L’Actualité sur les imprimantes, les cartouches et les encres!

En vedette

Bienvenue sur le blog de l’actualité des cartouches d’encre et des imprimantes…

Ici nous traiterons de tout ce qui touche à l’actualité des imprimantes, des cartouche et des Encres en général car c’est notre spécialité depuis une dizaine d’années.

encros logo

Un blog de la marque ENCROS dans lequel vous trouverez moult articles qui vous tiendront au courant sur les dernières actualités du monde de l’impression ainsi que des dernières innovations en date. Que ce soit la dernière imprimante d’une grande marque ou une nouvelle encre qui va changer le monde, France Recharge décrypte et analyse les dernières nouvelles, qu’elles soient des plus sérieuses ou insolites et vous en fait profiter en retour!

 

encros imprimante

Histoire de vous aider à mieux comprendre vos imprimantes et vos cartouches, nous mettons aussi en ligne, en parallèle au blog France Recharge le blog cartouche-blog.fr qui décortique les spécificités techniques de vos cartouches jet d’encre, toner-blog.fr ; la même chose mais pour les imprimantes laser, TonerRecharge.fr et CartoucheRecharge.fr les blogs émaillés de photos, de vidéos et de tutoriels pour vous aider à recharger vos propres cartouches grâce à la méthode ENCROS.

Ces articles s’adressent à tous, de la ménagère de plus de 50ans au passionné d’imprimantes (si, si …) vous retrouvez chaque semaine dans nos blogs, des astuces et des informations sur vos terribles engins des réponses à vos questions ; comment la recharger sans acheter la cartouche originale hors de prix et sans qu’elle explose, pourquoi est-elle bloquée quand il manque juste une couleur, pourquoi ça clignote , dans quel trou dois-je mettre le café…

retrouvez nous chaque semaine sur nos blogs et sur notre site et n’hésitez pas à lancer des sujets (telle ou telle cartouche ou imprimante) par le biais de commentaires!

Voici Ci-Dessous Nos Nouvelles Vidéos Tutoriels concernant

la recharge, l’entretien,et la maintenance de cartouches d’encres et d’imprimantes :

Notre Application pour apprendre à recharger ses cartouches et dépanner son imprimante est disponible pour l’iPhone ou l’iPad ici :

Cover Art

Encros Lite

Catégorie : Utilitaires

Nous Avons aussi notre Application pour acheter vos cartouches et encres à prix discount !

La première application en France dédié aux produits pour Imprimantes….Plus de 35000 Articles au catalogue, téléchargez là pour Iphone, Ipad et Android elle est gratuite ici :

Cover Art

Encros

Catégorie : Économie et entreprise

juil 31

Quand crème glacée et impression font bon ménage!

 

Nous vous avions  récemment parlé d’une bande d’étudiants du MIT qui avaient cherché à sortir de l’ordinaire en mettant au point une imprimante capable d’imprimer de la crème glacée, laissant bon nombre de gourmands à rêvasser. Alors qu’on se demandait quand est-ce qu’on pourrait voir une telle imprimante débarquer pour de bon, il n’aura fallu attendre que quelques jours pour avoir notre réponse!

C’est du côté de l’Espagne cette fois-ci que nous vient cette création  et c’est un dénommé Luis E. Fraguada, responsable d’un groupe de recherche à Barcelone , qui aurait mis au point la petite machine.  Nommée Foodform, cette imprimante existerait depuis un certain temps déjà et serait apparemment capable d’imprimer de bonnes glaces mais également du miel, de la pâte à crêpe voir même de la pâte à cookie!! De quoi en faire saliver plus d’un!
Selon Fraguada, sa machine viendrait d’être améliorée et pourrait ainsi imprimer diverses choses sur différentes surfaces, qu’elles soient chaudes ou pour le cas de la crème glacée toute froide (on parle ici d’une température pouvant descendre jusqu’à -34°C ). A contrario de la machine des étudiants américains, pas d’azote liquide ici mais un extrudeur spécial qui refroidirait la crème au moment ou celle-ci sortirait de l’imprimante.

Une nouvelle version de cette imprimante serait déjà en cours de conception et Fraguada est déjà en train de travailler avec divers chefs et des services de traiteur, en attendant que le grand public puisse à son tour profiter de cette merveille. La saison s’y prêterait en tout cas à merveille!

juil 29

Un tableau miniature de Monet voit le jour grâce à la nano-impression

 

Vous avez toujours voulu avoir un beau tableau de Claude Monet chez vous? Pourquoi ne pas faire imprimer celui-ci! La chose ne semble pas plus compliquée que ça et il vous suffirait d’utiliser votre imprimante jet d’encre pour cela mais voila que des scientifiques nous venant de Singapour ont décidé de corser les choses en imprimant le plus petit Monet au monde!

