oct 21

La Sprocket : l’imprimante miniature de HP

 

imprimante sprocket

 

Vous souhaitez prendre votre imprimante sur vous afin d’imprimer où bon semble ? Si l’idée fait rêver, il était encore impossible, il y a quelques années, de transporter son appareil avec soi. La technologie et les innovations aidant, les imprimantes miniatures ont commencé à faire leur apparition au fil du temps.

Ainsi, HP propose désormais la Sprocket, une petite imprimante qui ravira les amateurs d’impression et les possesseurs de Smartphone. Jouant dans la cours des petites tailles, la machine mesure 116 × 75 × 23 mm et pèse autant qu’un smartphone soit 172g. Au niveau de l’autonomie, la Sprocket est équipée de deux batteries 500 mAh , pouvant être rechargée via micro USB. Pour ce qui est de l’impression des photos, il vous suffira de vous brancher en Bluetooth afin de transférer vos précieux clichées. Que l’on se rassure, vous pourrez utiliser l’imprimante sous Android ou iOS, tout en passant par une application spécialement dédiée.

Si vous vous demandez comment l’imprimante arrive à imprimer sans sourciller, sachez que HP a fait appel à, la technologie Zero Ink, qui permet aux utilisateurs de se passer de cartouches d’encre. Néanmoins, oubliez également vos feuilles A4, vous allez devoir faire appel à des feuilles spécialement conçues pour l’occasion.

hp-sprocket-2

Envie de vous procurer cette imprimante aux proportions riquiqui ? La commercialisation de la Sprocket en Europe n’a pas été pour le moment évoquée, celle-ci étant pour le moment disponible qu’outre-Atlantique, pour le prix de 129 dollars (soit 116 euros).

Si vous ne souhaitez pas attendre, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

juin 19

CreoPop : imprimez depuis votre stylo!!

 

Les imprimantes, qu’elles soient en 3D ou pas, ont souvent la bien mauvaise idée d’être un tantinet trop massives. Néanmoins, à l’instar de leurs comparses à jet d’encre ou toner , les imprimantes en relief font parfois les yeux doux à la miniaturisation et c’est le cas de la Creopop qui va venir  radicalement changer votre manière d’imprimer.

Outre son  beau design et ses jolies couleurs, la CreoPop se différenciera de ses congénères par sa taille mais également ses propriétés, celle-ci utilisant un type d’encre plutôt révolutionnaire. Pas d’extrudeur faisant fondre le métal ou le plastique donc ( certaines imprimantes miniatures pouvant d’ailleurs monter jusqu’à 250 degrés, idéal pour finir à l’hôpital) mais un produit qui sera très sensible aux ultraviolets diffusés grâce aux diodes présentes aux extrémités de cette mini-imprimante.  Différentes encres seront mêmes disponibles, certaines étant sensibles à la température ambiante tandis que d’autres auront des propriétés fluorescentes, rien que ça!  Pour ce qui est de la batterie vous pourrez passer par le port USB de votre ordinateur pour redonner un coup de jus à l’appareil (l’autonomie de l’appareil n’ayant cependant pas été communiqué) .

 

Comme la plupart des projets cherchant à faire leur trou, les têtes pensantes derrière la CreoPop sont passées par la case crowdfunding pour essayer de se financer et des 40 000 dollars nécessaires à l’opération, ce sont près de $36,070 qui ont été récoltés le premier jour! On peut ainsi s’avancer en affirmant que cette imprimante pas comme les autres risque de débarquer dans nos chaumières bien assez vite! Fini donc les risques de se bruler la main , vous pourrez bientôt imprimer ce que bon vous semble en toute quiétude.

avr 22

La Stylo LIX : l’impression 3D au bout de vos doigts

 

 

Il semblerait que les créateurs d’imprimantes tendent ces temps ci à créer des appareils de plus en plus petit !! Un temps l’apanage des imprimantes pour photos , voilà que l’impression 3D tente également de jouer la carte XS avec la Stylo LIX.

Si on retient bien une chose des imprimantes 3D au delà de leurs capacités quasi sans limites, c’est leur taille parfois impressionnante (certaines étant désormais capables de construire des maisons ). Quoi de mieux pour briser les idées reçues qu’un petit appareil pouvant tenir dans la main ! C’est une petite startup britannique du nom de LIX qui est à l’origine du petit objet. Comme vous vous en doutez , pas de cartouches d’encre à l’horizon mais un filament en plastique quasi identique à celui qu’on trouve sur ses comparses de grande taille. Vous pourrez alors faire fondre du plastique (que ce soit de l’ABS ou du PLA )en un rien de temps et imprimer la forme désirée tout aussi rapidement.

