juil 20

HP veut se mettre au vert !

recyclagecartouche2

 

Recyclage et impression font parfois bon ménage. Bien que les consommables ont la fâcheuse tendance de polluer l’environnement, de nombreuses solutions ont été trouvés au fil du temps pour contrer le tout. Si la recharge de cartouche est bel et bien d’actualité, les constructeurs veulent également mettre la main à la pâte pour réduire les déchets générés.

HP devrait se tourner de manière plus drastique vers le recyclage de plastique, grâce à l’impulsion du ministère de la Transition écologique, qui souhaiterait que certaines entreprises se mettent plus en avant sur le terrain de la protection de l’environnement.

La firme américaine est déjà familière des campagnes misant sur l’écologie. Elle a ainsi œuvré en Haïti, en 2017, où elle a distribué des cartouches d’encre fabriquées à partir de bouteilles en plastique recyclées.

Toujours en 2017, la marque a utilisé plus de 18000 tonnes de plastique recyclée post-consommation, tout en espérant faire augmenter ce chiffre d’ici 2020. On parle de 50% de plastique recyclé d’ici là.

Si HP veut montrer patte verte, ce sera également en adéquation avec d’autres acteurs tels que des fournisseurs, des clients et autres organisations de type industriel. À ce titre, la marque a également rejoint l’Institut de l’économie circulaire dans le but de partager, avec d’autres, son point de vue quant à ce modèle économique plus vert.

Reste désormais à savoir si d’autres marques suivront la tendance, même si certains constructeurs font de l’écologie l’une des pierres angulaires de leur modus operandi. On se souvient ainsi de Brother qui avait reçu un prix en 2016 pour ses efforts écologiques.

 

                                  

avr 23

La Sprocket Plus : l’imprimante d’HP prend du grade

sprocketplus1

 

HP semble beaucoup croire en sa Sprocket, cette petite imprimante portable qui fait le bonheur de ceux imprimant des photos. En effet, après avoir sorti deux premiers modèles, la firme américaine a vu ses ambitions à la hausse en proposant désormais la Sprocket Plus.

On peut ainsi parler de changement de taille, car la nouvelle Sprocket se targue de proposer des photos plus grandes qu’à l’accoutumer. Ainsi, c’est un gain de 30% dont pourront profiter les futurs acquéreurs de cette petite imprimante aux grandes ambitions.

Au niveau de ses dimensions, la Sprocket Plus demeure cependant tout aussi discrète. L’appareil affiche des dimensions de 14,2×8,9×1,8 cm ainsi qu’un poids de 204 grammes. Idéal si l’on veut se promener avec un peu partout. L’imprimante est ainsi disponible en noir ou blanc, tout en arborant un design se voulant aussi sobre qu’élégant. Qui de l’impression même ?

Fonctionnant une fois de plus avec la technologie ZINK (pour zero ink), il sera assez aisé d’installer le papier photo et vous pourrez donner vie à des clichés au format 5,8×8,6 cm , de quoi donner de jolis souvenirs que vous pourrez accrocher à vos murs ou sur votre frigo. Une petite application vous permettra aussi de gérer vos petites impressions à même votre Smartphone, la petite imprimante ne disposant pas d’écran propre.

sprocketplus2

En définitive, la Sprocket Plus apportera une sympathique plus-value à ses grandes sœurs, tout en gardant sa taille succincte. Si vous souhaitez vous procurer cette version 2.0 de la création d’HP, sachez qu’elle est déjà en vente, pour la somme de 149 euros.     

 

                               

oct 16

La Sprocket 2-en-1 : l’imprimante qui possède un appareil photo !

 

sprocket1

Nous vous avons déjà parlé de la Sprocket, l’imprimante miniature de HP, une jolie  imprimante qui se caractérisait par ses mensurations minimalistes et son utilisation en parallèle avec votre Smartphone. Histoire de doper un peu son bébé, la firme américaine vient d’ajouter une nouvelle fonction à son appareil.

En effet, voici venir la Sprocket 2 in 1, une nouvelle version implémentant un appareil photo. Plus besoin ainsi de smartphone, vous pourrez directement imprimer vos clichés sans faire de transferts au préalable. Pratique !

