mai 19

Ventes d’imprimante : les premiers chiffres de l’année

imprimante

 

Nous sommes encore qu’en début d‘année mais il déjà possible de faire un petit bilan des ventes d’imprimantes. Que nous a réservé ce premier semestre ? Voici quelques chiffres :

  • Les imprimantes de type jet d’encre et professionnels ont chuté dans les ventes de près de 14%
  • Les appareils multifonctions ont quant à eux chuté de 12,9% en volume et de 9,4% en valeur

Au niveau des hausses (en valeur), ce sont les modèles de couleur (capable d’imprimer 31 à 44 pages minute) qui ont sorti leur épingle du jeu. Même constat du côté des imprimantes monochromes imprimant 45 à 69 pages par minute.

Qu’en est-il des chiffres en France ? On notera un petit regain d’intérêt avec une hausse de 0,7% par rapport à l’an dernier. C’est du côté des imprimantes jet d’encre que la hausse s’est faite sentir, les ventes enregistrant un boost de 5,5% (soit près de 11% sur les imprimantes grand public mais -20,6% sur leur pendant professionnel). Néanmoins, le laser n’a pas pu profiter du même engouement, les appareils au toner enregistrant une baisse de 10,6%.

Au niveau de l’Europe, on parle de 5 millions d’unité vendues, pour le premier trimestre du moins. C’est un chiffre en deçà de celui de l’an dernier, 43 000 unités de plus ayant été achetées à la même période en 2016.

Le marché se porte plus ou moins bien donc, avec les cadors toujours en tête, et ce même si les ventes de HP avaient récemment connus une forte baisse.

 

Entrez la légende de la vidéo ici
fév 01

Vente d’imprimantes : la France accuse le coup

 

kyocera HQ

L’impression connait une baisse de régime ces derniers temps en Europe de l’ouest, et le France n’est pas en reste, en témoigne des chiffres peu encourageants. En effet, l’Hexagone accuse une baisse de 9% dans ses ventes d’imprimantes.

C’est du côté des appareils laser que les plus gros dégâts ont eu lieu, que ce soit du côté des multi ou des monofonctions, qui ont chuté de 5 et 7% respectivement. Un petit encouragement est quand même à noter par rapport à l’an dernier, où les chutes avaient été bien plus drastiques !

Si les constructeurs accusent le coup en France, ils peuvent au contraire de frotter les mains au Royaume-Uni où les ventes ont connu un boost de 3%. On a ainsi plébiscité le jet d’encre, tandis que les appareils de meilleure qualité ont également connu de meilleures ventes.

Du côté des marques, ce sont surtout les outsiders qui ont pu se démarquer. En effet, si les HP ou Canon ont relativement souffert, ce n’est pas le cas de Kyocera (augmentation de 3%), Lexmark(augmentation de 10%) ou même Ricoh, qui ont vu une belle demande au niveau de leurs systèmes d’impression laser.

 

sales

Néanmoins, les grands constructeurs sont toujours premiers au hit-parade des ventes, HP régnant en maitre absolu (avec 34% de part de marché), suivit par Brother et Samsung. La donne ne risque d’ailleurs pas de changer de sitôt, notamment avec le rachat de la section d’impression de Samsung par le leader américain.