oct 30

L’imprimante D-Shape : un projet qui va faire des vagues

 

Nous vous avions parlé dans un précédent article de l’imprimante D-Shape, une imprimante 3D aux dimensions plus que généreuses qui servirait surtout à construire des maisons plutôt que des bibelots. Conscient des capacités assez hors normes de son imprimante XXL,  le créateur de celle-ci, l’italien Enrico Dini , a décidé de voir les choses en encore plus grand en proposant un projet assez dantesque : la création par impression d’une barrière de corail.

De son nom “ArchiNature”, le projet de Dini aurait ainsi pour but de reconstruire les récifs de coraux ayant disparu de la surface du globe, à commencer par la péninsule arabique où les coraux ont depuis longtemps fait leurs valises.  Pour ce qui est du mode opératoire, la D-Shape se servirait de matériaux plus que facilement trouvable, à savoir du sable et de la terre, afin de construire ces fameux récifs. L’imprimante, équipé d’une grue  spécialement conçue pour l’opération,  pourrait ainsi se mettre à créer des petites portions d’un mètre de récif qui tapisseraient les fonds marins sur plusieurs kilomètres. Il va sans dire qu’un tel projet est loin d’être banal et encore moins évident mais l’instigateur du projet semble plus que confiant quant à la mise en place de ce projet titanesque, d’autant plus que les premiers essais se sont montrés plus que concluants, les poissons étant particulièrement friands de leurs nouvelles demeures!

La mise en place du chantier dans les eaux de la péninsules serait ainsi un galop d’essai pour Dini et si jamais le projet se montrait à la hauteur de ses espérance, l’Italien ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et pourrait pourquoi pas s’attaquer à d’autres récifs en péril dans le monde, comme à Hawaii par exemple.  En tout cas, entre la construction d’habitats en Afrique et la mise en place de récifs artificiels pour sauver les fonds marins, l’impression 3D et les belles causes n’ont jamais étaient aussi étroitement liées. On croise les doigts pour que d’autres cerveaux suivent le même tracé!

oct 28

Epson son imprimante A4/A3 XP-950

Les amateurs de tirage photo devraient être plus qu’intéressés par la nouvelle imprimante d’Epson qui se dévoile désormais sous nos yeux. Outre son apparence qui attire irrémédiablement l’attention, cette imprimante aura surtout la particularité de passer du format A4 à A3 (ou inversement) en un rien de temps!

Comme dis plus haut, le design résolument autre de la XP-950 ne laisse pas indifférent. A la fois épuré et stylisé,  la XP-950 flatte le regard mais dispose aussi d’autres petits atouts non négligeable. Son écran tactile inclinable ajoutera une touche futuriste supplémentaire à l’ensemble et les accros à la connectivité seront heureux d’apprendre que les Smartphones et la XP-950 feront bon ménage. Il vous sera ainsi possible d’envoyer vos clichés à votre imprimante via une application disponible sous iOS et Android, le tout après avoir apporté des petites retouches comme bon vous semble! On rajoute à cela la possibilité d’imprimer d’où bon vous semble (que ce soit de votre salon où de l’autre bout du pays) et imprimer ses photos n’aura jamais été aussi simple et pratique!

En ce qu’il s’agit des impressions justement, cette imprimante, fonctionnant avec un jeu de six cartouches d’encre,  possède deux sorties à l’avant  pour les impressions, permettant ainsi d’imprimer vos documents et/ou vos photos en passant de l’un à l’autre. Histoire de suivre l’adage “jamais deux sans trois”, la XP-950 disposera même d’un bac supplémentaire à l’arrière pour vous permettre d’utiliser des supports particuliers pouvant aller jusqu’au format A3!  Les bonnes nouvelles s’arrêteront pas là car vous pourrez également imprimer sans passer par votre ordinateur ou imprimer directement sur des CD ou DVD.

 

Cette kyrielle de possibilités possède néanmoins un prix et le joujou d’Epson frôlera ainsi les 350 euros.  A vous de voir si les nombreuses possibilités et le design agréable de la XP-950 valent vraiment la dépense!


Comment recharger une cartouche EPSON encros… par encros

oct 24

Gagner une imprimante avec Encros.fr : la nouvelle mouture!

