fév 27

Une imprimante 3D à la rescousse du cœur d’un bébé

Qui aurait cru un jour qu’une simple imprimante sauverait le cœur d’un enfant? C’est pourtant ce qui s’est passé ces derniers jours aux Etats-Unis  grâce à l’impression en relief. Oubliez donc meubles et autres éléments imprimables, les imprimantes risquent de venir squatter les salles d’intervention bien plus vite que l’on ne pense!

C’est à Louiseville que c’est s’est déroulée cette belle histoire. Un jeune garçon d’à peine 14 mois s’était vu naitre avec une malformation du cœur, raccourcissant de manière drastique ses chances de vie. Vu la complexité de l’opération,  les chances de survie du bambin étaient proche de zéro mais voila qu’une imprimante en relief allait venir changer la donne.

Alors que les pronostics étaient au plus bas, le chirurgien Erie Austin pensa alors à faire appel à une imprimante 3D pour créer une réplique plus grande du cœur du petit, ce qui permettrait ainsi une étude plus poussée de l’organe avant l’intervention. Faisant appel aux chercheurs de la l’université de Louiseville, le chirurgien pu ainsi obtenir une réplique XXL du cœur après un scan très minutieux des radios de l’enfant.  Le Markerbot utilisé dans l’histoire a ainsi mit en exergue les fameuses malformations à cibler et l’opération s’est par la suite déroulée sans anicroches;

Les propriétés quasi sans limites de cette nouvelle manière d’imprimer semble en tout cas combler les utilisateurs de par le monde et à la vitesse où vont les choses, l’impression en relief devrait occuper tout, ou presque, les domaines possibles! La prochaine étape serait peut être la création d’un véritable organe imprimé. Lubie pour le moment, réalité dans un futur que l’on espère proche!

fév 25

L’impression 3D s’attaque désormais au métal

 

On est encore loin d’avoir la parfaite imprimante en relief pouvant imprimer tout ou rien mais au rythme où vont les choses, on verra bientôt apparaitre une machine parfaitement universelle! En attendant, les concepteurs d’imprimante 3D font des pieds et des mains pour domestiquer tout les matériaux qui soient et il est désormais possible, grâce au savoir faire d’une société hollandaise, d’imprimer des éléments faits de métal!

A première vue, la MX-3D Métal nous évoque tous sauf une imprimante lambda. Son design rappelle à première vue un bras  robotisé et seul le quidam avisé pourra y voir une nouvelle machine capable d’imprimer des tiges de métal en un rien de temps.
Là où la MX-3D fait fort, c’est qu’elle arrive à contourner le sacro-saint modus operandi des imprimantes 3D, à savoir imprimer des éléments couche par couche . Le bras mécanisé permet ainsi l’impression de tiges de métal à l’horizontal, à la vertical voir même sur les côtés. C’est grâce à sa torche à souder que l’appareil peut réaliser cet exploit et ce en utilisant tout les types de métaux disponibles.

Il est évident qu’on n’est pas prêt de voir débarquer une telle imprimante chez soi au vu de sa taille des plus imposantes mais les propriétés d’une telle machine pourrait donner pas mal d’idées à certains. Les concepteurs sont quant à eux en train de mettre au point un banc en métal entièrement conçu avec cette imprimante XXL pour ensuite la présenter à une galerie d’art dans les mois à venir. 
Le designer derrière l’imprimante évoquant également les propriétés anti-gravitationnelles de celle-ci, gageons que la NASA, qui n’arrête pas de faire les yeux doux à cette technique d’impression, ne devrait pas tarder à acquérir quelques MX-3D pour ses futures missions!

fév 21

HP pousse encore plus loin la connectivité

 

Allez appuyer sur une touche de son imprimante ou de son ordinateur pour imprimer un document…Ce geste à priori anodin et quotidien est en passe de disparaitre petit à petit. Les constructeurs misent de plus en plus sur les impressions à distance, à l’image d’HP qui vient de sortir sa nouvelle imprimante qui fait les yeux doux aux Smartphones et autres tablettes.

