juin 24

“L’impression à jet d’encre n’est pas morte” selon Epson

Si on devait évoquer l’une des choses revenant le plus souvent ces derniers temps dans l’actualité, il y aurait de fortes chances pour que l’impression en relief remporte la palme. Alors que cette nouvelle technologie semble couvrir de plus en plus de domaines et offrir de nouvelles perspectives, certains sont moins enthousiastes à cette déferlante actuelle, à l’image de la compagnie Epson.

D’après Minoru Usui, président de la marque, l’impression jet d’encre à encore de beau jours devant elle, argüant que les imprimantes 3D actuelles manquaient encore pas mal de précision et d’efficacité et que les matériaux utilisés étaient trop limités pour rendre leur utilisation vraiment intéressante.  Usui surenchérit en ajoutant que l’utilisation première de ces nouvelles imprimantes était la fabrication de bibelots et de jouets, faisant de cette technologie un secteur peu lucratif pour la marque.

Rappelons que cette dernière sort actuellement d’une restructuration assez douloureuse et essaye vaille que vaille de se relancer en misant beaucoup sur son sujet de prédilection, l’impression jet d’encre. Bien que les chiffres de vente de la compagnie sont au plus bas depuis 2006, elle a pu enregistrer une légère amélioration lors de sa dernière année fiscale. Après avoir fourni nombre de foyers avec ses imprimantes, la compagnie nippone cherche désormais à viser le marché professionnel, même si ce dernier s’est depuis des années appuyé sur la technologie laser pour sortir des documents à foison.  Epson promet cependant une nouvelle gamme d’imprimantes bien plus rapides, économiques et efficaces qui pourront damner le pion à ses comparses à toner!

Quoi qu’il en soit, peu de chances de voir une imprimante 3D signée Epson dans les mois à venir, les grandes marques faisant de manière générale preuve d’un certain scepticisme face à cette technologie qui ne cesse de gagner en importance.

jan 15

Impression 3D : Epson prépare son avenir

 

Difficile de ne pas entendre parler des imprimantes 3D ces derniers temps mais chose curieuse, les grandes marques semblent pour l’instant se tenir à l’écart de cette nouvelle technologie, se focalisant toujours sur les valeurs sures comme le jet d’encre ou le toner. Histoire de montrer que les grands constructeurs gardent quand même l’œil ouvert sur l’impression  en relief, le président de la firme Epson a récemment déclaré que la marque comptait entrer dans la course d’ici 5 ans.

Présent durant le CES 2014 pour présenter leurs derniers joujoux (notamment au niveau des…montres), Epson via son PDG Minoru Usui, a ainsi exprimé le plan d’attaque de la firme qui consistait à attendre quelques années avant de se mettre à produire des imprimantes 3D. Citant entre autres la fiabilité encore discutable de certains matériaux, Usui a aussi mentionné que le temps d’impression et la précision des machines actuelles laissaient encore à désirer, les quelques expériences menées par la firme confirmant selon lui ses dires.
Histoire d’enfoncer un peu plus le clou, le président a aussi déclaré que l’engouement actuel pour les imprimantes 3D était juste bon à alimenter le buzz et que peu de personnes avaient actuellement besoin d’imprimer des morceaux de plastique chez elles.  Il reconnait néanmoins que dans les années à venir l’impression 3D pour le grand public allait connaitre un certain essor, même si Epson compte dans un premier temps se focaliser sur l’impression industrielle, visant notamment l’industrie automobile. Une machine imprimant des voitures serait-elle en cours de conception?

On ignore si l’entrée tardive de la marque dans la course à l’impression 3D ne causera pas plus de préjudice à celle-ci qu’autre chose, surtout quand on voit le nombre de petites compagnies bombardant systématiquement le marché de nouveaux concepts.  Gageons que le géant nippon possède plus de ressources que l’on ne croit et rendez vous est pris aux alentours de 2019 pour voir l’un des cadors de l’impression enfin présenter son bébé.

mai 30

Coup d’œil sur la WorkForce WF-3250 de Epson

 

Que vous soyez un particulier utilisant son imprimante de manière régulière ou une petite entreprise nécessitant une machine répondant systématiquement présente, la WorkForce WF-3250 d’Epson se présente comme un allié de choix, jouant à la fois la carte de la performance et du prix raisonnable.