 

 

Chez Encros.fr, on aime bien nos clients. Non content de vous proposer une kyrielle de produits à des prix défiant tout concurrence, vous avez du voir depuis quelques mois que nous vous offrions la possibilité de remporter une imprimante flambant neuve au travers de nos tirages au sort! Ne vous inquiétez pas, le jeu concours est toujours d’actualité mais quelques changements sont à prévoir!

Lors de nos précédentes éditions, le modus operandi pour tenter de gagner une imprimante était relativement simple. Il suffisait de “liker” notre page Facebook et de s’inscrire au jeu concours pour laisser ensuite la chance faire son travail. On met  le facteur chance de côté et on affute désormais ses réflexes et son attention car il vous faudra cette fois faire preuve de rapidité! Nous postons régulièrement des articles sur l’actualité de l’impression ainsi que divers tutoriels sur le remplissage ou l’entretien  de vos imprimantes. Notre jeu concours portera désormais sur les articles postés durant le mois et nous vous poserons ainsi une question en rapport à l’un de nos anciens articles.

Il vous suffira ainsi de liker notre page et d’être inscrit au jeu-concours mais aussi d’être le plus rapide dans les commentaires (et nous donner bien sur la bonne réponse!) et vous aurez la chance de voir débarquer une nouvelle imprimante chez vous! Bien entendu vous ne pourrez participer qu’une fois si jamais vous remportez l’imprimante, histoire que tout le monde puisse participer! Vous pouvez aussi régulièrement  voir des petits quizz postés sur notre page Facebook, amusez vous à y participer histoire de vous entrainer un peu et tenez vous prêt le jour ou la “vraie” question fera son apparition!

Vous désirez plus que jamais voir débarquer une imprimante dernier cri dans votre bureau? Vous avez frappé à la porte, Encros.fr joue désormais les Pères Noëls  avant l’heure!


Comme nos clients satisfaits choisissez la… par encros

oct 22

Armes à feu : quand les imprimantes 3D commencent à faire peur

 

arme

Propriétés de plus en plus nombreuses, modèles de plus en plus performants, la liste devient de plus en plus longue lorsqu’on parle des avantages et qualités des imprimantes 3D. Si le monde semble accueillir  ces machines à bras ouverts, un petit impair commence à apparaitre dans ce tableau tout idyllique.

Avec leurs possibilités quasi infinies, les imprimantes 3D donnent libre court à notre imagination et certains ont vu dans ces appareils un moyen de mettre au point des armes à feu de manière rapide et efficace. Pire encore, il semblerait que les armes conçues par impression en relief soient bel et bien capables de faire feu pour de vrai. Il va sans dire que certains voient d’un très mauvais œil cette nouvelle manne pour criminels en herbe et en début d’année le gouvernement américain avait fait fermé un site du nom de Defcad basé au Texas. Le site proposait ainsi  des plans pour pouvoir fabriquer son propre pistolet chez soi, le tout en quelques heures seulement et avec très peu de matériel.

L’Europe n’est pas en reste et mis à part le prix des imprimantes qui est en constante chute libre depuis quelques mois déjà, c’est surtout la possibilité de fabriquer des armes en utilisant des matériaux moins conventionnels qui inquiéte. Le métal pouvant ainsi être mis de côté en faveur du plastique, les autorités craignent ainsi que les armes nouvelle génération puissent passer les contrôles de sécurité dans les aéroports par exemple.  Il est vrai que les lois concernant la fabrication et la possession d’armes sur le vieux continent sont bien plus stricts que chez l’Oncle Sam mais quand on sait que les plans de fabrication pour armes à feu circulent désormais sur nombre de sites Web, la tentation risque d’être un peu trop grande pour certains.

A l’heure qu’il est, on n’a pas encore eu de fais divers liés à la fabrication d’armes par impression 3D et de nombreux pays, européens notamment, s’organisent pour endiguer ce nouveau type de problème dans l’œuf. Croisons les doigts pour que les futurs utilisateurs d’imprimantes 3D s’intéressent plus aux bibelots et aux meubles qu’au dernier modèle de Fa-mas!


Jouer au Jeu Doom sur une imprimante Canon Pixma! par encros

oct 18

L’imprimante 3D W. Afate, la machine qui partait de rien!