La LaserJet Pro M476 MFP se veut en effet être le parfait compagnon des utilisateurs d’appareils fonctionnant sous Android. Cette imprimante, pouvant à la fois officier comme fax et comme copieur, est d’ailleurs la première en son genre, non pas en terme de technologie (l’impression via téléphone n’étant plus très jeune) mais en terme de certification. Celle-ci a en effet reçu l’approbation de la Mopria, une consortium regroupant le gratin des constructeurs d’imprimantes et qui se milite pour une démocratisation des moyens d’impression sans fil.  Pas besoin ainsi de passer par une quelconque application extérieure ou un réseau sans fil, une simple pression sur votre Smartphone ou tablette et le tour est joué.

Cette nouvelle mouture de la firme HP devrait trouver sa place dans les PME et faciliter le travail des personnes présentes, permettant selon Brian Schmitz, l’un des directeurs marketing de la firme, d’augmenter le rendement ainsi que la facilité des impressions.
Ce mode d’impression devrait gagner en importance dans les années à venir, 2015 verrait selon les experts près de 60% des utilisateurs de téléphones ou de tablettes passer par ce type de technologie pour imprimer documents en pagaille.
Reste à savoir désormais si HP aura le monopole ou si les autres marques d’imprimantes riposteront à leur tour. La guerre de la connectivité est en tout cas plus que lancée!

fév 19

Un jeune Californien fabrique une imprimante braille à l’aide de LEGO

 

Nous vous parlions il y a encore peu des imprimantes braille qui tentaient vaille que vaille de se démocratiser. Alors que certains développent des concepts à l’avenir incertain ou encore des machines coutant un rein, voila qu’un jeune collégien Californien débarque en proposant une imprimante non pas construite à partir de matériaux ultra performants mais tout simplement à base de…LEGO.

Du haut de ses 12 ans, on imaginerait plutôt Shubham Banerjee scotché devant sa console ou ses devoirs mais voila que ce petit prodige d’origine indienne a utilisé son temps libre pour mettre au point une imprimante tout à fait fonctionnelle à partir d’un set de LEGO.  Le set en question,le Mindstorm EV3, permet à la base d’imprimer ou de dessiner des éléments sur des rouleaux de papier et Shubham en a ensuite profiter pour y apporter ses petites modifications, créant ainsi une imprimante en braille low cost répondant au doux nom de Braigo.
Ainsi, pas de budget faramineux dans l’affaire (le set de Lego couterait à peine plus de 300 dollars contre près de 11 000 dollars pour une imprimante braille standard), juste une bonne dose de créativité, de patience et quelques autres éléments externes coutant à peine 5 dollars. La Braigo fonctionnerait en tout cas à merveille, capable ainsi d’imprimer chaque lettre de l’alphabet en seulement 7 secondes.

Si vous avez envie à votre tour de récréer cette petite invention chez vous, sachez que Shubham compte la rendre disponible en open source sur le Net afin de permettre au plus grand nombre possible de malvoyants d’en profiter à leur tour. Notre jeune inventeur ne veut en tout cas pas s’arrêter en si bon chemin et compte déjà modifier son invention , la permettant cette fois-ci d’imprimer les chiffres. On n’arrête pas le progrès!

fév 17

Micro-3D : la petite imprimante aux grandes ambitions

 

Il ne se passe pas une semaine sans qu’une nouvelle imprimante 3D vienne s’inviter à la liste grandissante des appareils déjà disponibles sur le marché! L’impression 3D est définitivement en plein boom mais demeure à certains niveaux inaccessible au grand public, notamment au niveau du prix. Une petite startup du nom de Bethesda veut néanmoins changer la donne en proposant une imprimante 3D low cost aux utilisateurs.

Avec son prix de lancement de 299 dollars (environs 218 euros), la Micro-3D veut en effet damner le pion aux autres monstres de guerre déjà disponibles! Bien que se voulant moins onéreuse que ses concurrentes, la Micro-3D affiche en tout cas de belles ambitions en terme de performance. Tout d’abord, les deux concepteurs Michael Armani et David Jones ont mis le paquet en terme d’innovations, optant par exemple pour un nouveau type de micro-capteur, un habillage en carbone ainsi qu’un système de chauffage en céramique.
Au niveau de la taille on est également loin de certaines machines occupant l’ensemble d’une pièce, celle-ci pesant à peine un kilo! Outre les matériaux utilisés, les deux gaillards ont également voulu mettre au point une imprimante moins gourmande en énergie, l’un des actuels points noirs concernant les imprimantes 3D.

