déc 30

Impression de batteries : une future révolution pour nos appareils ?

 

Et une nouvelle application de plus! L’impression 3D offre régulièrement de nouvelles possibilités de création et une équipe de chercheurs de l’université d’Harvard planche actuellement sur la conception d’un nouveau type de batterie conçu à partir d’une encre spéciale et d’une imprimante 3D. Encore à ses balbutiements, ce nouveau procédé devrait donner un coup de jeune à nos appareils dans un avenir plus ou mois proche.

La responsable du projet, Jennifer Lewis, s’est particulièrement penchée sur ce projet durant ces dernières années et a ainsi mise au point une batterie d’encres différentes aux propriétés relativement inédits. Ces encres, composées de nano particules de lithium entre autres, sont d’abord présentées sous forme solide et après un petit passage sous haute pression passent à la phase liquide avant de repasser à la forme solide pour devenir la petite batterie tant convoitée.
Non content d’avoir conçue ces encres, Lewis a aussi mise au point un système de buses particulières capables de s’adapter aux imprimantes 3D pour une impression aux petits oignons. On remarquera aussi que les batteries en question peuvent être fabriquées à température ambiante et ne nécessitent pas une pièce répondant à des normes particulières, rendant leur fabrication encore plus facile.

Quid de la commercialisation des dites batteries?  Si l’invention promet notamment un gain de place conséquent dans nos appareils (même si la miniaturisation n’a pas attendu Lewis pour se rependre) , de nombreuses expériences restent encore à effectuer avant de voir l’impression 3D nous servir des batteries à tire-larigot. La question du financement du projet sur le long-terme est également à l’ordre du jour et gageons qu’on entendra bientôt parler du projet via une plate-forme de financement participatif!

déc 25

LG Pocket Photo 2 : on prend les mêmes et on améliore!

 

Le petit bébé de LG est à peine en train de faire ses premiers pas dans le monde de l’impression que sa petite sœur est déjà en train de faire son apparition. La firme coréenne a en effet annoncé que la LG Pocket Photo 2 sortirait courant 2014 et comme vous vous en doutez des améliorations seront à prévoir pour cette nouvelle mouture !

Souvenez vous, la LG Pocket Photo se la jouait imprimante miniature avec ses lignes toute fines et la LG 2 ne dérogera pas à la règle, poussant le bouchon encore plus loin en affichant une épaisseur de 20mm au compteur.
Non content d’afficher une taille mannequin, la LG Pocket 2 compte aussi se doper au niveau de ses capacités . Le constructeur parle ainsi d’une durée de vie bien plus intéressante au niveau de la batterie (vous pourrez aller jusqu’à l’impression de 30 photos avant que votre appareil ne rende l’âme) tandis que la résolution des dites photos connaitra elle aussi un petit lifting. On passe ainsi d’une résolution  de 300 à 600 dpi, boostant considérablement la qualité des tirages.
Histoire de poursuivre dans les bonnes nouvelles, la LG Pocket 2 sera toujours au top au niveau de la connectivité ( celle-ci préservant ses options NFC et Bluetooth) et cerise sur le gâteau, les possesseurs d’appareils fonctionnant sous Windows 8 pourront eux aussi se payer cette petite imprimante faisant la part belle à la technologie Zero Ink (ou Zink pour les intimes ).

Même si les caractéristiques de cet appareil sont du plus bel effet, on est en droit de se demander pour quelle raison LG lance une version 2. 0 de la Pocket aussi rapidement. D’aucuns diront que c’est pour surfer sur la vague du « succès » du premier modèle, même si la petite imprimante n’a pas non plus fait énormément parler d’elle. Quoi qu’il en soit, les plus impatients pourront toujours se rendre au Consumers Electronic Show de Las Vegas en janvier 2014  pour voir la bête de plus près !

déc 20

La Grass Printer : imprimez vos petits messages sur votre pelouse!

