juin 08

Sprocket : la curieuse origine de l’imprimante d’HP

hp-sprocket-smartphone-printer-photo-3

 

Nous vous avons déjà parlé de la Sprocket, l’imprimante miniature de chez HP. Si le concept est en adéquation avec son temps, proposant ainsi aux possesseurs de Smartphones d’imprimer leurs photos en toute simplicité, ce n’est pas vraiment anodin. En effet, le grand patron de HP est revenu sur l’amusante origine de cette imprimante qui sort un peu de nulle part.

Ce serait en effet un simple lycéen qui serait à l’origine de la création de l’imprimante. C’est lors d’une présentation menée par des exécutifs de la marque que tout allait arriver. Alors que le directeur général de la firme, Dion Weisler,a demandé aux adolescents présents s’ils imprimaient, trois d’entre eux ont répondu non, cela n’étant pas nécessaire pour eux. Il a alors demandé comment ils faisaient pour coller des photos sur leur mur, ce à quoi l’un des adolescents à répondu qu’il ne voyait pas l’intérêt de coller son smartphone sur le mur.

Ni une ni deux, le directeur général a convoqué une réunion extraordinaire afin d’apporter une solution à ce « problème ». C’est ainsi que la Sprocket a vu le jour. Depuis, l’imprimante se porte plutôt bien et se vend même comme des petits pains, selon le site Amazon, qui serait régulièrement en rupture de stock. sprocket

Weisler a rajouté que le meilleur moyen de stopper la pente descendante dans laquelle le monde de l’impression conventionnelle s’était endigué était de penser à l’innovation. Cette imprimante miniature en est le parfait exemple, et la marque devrait b faire encore plus parler d’elle avec l’émergence de l’impression 3D !

mar 22

La OLO : l’imprimante 3D qui va faire du bruit

olo

Nous vous avions récemment parlé de la OLO, une imprimante 3D des plus originales, qui a affolé les investisseurs lors de sa présentation à New-York en octobre dernier. Les têtes pensantes ,responsables de l’appareil, ont décidé de lancer une campagne Kickstarter pour financer leur projet, et les choses s’annoncent sous les meilleurs auspices pour les créateurs de cette petite boite.

Pour rappel, la OLO se présente comme une imprimante 3D sortant de l’ordinaire celle-ci utilisant les Smartphone pour donner vie aux objets. Mieux encore, pas de tête d’impression ou d’extrudeur conventionnel sur l’appareil ; mais un procédé nommé DLP (pour Digital Light Processing ). Ledit procédé utilisera la lumière (celle de votre Smartphone en l’occurrence) pour imprimer des objets. Au niveau du design, la OLO joue autant la carte de la sobriété que du design, celle-ci se présentant en deux boîtiers noires aux rôles bien spécifiques. La première fera office de réceptacle pour votre Smartphone, tandis que l’autre contiendra de la résine. Une fois les deux parties clipsées, à vous des objets imprimés de toute beauté.

Non content de jouer la carte de l’innovation, la petite imprimante se veut également accessible au commun des mortels. Ses créateurs veulent, ainsi, la commercialiser au prix de 99 dollars, une broutille au vu des mastodontes occupant le marché.

 olo2

Le public semble, en tout cas, très pressé de voir la petite imprimante débarquer, la campagne Kickstarter ayant, à l’heure qu’il est, déjà rapporté plus de 180,000 dollars sur les 80,000 souhaités. Avec une telle popularité et un procédé attisant la curiosité, la OLO semble être partie pour marquer durablement l’année 2016.

jan 28

La Prynt : l’imprimante qui bat des records

Le financement partitif peut-être à double tranchant, tant vous pouvez parfois voir votre projet finir dans les limbes d’un quelconque site crowdfunding. A l’opposé, vous pouvez également battre des records et voir ce pourquoi vous avez travaillez si dur remporter les suffrages en quelques heures. Ce sera le cas de la Prynt, une imprimante pour Smartphones qui a reçu l’intégralité de son financement en quelques heures à peine !

Les instigateurs de cette imprimante ont dû sabrer le champagne quand ils ont su que leur petite création allait définitivement voir le jour. A titre d’information, la campagne avait commencé ce mardi et dès 9 heures du matin, les 50000 dollars nécessaires avaient été largement récoltés, la petite boite récoltant même 112% de la somme souhaitée ! Une jolie petite histoire qui nous montre qu’imprimer des photos est loin d’être passé de mode !

Pour rappel, la Prynt est une imprimante nous vient d’une petite startup française et offre la possibilité à ses utilisateurs d’imprimer des clichés depuis votre Smartphone, qu’il soit sous Android ou iOS. Vous pourrez imprimer le dernier selfie que vous aurez pris où voir du côté de votre compte Facebook ou Instagram pour trouver la photo qui vous convient le plus. A noter que la Prynt vous permettra également de profiter de la réalité augmentée sur votre téléphone, ce qui devrait ravir les accros aux nouvelles technologies.

La Prynt devrait être disponible au mois d’août pour la somme de 99 dollars, avis donc à veux voulant tapisser leur murs ou leur frigo avec leurs dernières photos de vacances.