Récemment dévoilée dans un salon dédié à l’impression 3D, la Micro 3D devrait débarquer dans les semaines qui suivent sur Kickstarter avant d’éventuellement finir dans votre salon.
Alors que les imprimante 3D continuent systématiquement de promettre monts et merveilles en terme de capacité d’impression, il semblerait que les têtes pensantes derrière la Micro 3D aient plutôt opté pour une imprimante plus économie et accessible que ses comparses. Sera t-elle à la hauteur de ses ambitions? Réponse dans les mois à venir!

fév 14

Les secteurs qui vont se voir bouleverser par l’impression 3D

 

recherche-medicale

 

L’arrivée d’une nouvelle technologie, ici l’impression 3D, est bien souvent synonyme de changements et ce serait un doux euphémisme de dire que les imprimantes en relief vont bouleverser bien des secteurs, si ce n’est déjà fait!

L’environnement

Alors que l’impression lambda est bien souvent pointée du doigt à cause des déchets engendrés ( notamment à cause des cartouches d’encre), l’impression 3D pourrait bien changer la donne. Entre une utilisation moindre d’éléments polluants (certains allant même jusqu’à utiliser des matériaux comme les algues), des transports d’objets moins fréquents et une durée de vie plus accrue des objets fabriqués (ou du moins c’est le souhait de beaucoup de gens), notre chère planète risque de pousser un ouf de soulagement avec cette technologie ( à condition qu’entretemps les chercheurs arrivent à rendre les imprimantes 3D moins gourmandes en énergie!) .

 

L’art

Vous voulez voir une jolie petite sculpture de Rodin mais vous habitez à l’autre bout du monde? Pourquoi de pas reproduire directement le Penseur chez vous!  L’impression 3D risque de rendre l’art plus accessible chez le quidam et certaines firmes comme Fujifilm ont déjà conclu des deals avec des musées pour pouvoir reproduire certaines œuvres d’artistes comme Van Gogh.

 

L’aéronautique

Entre la construction de futures bases sur la Lune ou Mars et l’amélioration de la station spatiale internationale, il semblerait que la NASA ait trouvé un allié de choix avec l’impression 3D, technologie qui permettrait ainsi de construire directement des éléments en gravité zéro plutôt que de tout acheminer dans l’espace. Et dans un registre plus gustatif, les astronautes pourront enfin déguster des pizzas depuis leur cabine, les imprimantes 3D s’apprêtant à jouer les pizzaiolos  en apesanteur!

iss-station

La médecine

Le bioprinting est en train de prendre de l’essor petit à petit. Même si créer des membres humains tiens pour l’instant plus du fantasme qu’autre chose, les chercheurs sont déjà arrivés à recréer des cellules souches saines. Dans un avenir qu’on espère proche, il se peut qu’une imprimante 3D trône fièrement dans la salle d’opération de votre hôpital!

 

Les droits d’auteur

Si reproduire tout et n’importe quoi chez soi fait saliver bien des personnes, certains industriels risquent quant à eux de s’arracher les cheveux au vu des modèles et autres plans d’impression qui risquent d’envahir le Net tôt ou tard. Gageons qu’entretemps un moyen sera trouvé pour empêcher la reproduction illégale d’objets divers, en espérant que cela ne bride pas la créativité de certains!

fév 10

BlackBox : imprimez vos sms en un rien de temps!

 

Qui n’a jamais voulu conserver ses textos au lieu de les effacer à tout jamais? Si vous êtes du genre à vouloir garder précieusement votre conversation avec votre dulcinée ou vos proches, la BlackBox se présentera comme l’outil idéal pour sauvegarder tous vos échanges effectués à partir de votre Smartphone ou de votre tablette.

 

Nous devons la création de cette petite imprimante au designer américain Joe Doucet et force et de reconnaitre qu’à première vue, celle-ni ne paye pas vraiment de mine. Pas de grande folies au niveau design, la BlackBox porte bien son nom et se présentera à vos yeux comme une petite boite noire aux lignes épurées.  Pour ce qui est de l’utilisation de celle-ci, rien de plus simple. Il vous suffira ainsi de brancher votre appareil (votre Smartphone ou tablette donc mais également votre ordinateur portable) sur la dite imprimante pour pouvoir imprimer vos petits messages, sans que vous ayez par exemple à effectuer un transfert et une conversion en email avant de pouvoir imprimer le tout via une imprimante conventionnelle.