 

Quel est le point commun entre l’impression et une tondeuse à gazon? Difficile de trouver une réponse tant on a plus souvent l’habitude d’associer l’impression à nos imprimantes mais voila que trois designers coréen, Doh Han Young, Jeong Koo Hee et Kim Min Hong, ont mis au point un curieux concept de tondeuse à gazon permettant littéralement d’imprimer des petits messages sur votre gazon!

Depuis quelques années déjà la robotique s’est donné pour mission de nous faciliter la vie et  il n’est pas rare désormais de voir des tondeuses automatisées s’occuper de la pelouse sans qu’on ait à faire quoi que ce soit. La Grass Printer en fait partie, à une différence près, c’est que vous pouvez aussi personnaliser votre pelouse en y “imprimant” des petits mots pour le bonheur de tous!
Comment marche donc cette fameuse Grass Printer?  Il suffit dans un premier temps de choisir une petit dessin via l’écran situé sur le haut de l’appareil (dessin ou message, c’est selon).Grâce à un système de lames spéciales ( bien plus courtes que sur une tondeuse conventionnelle) , cette jolie petit machine pourra ensuite, grâce à une batterie de capteurs, tracer divers motifs sur votre pelouse.Ainsi, libre à vous « d’imprimer » un joli petit poème ou des croquis divers et variés afin de rendre votre jardin plus ludique et original !

Pas la peine de vous ruer dans votre magasin de bricolage le plus proche, la Grass Printer est, comme la plupart des projets farfelus, encore à l’état de concept et s’est même vu recevoir un prix cette année. Si vous voulez quand même apporter du cachet à la pelouse de votre maison, vous avez toujours votre sectateur même si le temps risque d’être bien plus long pour obtenir le résultat escompté !

déc 18

La Foodini : imprimez vos plats en un rien de temps!

Une petite faim se fait sentir ? Pourquoi ne pas s’imprimer un petit en-cas ! Si cette phrase aurait pu paraitre bizarre il y a quelques années, elle est sur le point de devenir tout à fait banale. En effet, depuis que l’impression 3D s’étend de plus en plus dans notre société, il semblerait que cette technologie ait un faible particulier pour la nourriture et une petite boite originaire de Barcelone a décidé de surfer sur ce curieux engouement pour lancer son imprimante baptisée la Foodini.

Nous avons eu depuis le début de l’année évoqué de nombreuses imprimantes se spécialisant par exemple dans le chocolat ou la pizza. La Foodini se place comme la Rolls Royce de l’imprimante alimentaire et vous permettra ainsi d’imprimer vos margheritas mais aussi des cheeseburgers et autres raviolis ! Plus besoin ainsi de faire la cuisine, votre imprimante 3D se charge de tout !

Comment fonctionne cette petite merveille? La Foodini cache en son sein six capsules pouvant contenir différents types d’aliments et détail non négligeable, l’appareil n’a pas besoin d’un ordinateur à portée de main pour fonctionner. En effet, la Foodini possède sa propre interface et son logiciel intégré et vous pourrez tout diriger depuis celle-ci et effectuer vos petits réglages avant de donner naissance à vos petits plats. Pour ce qui est de l’impression elle-même, la machine peut chauffer les aliments jusqu’à 100 degrés, juste ce qu’il faut par exemple pour faire fondre sans problèmes chocolat et autre mozzarella.

Même si les fonctionnalités et l’aspect pratique de la Foodini laissent rêveur, on ignore si les cuisiniers et autres ménagères seront prêts à ranger les casseroles au placard au profit d’une telle machine. Avec un prix de lancement de près de 1000 euros (et une commercialisation probable courant 2014), gageons que les fins gourmets réfléchiront quand même à deux fois avant de céder aux avances de l’impression 3D !

déc 17

Encros.fr est désormais sur les ondes radio!!

 

hp 88 3

 

Non content d’être présent sur le Net, Encros squatte désormais les ondes radio et vous pouvez désormais vous brancher sur la radio Fun Alpes pour pouvoir écouter le spot mettant en valeur les produits Encros!!