 

w-afate-3d-printer-togo003

Il est vrai que lorsqu’on parle de nouvelles imprimantes et autres appareils hi-tech, ce sera surtout vers les pays occidentaux ou asiatiques que nos regards se tourneront.  Cela veut-il dire que les autres pays du monde sont à la ramasse en ce qu’il s’agit d’impression?  Que nenni, et un jeune inventeur du nom d’Afate Gnikou nous montre qu’un petit pays d’Afrique peut lui aussi  fournir des têtes pensantes aptes à nous surprendre.

Alors que les imprimantes 3D sont en train de s’imposer petit à petit, voila que ce jeune Togolais a décidé de suivre l’adage “on n’est jamais mieux servit que par soi-même”  en créant sa propre imprimante 3D, le tout avec des morceaux d’ordinateurs qui ont fini à la poubelle!
Histoire de démontrer ses talents d’inventeur et par la même occasion montrer comment faire pour se débarrasser des déchets informatiques, Gnikou s’est lancé en début d’année dans son projet assez fou. Partant de rien, notre Géo Trouvetou a ainsi récupéré des morceaux d’unités centrales ou de scanners pour créer de toute pièce sa propre imprimante! Après une petite campagne sur Ulule qui lui aura permis d’amasser une petite somme (près de 4000 euros) lui permettant de se procurer des pièces neuves,  Gnikou arrive au bout de ses peines et met au point une machine parfaitement opérationnelle et fonctionnelle. Conscient de l’importance de sa création, notre inventeur voit grand et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Prochaine étape pour celui-ci, participer à un concours organisé par la NASA afin d’envoyer une imprimante 3D sur Mars!

Avec ce projet encore plus ambitieux, Gnikou cherche avant tout à pointer du doigt l’énorme problème de pollution due aux pièces détachées de vieux ordinateurs qui encrassent l’Afrique. Au lieu d’envoyer tous nos vieux ordinateurs dans une déchèterie en Afrique, pourquoi ne pas s’en servir pour fabriquer des imprimantes 3D qui fabriqueront à leur tour des bases sur Mars? Un projet utopique? On ne l’espère pas!


Une imprimante 3D montée de toute pièces nous… par encros

oct 16

La Instant Printer Cartridge : rapide et écolo

 

 

D’un côté nous avons les sempiternelles imprimantes bardées de technologie et de composants résolument toxiques qui encrassent la nature. De l’autre nous avons parfois, sortis de nulle part, des concepts qui essayent de bouleverser l’ordre établi en proposant des idées à l’exact opposée de nos machines actuelles. La Instant Printer Cartridge  se place dans la seconde catégorie et propose ainsi une imprimante résolument écolo!

L’une des principales particularités de cette imprimante que nous devons à deux à deux designers chinois, Chia-Chen Hsiao et Yuexun Chen, est le fait qu’elle soit à la fois une imprimante et une cartouche d’encre! En effet, pas de chichis au niveau du design, la Instant Printer va à l’essentiel et propose un appareil n’ayant pas besoin d’aller rejoindre le reste de l’imprimante. Plutôt petite de taille, il vous suffira de brancher l’appareil de votre choix (appareil photo, caméscope ou autre) via un câble USB et vous pourrez choisir puis imprimer votre cliché de manière quasi instantanée.

Il est vrai que vu la taille des plus réduites de l’appareil il ne vous sera pas non plus  possible de sortir des montagnes de photos mais si vous avez besoin d’un cliché dans la minute qui suit, il vous suffira d’enlever le petit papier sur le côté , de sortir votre câble et le tour est joué.  Histoire de faire plaisir aux afficionados de machines peu polluante, on pourra aussi noter que cette machine est construite à partir de papier mâché!  Il va sans dire qu’il sera plus qu’aisé de faire passer la Instant Printer à la case recyclage!

Comme à l’accoutumée, on notera que les concepts les plus brillants seront ceux qui tarderont le plus à se faire commercialiser correctement. Il n’est pas dit que cette jolie petite idée atterrisse sur nos étagères mais on est en droit de se dire qu’entre les imprimantes à énergie solaire ou fonctionnant au thé, l’une d’elles finira bien par sortir du lot!


Le 3Doodler 2.0 : un stylo faisant office d… par encros

oct 14

Imprimantes et produits d’impression : HP lance son offensive

 

 

Même si l’impression en 3D est petit à petit en train de gagner du terrain dans le monde de l’impression, les “anciens” n’ont pas dit leur dernier mot, à l’image de HP qui compte lancer en cette fin d’année de nouveaux produits pour enrichir sa déjà belle gamme de machines  existantes.