Une nouvelle méthode mise au point par ces scientifiques exclut ainsi toute utilisation de cartouches d’encre et autre toner pour se focaliser sur quelque chose d’éminemment plus complexe. En effet, il sera ici question de nano-disques en aluminium qui se superposeront sur des piliers microscopiques ainsi qu’un substrat en silicone, rien que ça! Histoire ensuite d’imprimer le tout, une nuée d’électrons seront ensuite envoyé sur les nano-disques qui pourront alors générer différentes fréquences de lumière pouvant par la suite reproduire plus de 300 couleurs différentes! L’impression dans toute sa splendeur et sa complexité en somme!

Le tableau imprimé suite à cette expérience, Impression, soleil levant (une œuvre pas vraiment choisie au hasard vu son nom!) fait à peine 300 microns mais offre une résolution de 30000 points par pouce! De quoi faire baver tout les artistes les plus pointilleux au monde. A tire d’exemple, une simple goutte d’encre venant d’une imprimante conventionnelle ferait déjà la taille du tableau en lui-même!

Pour le moment, cette technologie va demeurer l’apanage des scientifiques histoire qu’ils développent un peu plus tout cela. On attend désormais la première exposition de tableaux vraiment miniatures au monde, en espérant que la loupe soit fournie à l’entrée!

juil 29

Amazon se lance dans le monde de l’impression 3D

 

Alors que certains grands noms de l’impression tardent à encore à sauter le pas pour s’essayer à cette nouvelle technologie, d’autres firmes relativement inattendues se décident quant à elle à adopter cette nouvelle forme d’impression. Ce n’est donc pas HP ou Samsung qui annonce la sortie d’une hypothétique imprimante en relief mais le site Amazon qui se décide à se lancer dans l’aventure!

Le célèbre site de vente en ligne ne vous proposera pas des imprimantes à proprement parlé mais des objets qu’il sera possible de faire imprimer. Ainsi, au travers d’un service en ligne du nom de 3D printing store, le client pourra choisir entre une gamme de différents objets (près de 200) qu’il pourra ensuite faire imprimer avant de le recevoir à son domicile. Parmi les petites options que proposera Amazon, l’acheteur pourra au préalable choisir la taille ainsi que la couleur de l’objet désiré avant qu’il ne passe par la phase impression.

Avant de vous ruer sur votre compte Amazon, il faut savoir que ce service n’est pour le moment disponible qu’aux USA mais histoire de vous faire une petite idée, sachez que la fourchette de prix se situera entre 10 et 100 dollars et qu’il est possible de choisir entres moult sculptures et autre masque de plongée pour satisfaire vos envies.

Selon la directrice des ventes d’Amazon, Peta Schindler, cette nouvelle forme d’impression apportera une expérience bien plus captivante pour le client. Nous ne demandons qu’à la croire, d’autant plus que comme dit plus haut, les grands noms de l’impressions font les timides et hésitent à emboiter le pas aux multiples petites compagnies occupant déjà le terrain.

juil 28

Imprimer de la mémoire RRAM? Les Taiwanais l’ont fait!!

 

Il est désormais possible d’imprimer à peu près tout et n’importe quoi mais certains éléments demeurent plus ardus que d’autre, à l’image de la mémoire RRAM (ou RerAM ). Cette dernière n’est généralement pas l’apanage des imprimantes jet d’encre mais plutôt des usines et autres laboratoires, mais il semblerait que la donne est sur le point de changer!

Pour rappel, ce type de mémoire a de fortes chances de remplacer et de détrôner les actuelles mémoires flash que l’on trouve dans bon nombre de nos appareils.  Des chercheurs de Taiwan se sont ainsi décarcassés afin de reproduire la mémoire sur une feuille de papier lambda. Il va sans dire que l’opération ne s’est pas faites en deux temps trois mouvements et un long processus a été nécessaire avant de pouvoir donner vie aux éléments imprimés. Il a fallu dans un premier temps mettre au point une encre très spéciale composée de nanoparticules de dioxyde de titane tandis que le papier en question a dû être chauffé pendant une bonne dizaine de minutes dans un four sous-vide à 100 degrés.