Facile à prendre en main, la Stylo LIX se branchera sur le port USB de votre PC pour se recharger avant que vous ne puissiez imprimer à votre guise.Si vous souhaitez à votre tour donner forme à vos envies, sachez que la sacro-sainte plate forme de financement Kickstarter va aider au lancement du petit bestiau et il sera disponible à la vente aux alentours de 140 dollars.

lix

En attendant de vous procurer une Makerbot ou autre, vous pourrez ainsi vous amuser à jouer aux artistes à un prix plutôt abordable.

fév 10

BlackBox : imprimez vos sms en un rien de temps!

 

Qui n’a jamais voulu conserver ses textos au lieu de les effacer à tout jamais? Si vous êtes du genre à vouloir garder précieusement votre conversation avec votre dulcinée ou vos proches, la BlackBox se présentera comme l’outil idéal pour sauvegarder tous vos échanges effectués à partir de votre Smartphone ou de votre tablette.

 

Nous devons la création de cette petite imprimante au designer américain Joe Doucet et force et de reconnaitre qu’à première vue, celle-ni ne paye pas vraiment de mine. Pas de grande folies au niveau design, la BlackBox porte bien son nom et se présentera à vos yeux comme une petite boite noire aux lignes épurées.  Pour ce qui est de l’utilisation de celle-ci, rien de plus simple. Il vous suffira ainsi de brancher votre appareil (votre Smartphone ou tablette donc mais également votre ordinateur portable) sur la dite imprimante pour pouvoir imprimer vos petits messages, sans que vous ayez par exemple à effectuer un transfert et une conversion en email avant de pouvoir imprimer le tout via une imprimante conventionnelle.

La BlackBox se veut aussi portative, vous permettant ainsi d’imprimer où bon vous semble. Au vu de sa taille des plus succincte, il est évident  que vous ne pourrez pas non plus imprimer tout un roman mais plutôt des petites feuilles équivalent à des tickets de caisse. A noter que la BlackBox permet l’impression de chaque message à deux reprises, histoire que vous puissiez partager votre sms imprimés avec autrui.

Ce joli petit concept d’imprimante n’a pas encore fait énormément fait parler d’elle mais à une époque où la miniaturisation de nos appareils est légion, il n’est pas étonnant qu’un jour la BlackBox se démocratise un peu plus, histoire que vous puissiez coller vos petits sms partout chez vous!

juin 11

Printstik : quand on dit que la taille ne compte pas

printstik

Où va s’arrêter la miniaturisation?  Difficile de répondre à une telle question, surtout lorsque l’on voit à quel point les têtes pensantes de certaines compagnies s’évertuent à nous sortir des appareils de plus en plus petits chaque jour qui passe. Il fut un temps où on se disait que cette lubie techno-ergonomique n’allait jamais atteindre le monde de l’impression jusqu’à l’arrivée de la Pocket de LG et autre Canon Pixma iP100 . Loin de s’arrêter en si bon chemin, c’est au tour des Canadiens de la firme PlanOn de voir les choses en petit en remettant au gout du jour leur Printstik, la plus petite imprimante Bluetootch au monde, ni plus ni moins.

 

Pas de surprises au niveau de la taille, la Printstik  joue dans la cours des petits. Pesant à peine 513 grammes, elle affiche aussi  27,9 x 5,1 x 2,5 cm au compteur. La Printstik mise bien sur à fond sur son aspect portatif et elle se glissera sans soucis dans votre attaché-case ou votre sac à dos.  Au niveau de ses capacités , elle n’a cependant pas fait dans la demi-mesure. Jouant ainsi la carte de la connectivité, le Bluetooth sera mis  à l’honneur avec l’imprimante et vous permettra de vous connecter via votre Smartphone ou votre PC portable. Que l’on se rassure, vous pourrez aussi utiliser l’imprimante avec un bon vieux câble USB.
Au niveau de ses capacités d’impression, la Prinststik s’appuie sur l’impression thermique et dit ainsi au revoir aux cartouches d’encre. Il faudra néanmoins se montrer relativement patient car avec  vous pourrez imprimer seulement 3 pages par minutes. Il vaudrait ainsi mieux utiliser votre machine XXL pour imprimer votre thèse!

