juin 14

La BuildOne : l’imprimante 3D pour les petits budgets

Buildone 2

 

Tout a été fait, ou presque, pour rendre les imprimantes 3D plus accessible au grand public. Néanmoins, le problème du coût est souvent revenu sur le terrain, ces machines étant particulièrement coûteuses la plupart du temps. Fort heureusement, il arrive parfois que certaines imprimantes sortent du lot, proposant des tarifs rivalisant facilement avec la concurrence.

 

C’est le cas de la BuildOne, une imprimante qui a la bonne idée de coûter un prix dérisoire. En effet, celui-ci se chiffrerait à seulement 99 dollars. Pas de quoi donc vendre un rein donc.Même si elle est lowcost, cette imprimante va posséder quelques sympathiques atouts. Elle pourra s’auto-calibrer et vous pourrez passer par la WIFI pour la diriger à distance. Vous pourrez même passer par une interface Web pour piloter le tout. À noter que vous disposerez même d’un bouton d’alerte si jamais il y a un problème au niveau de l’impression.

Le projet a, semble-t-il, séduit bon nombre d’utilisateurs, à tel point que la BuildOne a littéralement explosé sur Kickstarter, générant plus de 550 000 dollars sur les 100,000 escomptés, alors qu’il reste encore quelques jours avant la fin de la campagne. Preuve en est qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un look dernier cri pour avoir du succès sur les campagnes de financement.

 Buildone 1

Une belle preuve que l’impression en relief n’est pas réservée à une frange de technophiles aisés. On se souvient encore de l’imprimante 3D W.Afate ,a la machine qui partait de rien. Les meilleures idées ne sont définitivement pas celles qui coûtent le plus cher !

fév 19

Un jeune Californien fabrique une imprimante braille à l’aide de LEGO

 

Nous vous parlions il y a encore peu des imprimantes braille qui tentaient vaille que vaille de se démocratiser. Alors que certains développent des concepts à l’avenir incertain ou encore des machines coutant un rein, voila qu’un jeune collégien Californien débarque en proposant une imprimante non pas construite à partir de matériaux ultra performants mais tout simplement à base de…LEGO.

Du haut de ses 12 ans, on imaginerait plutôt Shubham Banerjee scotché devant sa console ou ses devoirs mais voila que ce petit prodige d’origine indienne a utilisé son temps libre pour mettre au point une imprimante tout à fait fonctionnelle à partir d’un set de LEGO.  Le set en question,le Mindstorm EV3, permet à la base d’imprimer ou de dessiner des éléments sur des rouleaux de papier et Shubham en a ensuite profiter pour y apporter ses petites modifications, créant ainsi une imprimante en braille low cost répondant au doux nom de Braigo.
Ainsi, pas de budget faramineux dans l’affaire (le set de Lego couterait à peine plus de 300 dollars contre près de 11 000 dollars pour une imprimante braille standard), juste une bonne dose de créativité, de patience et quelques autres éléments externes coutant à peine 5 dollars. La Braigo fonctionnerait en tout cas à merveille, capable ainsi d’imprimer chaque lettre de l’alphabet en seulement 7 secondes.

Si vous avez envie à votre tour de récréer cette petite invention chez vous, sachez que Shubham compte la rendre disponible en open source sur le Net afin de permettre au plus grand nombre possible de malvoyants d’en profiter à leur tour. Notre jeune inventeur ne veut en tout cas pas s’arrêter en si bon chemin et compte déjà modifier son invention , la permettant cette fois-ci d’imprimer les chiffres. On n’arrête pas le progrès!

fév 17

Micro-3D : la petite imprimante aux grandes ambitions

 

Il ne se passe pas une semaine sans qu’une nouvelle imprimante 3D vienne s’inviter à la liste grandissante des appareils déjà disponibles sur le marché! L’impression 3D est définitivement en plein boom mais demeure à certains niveaux inaccessible au grand public, notamment au niveau du prix. Une petite startup du nom de Bethesda veut néanmoins changer la donne en proposant une imprimante 3D low cost aux utilisateurs.

Avec son prix de lancement de 299 dollars (environs 218 euros), la Micro-3D veut en effet damner le pion aux autres monstres de guerre déjà disponibles! Bien que se voulant moins onéreuse que ses concurrentes, la Micro-3D affiche en tout cas de belles ambitions en terme de performance. Tout d’abord, les deux concepteurs Michael Armani et David Jones ont mis le paquet en terme d’innovations, optant par exemple pour un nouveau type de micro-capteur, un habillage en carbone ainsi qu’un système de chauffage en céramique.
Au niveau de la taille on est également loin de certaines machines occupant l’ensemble d’une pièce, celle-ci pesant à peine un kilo! Outre les matériaux utilisés, les deux gaillards ont également voulu mettre au point une imprimante moins gourmande en énergie, l’un des actuels points noirs concernant les imprimantes 3D.

Récemment dévoilée dans un salon dédié à l’impression 3D, la Micro 3D devrait débarquer dans les semaines qui suivent sur Kickstarter avant d’éventuellement finir dans votre salon.
Alors que les imprimante 3D continuent systématiquement de promettre monts et merveilles en terme de capacité d’impression, il semblerait que les têtes pensantes derrière la Micro 3D aient plutôt opté pour une imprimante plus économie et accessible que ses comparses. Sera t-elle à la hauteur de ses ambitions? Réponse dans les mois à venir!