Avec tout cet attirail, il est ainsi possible de créer de nombreux micropoints d’à peine 50 microns de large, donnant au final une feuille A4 pouvant contenir 1 Mo de mémoire. Même si cela peut paraitre dérisoire, certaines imprimantes plus performantes pourraient faire en sorte d’obtenir près d’un GigaBit par feuille. On est certes encore loin de pouvoir imprimer un disque dur chez soi mais ce procédé somme toute révolutionnaire une fois amélioré laisse entrapercevoir des possibilités qui laissent rêveur.

juil 25

Une imprimante à pancake qui déchaine les passions!

Certaines personnes ont pour ainsi une chance assez insolente!!! Jugez plutôt. Alors que certaines compagnies aériennes proposent à leurs passagers des coins lounge et autre cocktails pour patienter entre deux vols, d’aurtes ont choisi d’opter pour l’innovation et la gourmandise pour attirer le quidam, à l’image de la compagnie Alaska Airways qui propose ni plus ni moins qu’une imprimante à pancake pour tuer le temps!

Le monde de l’impression étant un formidable terrain d’expérimentation en tout genre, la cuisine s’est ainsi trouvé un allié inattendu du côté des imprimantes et on ne compte plus désormais les imprimante culinaires vous proposant d’imprimer de bon petits plats. La compagnie a ainsi flairé le filon et propose désormais la possibilité d’imprimer des pancakes entre deux vols. Cette compagnie est la première à opter pour cette délicieuse innovation et le succès est tel qu’on raconte que certains passagers feraient exprès de prévoir leur vol de sorte à pouvoir venir essayer l’imprimante culinaire avant le décollage. Devant la folie engendrée, Alaska Airlines a décidé de rendre l’appareil plus accessible et a même rajouter trois autres exemplaires dans d’autres aéroports abritant leur comptoir.

Il est drôle de noter que le créateur de cette imprimante, Marek Szymanski, qui est d’ailleurs nullement affilié à la compagnie aérienne, a du ingurgiter plus d’un million de pancakes avant de finaliser les détails de son prototype. Ce dernier semble en tout cas bien parti pour régaler de nombreux passagers pour encore longtemps et on attends désormais que d’autres compagnies suivent le pas!!! Avis aux gourmands!

juil 25

L’imprimante 3D David : adieu les filaments, bonjours les granulés!

Alors que l’impression en relief continue tranquillement son bout de chemin, certaines têtes pensantes cherchent déjà à proposer des alternatives  aux techniques d’impressions habituelles que propose cette technologie.  Alors que le PLA et autre ABS règnent en maitre sur l’impression 3D, la société Sculptify propose de son côté d’utiliser non plus les filaments de rigueur mais des…granules!

 

Nous ne parlons bien entendu pas des graines végétales mais d’un nouveau système nommé FLEX ( pour Fused Layer Extrusion ) qui utilisera ainsi un nouveau type d’extrudeur pour faire fondre les petites granules en plastique ( et autres matériaux) et imprimer l’objet de votre choix. Les granules en question qui feront office de cartouches d’encre auront plusieurs propriétés et vous permettront ainsi de donner naissance à des objets aux caractéristiques bien spécifiques. Fini donc les longs rouleaux de filaments coutant un rein, l’imprimante répondant au nom de David vous permettra de faire des grosses économies en proposant à l’utilisateur d’imprimer avec des matériaux plus bruts mais moins onéreux.

Depuis que le projet David a vu le jour, les responsables de Sculptify ont reçu pas mal d’encouragements et l’imprimante passera durant le mois d’aout par la case Kickstarter pour récolter un maximum de fonds en vue d’une commercialisation prochaine. L’existence d’un tel projet nous rappelle en tout cas les problématiques que l’on peut retrouver dans l’impression conventionnelle (le cout très élevé des consommables) . Certaines personnes tentent déjà de trouver des alternatives en ce qu’il s’agit de l’impression en relief (comme le recyclage de filaments) et si David arrive à faire son petit trou, d’autres projets de la sorte risquent à notre plus grand bonheur d’apparaitre!

juil 24

La hanging printer : une imprimante se voulant discrète

L’une des choses que l’on reproche le plus aux imprimantes jet d’encre ou toner sera leur masse parfois trop importante, nous obligeant parfois ainsi à les caser vaille que vaille dans un coin de bureau en tentant de libérer le maximum d’espace. Dans l’optique de faire de nos chers appareils des objets plus ergonomiques, de nombreux designers planchent depuis des années sur des modèles d’imprimantes plus compactes, ce qui donne parfois lieu à des concepts intéressants, à l’image de la Hanging Printer.