 

Nous avons vu depuis quelques temps l’émergence de la technologie NFC (pour Near Field Communication ) et afin de suivre la mouvance, HP va mettre sur le marché deux appareils qui permettront aux possesseurs de Smartphones d’imprimer leurs documents à leur aise. Ainsi, avec le HP 1200w Mobile et le HP JetDirect 2800w, il sera par exemple bien plus facile d’imprimer dans un bureau par exemple si vous êtes plusieurs à vouloir utiliser l’imprimante HP du coin.  Facile à installer avec leur port USB et offrant une véritable souplesse au niveau de la connectivité ( et ce même au niveau de la sécurité), imprimer en quelques gestes n’aura jamais été plus aussi facile!

Quoi de mieux pour accompagner la sortie de ces jolies petits gadgets que des nouvelles imprimantes! HP ne loupe pas le coche et proposera dans la foulée ses nouvelles imprimantes laser de la gamme MFP, à savoir les MFP M830 et M880.  Histoire de surfer sur la vague NFC, ces imprimantes, conçues entre autres pour les PME, seront les premières de la gamme MFP à proposer les fonctionnalités permettant une impression rapide (et sans fil) à partir de Smartphones ou de tablettes. Ces deux machines disposeront aussi par la même occasion d’une pléthore de possibilités, permettant ainsi d’imprimer, de faxer et de scanner en un rien de temps.

Bien que les ventes d’imprimantes ont eu tendance à légèrement péricliter au fil des années, HP continue d’avoir le vent en poupe et a vu ses ventes explosées dans certains coins du monde, en Asie notamment avec près de 68% de ventes supplémentaires sur ses imprimantes laser. Une preuve de plus qu’on n’est pas prêt de ranger ses cartouches d’encre au placard!


Comment utiliser une station de recharge… par encros

oct 11

L’imprimante solaire : de l’ombre à la lumière

 

panneau-solaire

Difficile de voir à première vue dans les imprimantes des machines ayant des velléités écologiques. On a tout ou presque reproché à ces appareils, que ce soit leur composants extrêmement polluants ou leurs consommables aussi onéreux que dangereux pour l’environnement. Dans ce tableau tout sauf idyllique, certaines personnes s’évertuent heureusement à changer notre vision des choses, à l’image de ce designer du nom de Miguel Liberal Olcoz qui a mis au point une imprimante qui change de l’ordinaire.

 

Une imprimante marchant à l’énergie solaire, voila une chose que l’on a peu coutume de voir. Derrière cette idée au premier abord farfelue se cache en fait une véritable envie de casser les clichés de la machine gourmande en énergie qui affole nos factures en fin de mois.  Nous connaissons tous les cellules photovoltaïques  qui grâce à leurs capacités permettent de générer de l’énergie électrique. Appliquées à différents domaines déjà (bâtiment, automobile etc), c’est au tour de l’impression d’en bénéficier! Avec sa fine couche de cellules posée sur le dessus, plus besoin de chercher une prise pour utiliser l’imprimante, quelques heures d’exposition à notre soleil devrait suffire.

Outre son utilisation judicieuse de l »énergie solaire, cette imprimante brille par son ergonomie et son design à la fois simple mais terriblement pratique. Ainsi, si l’envie vous prends d’aller faire un tour avec votre imprimante ( ou si vous êtes du genre à avoir de nombreux rendez-vous d’affaire) , il vous suffira de glisser votre appareil dans votre sac et le tour est joué. Il suffira de laisser l’appareil quelques heures à la fenêtre si jamais vous êtes à court de batterie!

Solar printer

Si ce concept existe bel et bien, peu d’informations circulent au final sur celui-ci. Que ce soit au niveau de ses fonctionnalités et de ses capacités d’impression, pas grand chose à se mettre sous la dent. Il est dommage de voir que ce type d’appareil à forte vocation écologique ne soit encore  inconnu du grand public et l’on souhaite sincèrement qu’un distributeur ou une grande marque s’intéresse de plus près à ce type d’imprimante, histoire qu’elle se fasse une place au soleil!


La première base lunaire imprimée bientôt en… par encros

oct 08

Blizzident : quand l’impression vous aide à avoir une bonne dentition

 

On aurait eu du mal il y a 10 ans de cela de trouver un lien entre la santé bucco-dentaire et l’impression, et même aujourd’hui on risquerait de se creuser les méninges pendant quelques minutes avant de trouver une quelconque relation entre ces deux univers. Néanmoins, depuis que l’impression 3D est en passe de chambouler nos vies de manière radicale, il semblerait que le terme “impossible” soit bien parti pour être rayé de notre vocabulaire de manière définitive!