 

Comme toute imprimante moderne qui se respecte, le bébé d’Epson joue allègrement la carte de la connectivité. l’Ethernet et le WIFI ne jouant pas aux abonnés absents, vous permettant ainsi d’imprimer à distance sans la moindre difficulté. A noter que les utilisateurs des services AirPrint et Print d’Apple et Google y trouveront leur compte avec cette imprimante.
Au niveau des performances de la bête, la Workforce n’a pas fait les choses à moitié et c’est au niveau de la contenance de papier que celle-ci  sort le grand jeu. Ce sera en effet prêt de 250 feuilles de papier qui pourront se loger dans le compartiment, vous laissant ainsi une belle marge avant d’être à sec.  Là où Epson fait fort, c’est dans les dimensions de l’imprimante qui sont étonnamment succinctes au vu des (grosses) capacités de la la Workforce.

Pour ce qui est de la qualité de l’impression, pas de soucis à avoir. L’encre  Durabrite sèchera en un rien de temps et saura résister aux affres du temps et à l’humidité de manière assez remarquable. La vitesse quand à elle est des plus correcte, vous compterez à peu prêt 15 ppm pour des documents recto et un peu plus de 7 ppm pour l’option recto-verso.  On est certes loin des cadors du genre mais les plus pressés seront quand même très satisfaits des performances de la machine.

Très fiable et jouant habilement sur ses fonctionnalités, vous aurez avec la Workforce droit à une imprimante ne payant pas de mine au premier abord ( même si son design est plutôt agréable) mais qui saura se montrer à la hauteur de vos attentes


Le système d’encrage en continue de la marque… par encros

avr 17

Epson annonce l’arrivée de ses nouvelles imprimantes laser

La firme japonaise vient bouleverser le petit monde de l’impression laser en annonçant la sortie prochaine de son nouvel  arsenal de machines. Epson se focalisera sur deux gammes spécifiques, à savoir les WorkForce AL-M300 et AL-M400,  connues pour faire parties du haut du panier de la marque grâce à leur vitesse d’impression et la qualité du rendu.
Les modèles proposés seront les suivants : AL-M300D, AL-M300DT, AL-M300DN et  AL-M300DTN pour la gamme des 300 tandis que les modèles  AL-M400DN et AL-M400DTN viendront compléter le tout.  En ce qu’il s’agit des prix il y a à boire et à manger et ces derniers varieront entre 275 euros pour la AL-M300D tandis que la AL-M400DTN avoisinera plutôt les 995 euros.  Ces modèles seront surtout prévues pour les gros utilisateurs d’imprimante et auront plutôt leur place dans des petites entreprises que chez des particuliers.

 

 

Jetons un coup d’œil sur les spécificités des gammes précédemment mentionnées.  La AL-M400 ne laisse vraiment pas indifférent au vue de ses performances, la machine proposant un cycle d’impression des plus correctes, près de 200 000 pages et le tout avec une capacité de 45 pages par minute.  Même si ses capacités sont moindres par rapport à sa grande sœur, la M300 n’a pas à rougir avec son cycle proposant 100 000 pages, le tout pouvant aller jusqu’à 35 pages par minute. On retrouve bien entendu les petites subtilités telles que l’impression recto-verso et au delà de leur capacité et leur vitesse plus que correctes, n’oublions pas que ces imprimantes jouent aussi la carte de la connectivité avec la possibilité d’imprimer avec son Smartphone ou sa tablette. Les plus accros aux nouvelles technologies y trouveront ainsi parfaitement leur compte.

 

 

Nous reviendrons plus en profondeur sur ces imprimantes dans un futur billet et sachez que les plus impatients pourront déjà se procurer les modèles dès le mois d’avril.