Très pratique si l’on est très mobile, la Printstik sera un véritable plus pour ceux nécessitant d’imprimer une document à la hâte, à condition quand même d’y mettre le prix car il faudra compter dans les 200 euros pour se procurer ce petit objet.


Maisons imprimées en 3D et en ciment : bientôt… par encros

mai 17

Printbrush 4X6: vos impressions en un coup de main

Le monde de l’impression a souvent donné lieu à des appareils mélangeant allègrement les fonctions tantôt révolutionnaires tantôt plus ou moins utile. Vous avez toujours rêvé d’imprimer tout et n’importe quoi grâce à un appareil tenant facilement en main? Un ingénieur suédois du nom d’Alex Bush a mis au point un appareil plutôt original du nom de Printbrush, vous permettant d’imprimer votre photo de manière plutôt originale

Printbrush ne se contente pas de faire imprimante portative mais elle se pare aussi d’un appareil numérique de cinq mégapixel. Là où les choses deviennent intéressantes c’est lorsque l’on s’attarde sur la manière même d’imprimer de la Printbrush. Vous vous attendez sans doute à voir votre photo sortir de l’appareil? Détrompez vous!  Pour les allergiques à la langue de Shakespeare, sachez que Printbrush signifie littéralement “Pinceau imprimant” et la petite machine reprend presque à la lettre ce principe. En effet, vous imprimez en peignant sur votre support papier!
Pour qu’un tel prodige se réalise, la machine utilise un procédé nommé Random movement printing technology  ( ou technologie d’impression à mouvement aléatoire.) un système complexe de faisceaux laser et de capteurs optiques permettant de reproduire la photo en prenant en compte le mouvement de l’utilisateur sur le papier.  Malin, ingénieux et d’une précision semble t-il redoutable, le Printbrush laisse en tout cas rêveur.

 

On risque d’ailleurs d’en rêver pendant un bout de temps car si le prototype a été lancé il y a deux de cela, aucune annonce majeure n’a était faites quant à une commercialisation prochaine. (le site proposant l’appareil étant résolument avare en mise à jour) . Le projet serait-il mort? Aussi alléchant et farfelu soit-il , nous serions plus que curieux de pouvoir voir ce fameux appareil en action!. Prenons donc notre mal en patience!


Printbrush : peignez et imprimez! par encros

avr 16

Little Printer, une imprimante de taille!

Il va sans dire que l’une des tendances les plus rependues ces derniers temps est la miniaturisation des appareils. Téléphones ultra plats, téléviseurs filiformes…Le monde de l’impression n’échappe pas à la règle et alors que les marques rivalisent d’ingéniosité pour rendre nos imprimantes encore plus compactes, un tout petit appareil essaye de se démarquer des grosses pointures.

 

Little Printer.  Rarement un nom aura si bien sied à une machine, surtout quand on voit cette dernière. Les dimensions de cette imprimante sont effectivement assez succinctes et son design à la fois minimaliste et engageant font de la Little Printer un objet assez agréable voir mignon au regard.  Au niveau de ses spécificités la Little Printer fonctionne grâce à l’impression thermique et  n’est pas directement connecté à votre ordinateur mais passera par un routeur qui lui permettra d’aller comme une grande sur le Net pour vous permettre de récupérer diverses informations, allant de votre dernière grille de Sudoku au fil d’actualité de votre réseau social favori.  Vu la taille de l’objet vous vous doutez bien que vous ne pourrez pas imprimer des tonnes et des tonnes de documents et l’utilisation de la Little Printer se veut plus ludique que professionnelle.

 

Annoncée depuis l’an dernier, la petite bestiole a tout d’abord faut hausser bon nombre de sourcils au vu de son prix relativement exorbitant, surtout quand on regarde ses fonctionnalités plutôt limitées mais les responsables de la compagnie Berg Cloud ont rectifié le tir en proposant un  prix de vente passant désormais sous la barre des 200 euros. Un prix qui fera quand même réfléchir à deux fois avant de se le procurer mais les plus accros d’entre y trouverons sans doute leur compte tandis que ce n’y voyant qu’un vulgaire gadget rebrousseront sans doute leur chemin.


Little Printer : une imprimante aussi mignonne… par encros