C’est un petit groupe d’ingénieurs et de dentistes qui a eu l’idée de mettre au point ce curieux appareil se nommant Blizzident, le tout grâce à l’apport d’une imprimante 3D. A première vue, pas de quoi sauter au plafond quand on regarde de plus près la Blizzident. Evoquant plus un dentier transparent qu’une brosse à dents lambda, la Blizzident se présente néanmoins comme étant un moyen radical et des plus efficaces pour rendre vos quenottes propres comme un sou neuf. En effet, il suffirait de 6 secondes pour que le nettoyage soit effectif. Fini donc la longue corvée du brossage , un coup de brosse à dents 3D et ça repart!
Outre le temps de brossage qui baisse drastiquement, vous pourrez grâce à la Blizzident avoir votre propre brosse à dents personnalisée et ce grâce à l’imprimante en 3D. En effet, il faudra tout d’abord faire un scanner de votre mâchoire afin d’avoir les dimensions de cette dernière et l’imprimante vous imprimera une brosse à dents qui siéra à merveille à votre bouche! Fini donc les mélanges intempestifs de brosse à dents, vous serez tranquille pour un bon bout de temps!

En parlant de durée, cette petite merveille devrait être opérationnelle durant toute l’année tandis que votre brosse à dents normal se doit d’être changée tout les trois mois. Seule petite ombre au tableau, ce petit gadget devrait couter la bagatelle de 300 euros! Un prix qui fera certes un peu tiquer mais comme on ne plaisante pas avec la santé, c’est sans doute un investissement qui portera ses fruits à long terme. Vous pouvez sinon vous acheter votre propre imprimante en relief et vous amuser à créer votre propre dentier hi-tech!!


Une imprimante 3D Bio présente au salon de l… par encros

oct 04

L’imprimante SWYP : imprimez avec classe!

 

Alors que tout le monde table ces temps-ci sur l’impression 3D, les concepteurs d’imprimantes ne sont pas en reste et il n’y a pas un jour où leurs neurones ne mettent au point des concepts d’imprimantes aussi innovants qu’intéressants. Prenons le cas de la SWYP par exemple. Acronyme de “see what you print” ( “regardez ce que vous imprimez”),  la SWYP propose de mettre au placard les traditionnelles imprimantes de papa pour faire entrer l’impression dans le 21ème siècle!

On est un peu forcé de l’admettre, aussi performantes qu’elles peuvent l’être, les imprimantes suivent le même schéma de fonctionnement depuis des années et faire ressortir ses dernières photos de vacances n’est pas vraiment la plus passionnante des activités. Une petite boite basée à Seattle a décidé de donner un coup de neuf à notre manière d’imprimer grâce à sa petite création, j’ai nommé donc la SWYP. On est surpris au départ par l’aspect à la fois épuré et stylisé de la bête, avec son look évoquant plus la tablette tactile que l’imprimante à jet d’encre. Cette ressemblance est plus que fortuite car la SWYP se base exclusivement sur la technologie tactile pour fonctionner.

Cette imprimante dispose ainsi d’un bel écran tactile d’où il est possible de gérer les documents ou photos que vous voulez imprimer tout en jouant les maestro avec les diverses options pour retoucher le tout. Pas besoin de passer par votre ordinateur, il est possible de brancher votre appareil photo ou de connecter votre Smartphone à la SWYP directement pour pouvoir modifier vos fichiers à votre guise.  Une fois que tout est prêt, il suffira de faire “glisser” la photo ou le document vers la sortie et le tour est joué! Il suffira ensuite de replacer la petite protection métallique , qui fait aussi office de bac à papier, après utilisation afin de protéger l’écran et voila!

Vous rêvez de voir trôner ce bel appareil sur votre bureau ou dans votre salon? Sortez les mouchoirs, Artefact, la boite responsable de la SWYP, ne compte pas commercialiser sa petite création mais veut surtout interpeler le landerneau de l’impression en proposant un concept qui soit véritablement en adéquation avec notre époque.  On peux d’hors et déjà prier bien fort pour que le message arrive aux grandes pontes du marché!