Au travers les pérégrinations de deux demoiselles, vous pourrez ainsi en savoir plus sur les produits phares de notre enseigne. En effet, Encros met en vente des cartouches d’encre ou toner conventionnelles  mais aussi les fameux kits de rechargement pour jet d’encre ou laser, vous permettant ainsi de recharger votre cartouche au lieu de vous ruiner continuellement en achetant des consommables neufs.

Vous voulez imprimer de manière encore plus maligne? Pourquoi ne pas choisir les kits rechargeables infinis? Avec nos cartouches rechargeables à volonté, utiliser votre imprimante jet d’encre n’aura jamais été aussi pratique et économique et il vous suffira par la suite de racheter un petit kit de recharge pour pouvoir recharger votre cartouche vide. Vous trouverez différents kits infinis sur notre site, que ce soit pour les imprimantes HP, Canon ou Brother.

kit encros toner

Vous avez peur de faire une bêtise durant le rechargement? Ce spot vous rappelle allègrement qu’Encros met à votre disposition des tutoriels de remplissage sur ses différents blogs, vous permettant ainsi de faire un remplissage efficace et optimal en à peine quelques minutes! En sus de cela, vous pouvez également vous abonner à nos différentes chaines vidéos qui vous permettront non seulement de recharger vos cartouches avec des tutoriels vidéo simples  mais aussi d’entretenir votre imprimante grâce à une pléthore de conseils!

N’hésitez pas à écouter une fois de plus le spot dans la vidéo ci-dessous et venez faire un tour sur Encros.fr pour apprendre à imprimer sans se ruiner!

déc 12

L’imprimante 3D pour vêtements : réveillez le styliste qui sommeille en vous

L’impression 3D s’est semble t-il donné pour mission de rendre à peu près tout et n’importe quoi imprimable, allant de simples bibelots en passant par votre pizza ou votre future maison.  Il n’est presque pas étonnant d‘apprendre donc que nos vêtements risquent dans un avenir plus ou moins lointain de sortir non pas de la friperie du coin mais de votre imprimante.

Que les fashion victim modèrent leur enthousiasme, ce concept d’imprimante n’est pour l’instant qu’à l’état de…concept et devrait atterrir dans nos chaumières dans les années 2050. Autant dire que ce seront nos enfants qui risquent surtout de profiter de cette petite merveille.
Nous devons l’idée de cette machine à un designer du nom de Joshua Harris et outre les possibilités quasi infinies d’un tel appareil, on pourra aussi le lui  trouver des qualités étonnement écologiques. En effet, Harris s’est rendu compte que l’espace s’amenuisait de plus en plus dans notre monde (les villes grandissant notamment de manière exponentielle ) et que tout moyen était bon pour économiser de la place. Exit donc les grandes fabriques de vêtements, il suffira de quelques clics pour donner naissance à votre futur chandail avec le pantalon qui va bien avec.

Histoire de rester dans la perspective d’un produit à la fois pratique et écologique, Harris mise sur les vieux vêtements pour servir de “carburant” pour son imprimante.  En sus de cela, cette dernière pourra également faire office de machine à laver et de sèche linge! Il ne resterait plus qu’à y adjoindre un fer à repasser et vous aurez la penderie rêvée!

Il est dommage cependant que l’on doive attendre si longtemps avant de voir atterrir un tel bijou chez soi mais il est néanmoins plaisant de voir que la préservation de l’environnement devient de plus en plus le fer de lance des concepteurs d’imprimantes, 3D ou pas!  Rendez vous dans un demi siècle en tout cas pour assister  au premier défilé haute couture crée via imprimante 3D!

déc 10

L’impression 3D entre dans la danse

 

En attendant que les pizzas imprimées ne viennent squatter les stations spatiales et que les armes sortant de nos imprimantes aillent semer la terreur un peu partout, les possibilité quasi infinies de cette nouvelle technologie ne cessent de s’agrandir et c’est désormais la musique qui fait les yeux doux à l’impression en relief. En effet, le groupe de rock anglais Bloc Parry vient d’annoncer que leur prochain single sortira sous la forme d’un vinyle fraichement imprimé.