Comme la plupart des imprimantes de ce genre, pas de cartouches d’encre à l’horizon mais la présence de la technologie Zink (pour zero ink). Au niveau des options supplémentaires, HP permettra aux utilisateurs de rajouter des filtres ou du texte sur les photos avant le passage à l’impression. À noter que l’imprimante possède également une petite carte SD (de 256 Go ) si jamais vous souhaitez conserver vos photos en mémoire.

HP prévoit, en parallèle, de sortir une autre imprimante aux propriétés quasi similaires à la Sprocket originelle, à la différence que celle-ci devrait pouvoir imprimer des feuilles 30% plus grandes que la Sprocket. Au niveau des tarifs, la 2-in-1 devrait coûter 159,99 dollars (soit près de 135 euros) tandis que la Sprocket XL serait de l’ordre de 149,99 dollars (126 euros).

sprocket2

Alors que prendre des photos et les transférer sur les réseaux sociaux est devenu la norme de nos jours, il semblerait qu’imprimer des photos revienne peu à peu à la mode. Faites de la place sur votre frigo ou le mur de votre chambre !

juin 08

Sprocket : la curieuse origine de l’imprimante d’HP

hp-sprocket-smartphone-printer-photo-3

 

Nous vous avons déjà parlé de la Sprocket, l’imprimante miniature de chez HP. Si le concept est en adéquation avec son temps, proposant ainsi aux possesseurs de Smartphones d’imprimer leurs photos en toute simplicité, ce n’est pas vraiment anodin. En effet, le grand patron de HP est revenu sur l’amusante origine de cette imprimante qui sort un peu de nulle part.

Ce serait en effet un simple lycéen qui serait à l’origine de la création de l’imprimante. C’est lors d’une présentation menée par des exécutifs de la marque que tout allait arriver. Alors que le directeur général de la firme, Dion Weisler,a demandé aux adolescents présents s’ils imprimaient, trois d’entre eux ont répondu non, cela n’étant pas nécessaire pour eux. Il a alors demandé comment ils faisaient pour coller des photos sur leur mur, ce à quoi l’un des adolescents à répondu qu’il ne voyait pas l’intérêt de coller son smartphone sur le mur.

Ni une ni deux, le directeur général a convoqué une réunion extraordinaire afin d’apporter une solution à ce « problème ». C’est ainsi que la Sprocket a vu le jour. Depuis, l’imprimante se porte plutôt bien et se vend même comme des petits pains, selon le site Amazon, qui serait régulièrement en rupture de stock. sprocket

Weisler a rajouté que le meilleur moyen de stopper la pente descendante dans laquelle le monde de l’impression conventionnelle s’était endigué était de penser à l’innovation. Cette imprimante miniature en est le parfait exemple, et la marque devrait b faire encore plus parler d’elle avec l’émergence de l’impression 3D !

fév 01

Vente d’imprimantes : la France accuse le coup

 

kyocera HQ

L’impression connait une baisse de régime ces derniers temps en Europe de l’ouest, et le France n’est pas en reste, en témoigne des chiffres peu encourageants. En effet, l’Hexagone accuse une baisse de 9% dans ses ventes d’imprimantes.

C’est du côté des appareils laser que les plus gros dégâts ont eu lieu, que ce soit du côté des multi ou des monofonctions, qui ont chuté de 5 et 7% respectivement. Un petit encouragement est quand même à noter par rapport à l’an dernier, où les chutes avaient été bien plus drastiques !

Si les constructeurs accusent le coup en France, ils peuvent au contraire de frotter les mains au Royaume-Uni où les ventes ont connu un boost de 3%. On a ainsi plébiscité le jet d’encre, tandis que les appareils de meilleure qualité ont également connu de meilleures ventes.

Du côté des marques, ce sont surtout les outsiders qui ont pu se démarquer. En effet, si les HP ou Canon ont relativement souffert, ce n’est pas le cas de Kyocera (augmentation de 3%), Lexmark(augmentation de 10%) ou même Ricoh, qui ont vu une belle demande au niveau de leurs systèmes d’impression laser.

 

sales

Néanmoins, les grands constructeurs sont toujours premiers au hit-parade des ventes, HP régnant en maitre absolu (avec 34% de part de marché), suivit par Brother et Samsung. La donne ne risque d’ailleurs pas de changer de sitôt, notamment avec le rachat de la section d’impression de Samsung par le leader américain.

nov 26

Section impression HP : les ventes en berne

hp1

Le temps n’est pas au beau fixe chez HP. En effet, si la croissance dans les ventes d’ordinateurs de la firme a fait plaisir aux comptables, le constat est plus morne du côté des ventes d’imprimante, ce qui inquiète les investisseurs.