Comment recharger une cartouche laser Epson… par encros

nov 28

conseils d’utilisation de vos cartouches d’encre

ATTENTION!! Avant d’installer une cartouche neuve, observez – la attentivement. Il y a souvent une languette de couleur vive à arracher pour ouvrir les orifices d’aération.

Retirez l’emballage ainsi que la pellicule plastique qui entoure votre cartouche, pellicule présente avec certaines cartouches. Pensez à bien retirer la protection qui se trouve en dessous de la cartouche ainsi que la languette de protection qui se trouve en général au dessus de la cartouche.Voir la marche à suivre en images en dessous :

Après l’installation des cartouches, pensez à faire un nettoyage en profondeur des têtes d’impressions via le logiciel de votre imprimante (voir la marche à suivre, exemple CANON).

Allez dans votre logiciel d’impression ou dans les paramètres de votre imprimante et cliquez sur « Propriétés »

Cliquez ensuite sur « Entretien ou maintenance »

Cliquez sur « Nettoyage en profondeur »

Cliquez sur la ou les cartouches que vous venez d’installer  si cette option est disponible


Conserver sous vide d’air ses cartouches d… par encros

nov 25

Effectuez la maintenance de votre imprimante à l’aide du logiciel fourni.

N’importe quelle imprimante peut tomber en panne, et surtout au moment ou l’on en a le plus besoin. A plus forte raison si vous ne l’utilisez pas régulièrement et que l’encre a séché ou que vous n’avez jamais effectué d’alignement des têtes d’impression.

Problème n°1:

- Votre impression est parsemée de lignes blanches horizontales ou de lignes de couleurs qui n’ont rien à faire là.

- Il manque carrément une ou plusieurs couleurs( exemple les personnes sur une photo ont les cheveux ternes et des yeux de zombies)

encros têtes séchées

La méthode:

Lancez une impression. Dans la fenêtre qui apparait pour que vous choisissiez l’imprimante avant de valider l’impression, cliquez sur “préférences” .

La plupart des imprimantes jet d’encre disposent d’une boite à outil virtuelle souvent accessible à l’aide d’un onglet en haut à droite de la fenêtre des préférences, elle se nomme “entretient”, “maintenance” ou encore “outils” Parfois, comme pour certaines imprimantes de marque HP, elle est plus dure à trouver….

Une fois dans la boite à outil cliquez sur ‘nettoyage des têtes d’impression” ou “nettoyage en profondeur”. Effectuez ensuite un test des buses (toujours à partir de la boite à outils).

Recommencez l’opération tant que tout n’est pas presque parfait.

Attention: le nettoyage utilise de l’encre et a tendance à vider plus ou moins vos cartouches, donc, à vous de gérer en fonction de la qualité que vous exigez de votre tirage tout en vérifiant les niveaux d’encre de vos cartouches.     Important: en choisissant la qualité photo ou optimale dans la boite de dialogue de votre imprimante vous pouvez pallier à un séchage des têtes d’impression si après quelques nettoyage de têtes ça n’est toujours pas parfait.

Problème n°2:

-l’impression est décalée, les espaces entre les différents éléments sont trop grands (lignes blanches) ou trop petits (chevauchement).

La méthode:

procédez comme précédemment expliqué pour accéder à la boite à outils mais cliquez sur “alignement”

le type d’alignement dépend du modèle de votre imprimante:

1 l’alignement automatique

Vous n’avez rien de particulier à faire à part attendre patiemment que la feuille sorte imprimée et être attentif aux messages de l’imprimante.

2 l’alignement semi-automatique (sur les imprimantes multifonctions)

Il vous faudra retourner la page d’alignement sur le scanner et presser un bouton.

3.l’alignement manuel (sur les vieilles imprimantes)

Le pire! Vous n’avez pas intérêt à être myope car il va falloir indiquer manuellement à l’imprimante, quel est le motif le plus net parmi une liste et ça, une vingtaine de fois.

Bon courage…


Nettoyer un bloc de têtes d’impression par encros