 

C’est grâce à une programmeuse du nom de Amanda Ghassaei que ce petit exploit a pu être réalisé, avec l’aide bien entendu d’une imprimante dernier cri modèle Stratasys 3D.  La programmeuse avait déjà expérimenté cette technique sur des titres de groupes phares tels Nirvana ou Pixies et c’est tout naturellement qu’elle a accepté l’offre du groupe britannique qui versera tout le produit des ventes du fameux disque à des associations caritatives.
Si la technique est encore à ses balbutiements, le résultat est en tout cas plutôt prometteur, même si , pour le moment, seul des disques à piste unique pourront être imprimés.  Selon Ghassaei, n’importe qui pourrait à son tour reproduire le disque chez lui même s’il faudrait avoir accès pour ça à une technologie de pointe pas vraiment accessible au premier venu.  Néanmoins, avec le regain chez les mélomanes des disques vinyle ( à une époque où la dématérialisation des données est reine qui plus est!) , l’impression 3D vous donnera sans doute une raison de ressortir votre vieux gramophone ou la platine vinyle.

L’impression 3D semble en tout cas  inspirer pas mal de musiciens et on même vu apparaitre ces dernières semaines le premier groupe au monde (nommée The 3D-printed Band ) ne jouant avec que des instruments crées par impression 3D.  Au rythme où vont les choses, créer son propre groupe ou son propre label commencera tout d’abord par l’acquisition d’une imprimante 3D flambant neuve!

déc 03

La Zink hAppy : la petite imprimante qui va faire des heureux

Plus le temps passe et plus les innovations concernant les imprimantes semblent fleurir un peu partout. Alors que d’un côté l’impression 3D (voir bientôt 4D) est en train de se faire connaitre du grand public, certaines compagnies misent elles sur une réinterprétation de nos imprimantes conventionnelles, à l’image de Zink qui propose aux usagers des nouveaux modèles à cent lieux de nos imprimantes jet d’encre habituelles!

Ainsi, la hAppy et sa comparse la hAppy+ surprennent déjà par leur petite taille. Difficile au premier abord d’y voir une imprimante et pourtant derrière son aspect aussi réduit que passe-partout se cache un petit concentré de technologie qui vous permettra d’imprimer vos photos voir vos étiquettes sans la moindre difficulté.

Vous vous demandez combien de cartouches d’encre peuvent occuper un espace aussi restreint? Réponse, zéro! La marque Zink s’est spécialisée dans la conception d’imprimante fonctionnant sans encre! C’est en effet grâce à un ingénieux procédé permettant à l’imprimante de “chauffer” les molécules contenues dans le papier aussi conçu par Zink que vous pourrez sortir vos clichés  en toute simplicité. En parlant de papier justement, vous vous doutez bien que ce ne sont pas des feuilles A4 qui serviront de munitions mais un rouleau d’autocollants mesurant dans les 6m de longueur pour 5cm de largeur (alors que les précédents modèles de la marque proposaient des feuilles  allant de  5 x 7,5 cm ou à 7,5 x 10 cm en terme de format).
Au niveau de la connectivité la hApy mise à fond sur le Wifi et vous pourrez dire adieu à votre câble USB trainant partout! Vous pourrez en sus de cela télécharger l’application qui avec, que vous fonctionniez sous iOS ou Android, sans oublier vos tablettes.

Les nouvelles imprimantes de Zink sont pour l’instant disponibles  qu’outre-Atlantique au prix de 200 ou 300 dollars selon le modèle, sans compter le rouleau d’étiquettes qui coute 25 dollars.  On espère que ces petites joujoux arriveront bientôt sur nos côtes avec si possible un tarif un peu moins élevé. Patience patience!