Le chiffre d’affaires, au niveau de d’impression, a baissé de 8% par rapport à l’année dernière pour atteindre 4,6 milliards de dollars. En outre, HP a déclaré qu’elle s’attendait à générer environ 35 à 38 cents par action, alors que les analystes avaient déjà planché pour une somme fixe de 38 cents par action, selon Thomson Reuters.

Comme nombre de grandes compagnies, la majeure partie des revenus générés par le secteur impression de HP provient de la vente de fournitures connexes telles que l’encre, le toner et le papier. Néanmoins, les ventes desdits produits ont diminué au cours de la dernière année, et au cours du trimestre le plus récent, les ventes ont reculé de 12%, rapportant « à peine » 2,8 milliards de dollars.

Le PDG d’HP, Dion Weisler, a déclaré qu’en dépit de la chute des ventes de fournitures d’impression, sa firme avait également connu une croissance positive, notamment avec son programme d’abonnement Instant Ink. Ce programme, selon lui, est une initiative importante et il espère convaincre les gens d’imprimer davantage chez eux. Weisler également a déclaré que HP prévoyez un nombre croissant d’inscription dans les mois à venir.

hp_hp_hp

Mais HP ne s’attend pas à ce que son secteur impression revive du jour au lendemain. Les têtes pensantes ont tous deux déclaré qu’ils ne verraient pas les choses se stabiliser avant la fin de 2017. Rappelons également qu’HP a récemment acquis la section impression de Samsung et la firme américaine devrait présenter de nouveaux produits en avril.

oct 17

Actu Impression : le rachat de Samsung par HP inquiète ses employés

hp_hp_hp

 

Soulevez-vous, nous évoquions récemment l’acquisition de la section impression de Samsung par HP. Cet achat n’a pas fait que des heureux, les employés de la firme coréenne ayant montré quelques signes de mécontentent après que le géant américain se soit imposé sur le territoire.

Selon des sources proches de Samsung, les employés du constructeur asiatique ont été informés du rachat le lendemain de l’opération, sans aucune information au préalable. Qui plus est, aucun détail concernant leur avenir dans la boite n’a été annoncé, même si les hautes instances de Samsung ont insisté sur le fait que leur emploi ne serait pas menacé par le rachat. Néanmoins, des critiques ont été émises envers la firme, notamment sur la diffusion toute relative des informations concernant le fonctionnement interne de la boite.

De son côté, HP est loin de rassurer ses employés, le constructeur d’imprimantes continuant à faire face à des ventes peu convaincantes, notamment au niveau des PC et des imprimantes. La semaine dernière, HP avait même déclaré qu’elle comptait licencier 3000 à 4000 personnes durant les prochaines années.

imprimante samlsung

Quoi qu’il en soit, le deal est toujours en bonne voie et HP devrait s’octroyer la section impression de Samsung à partir du mois prochain, avant d’acquérir l’ensemble des parts à partir de l’an prochain. Pour le moment, Samsung compte 6,000 employés au niveau de sa section imprimantes, 2000 d’entre eux étant basés en Corée. Même après le rachat, les travailleurs locaux ne risquent pas de quitter leur QG de Suwon, tandis que les imprimantes HP seront vendues sous le giron de Samsung dans le pays.

À voir désormais si cette petite opération va booster les revenues d’HP.

oct 07

HP sort la plus petite imprimante des all-in-one

hp deskjet

HP vient de rajouter une nouvelle imprimante à son immense cheptel d’appareils. Le nouveau venu se nomme la HP Deskjet 3700 et possède une petite particularité. En effet, l’appareil se présente comme le plus petit modèle des modèles all-in-one au monde.

En effet, l’imprimante joue dans la cour des petits gabarits, avec sa taille affichée de 42.5cm x 17.78cm x 13.7m .Au niveau de son poids, l’appareil pèse à peine 2,3 kilos, soit près de moitié moins la taille des autres appareils disponibles dans sa catégorie. Malgré son apparence « chétive », l’imprimante d’HP n’oublie pas les optionalités propres aux appareils conventionnels. Ainsi, outre les ports USB de rigueur, le WIFI est toujours présent. Les possesseurs de Smartphones pourront également imprimer à distance sans le moindre problème.