La BlackBox se veut aussi portative, vous permettant ainsi d’imprimer où bon vous semble. Au vu de sa taille des plus succincte, il est évident  que vous ne pourrez pas non plus imprimer tout un roman mais plutôt des petites feuilles équivalent à des tickets de caisse. A noter que la BlackBox permet l’impression de chaque message à deux reprises, histoire que vous puissiez partager votre sms imprimés avec autrui.

Ce joli petit concept d’imprimante n’a pas encore fait énormément fait parler d’elle mais à une époque où la miniaturisation de nos appareils est légion, il n’est pas étonnant qu’un jour la BlackBox se démocratise un peu plus, histoire que vous puissiez coller vos petits sms partout chez vous!

fév 07

Trouvez chaussure à votre pied grâce aux imprimantes 3D!

 

Vous habiller de la tête aux pieds grâce à l’imprimante 3D devrait être la lubie en vogue dans les années à venir! Alors qu’il sera bientôt possible de s’improviser styliste avec votre imprimante, les amateurs de chaussures n’ont pas été oubliés et votre armoire pourra également accueillir vos baskets favorites!

La firme française Amer Sport a ainsi adopté la technologie à bras ouvert, permettant par la même occasion à la petite boite de faire des économies conséquents. En effet, celle-ci faisait auparavant appel à des Chinois pour concevoir les prototypes, ces derniers arrivant parfois après plus d’une semaine dans les mains des concepteurs. Ce temps d’attente est désormais de l’histoire ancienne car depuis l’acquisition en 2012 d’une imprimante 3D, Amer Sport a enfin l’occasion de voir le produit fini  en un rien de temps . La firme se cantonne pour le moment à la fabrication de semelles dures mais travaille d’arrache-pied pour pouvoir mettre au point des techniques d’impressions plus efficaces pour pouvoir enfin donner naissance à la basket nouvelle génération!

De l’autre côté de l’Atlantique, les têtes pensantes de Nike ont déjà passé passé de cap de l’expérimentation et lors de l’édition 2014 du Superbowl qui s’est déroulée le weekend dernier, les footballeurs ont ainsi pu tester un nouveau modèle de chaussure conçu par impression 3D, chassure leur conférant une souplesse et une vitesse accrue.  L’idée en tout cas a déjà commencé à prendre de l’essor et devrait rapidement se démocratiser chez les petites comme les grandes marques!

Il ne reste plus qu’à savoir désormais quand le quidam pourra à son tour prendre son pied de son salon en fabriquant le modèle ultime pour un cout qu’on espère dérisoire!

fév 05

Imprimer des textes en braille : une technologie des plus utiles

Nos imprimantes sont capables de tout ou presque aujourd’hui,  les grandes marques rivalisant d’ingéniosité pour faire de nos appareils de véritables monstres de guerre.  Terrain également très approprié  pour l’expérimentation, le monde de l’impression donne parfois lieu à des concepts tout autant farfelus que résolument intéressants.

L’imprimante de Sim Cheong Printer & Scanner fait justement partie de la seconde catégorie et propose ni plus ni moins qu’un appareil permettant aux personnes mal-voyantes d’imprimer des documents en braille!  Au delà du principe qui en soit est des plus louables, le design de cette imprimante ne laisse pas de glace, avec ses belles formes et son ergonomie. En sus de cela, l’imprimante serait rétractable et permettrait ainsi d’imprimer des documents à taille variable.Pas encore d’informations sur cette imprimante mais si l’impression en braille vous intéressent, sachez que le principe existe déjà depuis un bail!

En effet, la  Braille Box par exemple permet l’impression de journaux mais également de livres en braille. Facile d’utilisation, possédant une très grande capacité d’impression et capable d’imprimer en format A4 comme en format A3, cette machine  fait office de foudre de guerre dans la matière. Seul bémol, cet appareil sera à réserver aux plus fortunés d’entre vous, la Braille Box coutant la bagatelle de 11 000 euros. A moins que vous ne souhaitiez vous lancer dans l’édition de livres en braille!

Il est intéressant de voir en tout cas que les imprimantes, au delà de leur fonction primordial, s’adaptent de plus en plus aux problèmes et handicaps de certains. Avec l’arrivée en force de l’impression en relief dans notre salon (et de la Hands on Search notamment), gageons que cette tendance a encore de beaux jours devant elle!