Pour ce qui est des spécificités d’impression, la HP est capable d’imprimer près de 19 pages par minute en noir et blanc. Pour ce qui est de la couleur, comptez 15 pages à la minute. L’imprimante possède également un scanner, offrant des scans à hauteur de 600 x 600 Pixels. Au niveau des cartouches, le constructeur a annoncé que les consommables permettraient à l’utilisateur d’imprimer 120 pages en noir et blanc et 100 en couleurs.

hp deskjet2

Cette imprimante de petite taille est disponible au prix de 78 dollars, soit près de 70 euros. Voici en tout cas une belle imprimante qui fera le bonheur de ceux disposant d’un petit bureau. À noter que l’appareil est disponible en bleu, vert ou rouge.

sept 12

HP rachète la section impression de Samsung !

Samsung (1)

 

HP vient de faire une belle acquisition en cette rentrée, s’octroyant la filiale impression du géant coréen Samsung. En effet, pour la coquette somme d’un 1,5 milliard de dollars, le leader du marché des imprimantes rajoute une corde de plus à son arc.

Afin de contrer les baisses du chiffres d’affaire de la firme américaine, le directeur exécutif Dion Weisler a décidé de contre-attaquer en élargissant son champ des possibles, visant notamment la section A3 de Samsung.

Cette acquisition permettra également à HP d’obtenir le mécanisme de fonctionnement se trouvant à l’intérieur des imprimantes laser coréennes, la compagnie d’outre-Atlantique étant obligée jusque-là de se tourner vers des fournisseurs externes pour fabriquer ses propres machines. À ce titre, l’acquisition devrait permettre au nouveau propriétaire d’acquérir plus de 6500 brevets. 6000 nouveaux employés iront également chez “l’ennemi”, dont 1,500 ingénieurs.

Cette acquisition devrait permettre d’une part à HP d’avoir un meilleur portfolio de produits, tandis que Samsung pourra se concentrer sur les branches les plus solides de l’entreprise. Gageons ainsi que le géant coréen préfère canaliser ses forces dans le secteur de la téléphonie pour contrer Apple.

printinsamsung

Selon l’analyste Amit Daryanani, le catalogue de Samsung a permis à la marque de générer plus d’un milliard de dollars de revenues chaque année. De quoi réjouir HP si ses têtes pensantes arrivent à émuler la recette.

Avec ses imprimantes A3 et tout l’arsenal produit par les Coréens, HP compte assoir sa domination sur le monde de l’impression de manière encore plus probante. On attend désormais la contre-attaque de la concurrence !

juin 02

HP fait le point sur ses nouveautés pour la rentrée

hp

Malgré ses baisses en terme de chiffre d’affaire, HP continue son bonhomme de chemin en tant que leader du monde de l’impression. La firme a récemment profité du salon du Medpi, à Monaco, pour faire le point sur ses dernières innovations.

La marque prévoit de sortir une nouvelle imprimante à la rentrée, la Deskjet 3720. Quid de ses particularités ? Cette imprimante surprend d’abord par son look. Ergonomique, mais non dénuée d’option, cette machine, qui coûtera 69,90 euros, intégrera un scanner, ainsi que le WIFI et la technologie AirPrint. Au niveau des performances, l’utilisateur aura droit à 8 pages imprimées par minute (en noir & blanc ), et 5 en version couleur.

Toujours au niveau impression, HP prévoit aussi de sortir un nouveau papier, spécialement conçu pour les aficionados des réseaux sociaux. Baptisé Social Media Snapshots, ce papier permettra aux accros d’Instagram d’imprimer leurs clichés de façon pratique, et de les coller où bon leur semble. Le pack est prévue au prix de 12 euros les 25 feuilles.

Enfin, HP ayant annoncé, l’an dernier, l’arrivé de son forfait de remplacement Instant Ink. Pour appel, la marque proposait diverses options d’impression, vous permettant de recevoir directement chez vous une nouvelle cartouche d’encre en cas de panne sèche. Quelques modification sont ainsi à prévoir pour les mois à venir.

instank ink

Vous recevrez déjà des cartouches d’encre compatible Instank Ink, plus besoin donc d’attendre d’activer l’offre pour en recevoir. En sus de cela, vous pourrez souscrire au programme lors de l’installation du pilote de votre imprimante, vous donnant accès à trois mois d’utilisation gratuite.

À voir si ces petites nouveauté arriveront à redorer le blason un peu terne de la marque !