Pour ceux ayant du mal avec la langue de Shakespeare, Hanging printer signifie littéralement “imprimante qui pend” et ce concept nous vient de trois têtes pensantes coréennes, à savoir Jin Hee Kim, Hyung Il Kim et Woo Seok Park. Cette imprimante se veut ainsi moins gourmande ne place que ses comparses habituelles, s’accrochant à votre bureau plutôt que de se vautrer sur celle-ci.  Le plus gros de cette imprimante serait ainsi bien caché et il est même possible de transporter votre bébé où bon vous semble! Les trois têtes pensantes ont également intégré à cette imprimante un écran LCD afin de pouvoir suivre l’évolution de l’impression en cours.

Si la Hanging Printer n’est qu’un concept parmi tant d’autres, cette imprimante donne en tout cas des idées, alliant ainsi l’utile à l’agréable, l’appareil étant plutôt agréable au regard avec ses lignes simples mais gracieuses. Quoi qu’il en soit, les constructeurs d’imprimantes ont depuis quelques temps compris que la taille ne faisait pas tout et la miniaturisation commence (enfin) à prendre de l’essor dan le monde de l’impression.

juil 23

Des héros de dessins animés imprimés chez vous!

Vous êtes fan du monde des Petits Poneys? Cela tombe bien, vous allez bientôt avoir la possibilité de retrouver vos héros favoris en mode imprimé chez vous! La célèbre compagnie de jouets Hasbro a annoncé un partenariat avec une firme spécialisée dans l’impression en relief, Shapeways, afin de proposer à ses clients des répliques des petits chevaux  fraichement sorties de l’imprimante!

Selon le responsable marketing d’Hasbro, John Frascotti, cela faisait un bout de temps que la compagnie lorgnait du côté de ce nouveau type d’impression afin de créer des pièces uniques sortant de l’habituelle gamme de jouets proposée par sa firme.
Cette dernière a ainsi engagé des artistes qui s’inspireront de la gamme de jouets existants pour créer des répliques des personnages  tout en leur donnant le choix quant aux modifications qu’ils souhaiteraient apporter. Bien évidemment, les artistes ne pourront pas faire tout et n’importe quoi et le fabricant de jouets compte ainsi s’assurer qu’aucun personnage “violent” ou obscène ne soit imprimé.  Par la suite, le prix de vente des jouets pourra être fixé par les artistes eux mêmes et si cette première tentative de customisation de masse fonctionne, Hasbro compte ainsi utiliser cette technique d’impression sur ses autres jouets et offrir à ses clients des pièces originales de leurs héros.

Bien que l’impression en relief suscite parfois des interrogations surtout en ce qu’il s’agit des droits d’auteur, Hasbro a décidé quant à elle d’exploiter à fond les caractéristiques de cette technologie en s’appuyant sur les (grandes) possibilités de création de celle-ci pour offrir à son public de jolies alternatives. Le monde du jouet et de l’impression semblent en bonne voie pour une collaboration qui s’annonce fructueuse!

juil 22

La Doodle Dream : une imprimante 3D pour toute la famille

Nous vous avions parlé il y a quelques temps de cela d’une imprimante pour petits nommée Printeer et celle-ci a depuis connu un joli succès sur Kickstarter, engrangeant la coquette somme de 117 000 dollars avant même la date d’échéance. L’idée de mettre au point une imprimante pour toute la famille semble avoir donné des idées à certains et voila qu’une firme chinoise s’est décidé à se joindre à la partie en proposant son propre modèle d’imprimante 3D.

Selon King SDom, sa Doodle Dream serait ainsi la toute première véritable imprimante 3D à la fois facile à utiliser mais également dotée d’un design fort agréable à l’œil.  Cette imprimante s’articulera particulièrement autour de sa facilité d’utilisation, notamment pour nos têtes blondes, et possèdera quelques atouts pas piqués des hannetons. Celle-ci aura la possibilité de se connecter en WIFI à travers votre tablette et utilisera des matériaux comme l’ABS et le PLA pour donner vie à vos impressions. Vous pourrez ainsi créer et imprimer des objets de taille 150 x 120 x 110 mm tandis que l’imprimante elle-même fera dans les 300 x 300 x 300 mm.

Comme bon nombre de projets d’imprimante, celle-ci est en cours de financement sur un site de crowdfunding et les responsables de King SDom espèrent obtenir plus de 100 000 dollars pour mener à bien leur projet. Si ce dernier voyait le jour, la toute première imprimante serait en vente en septembre et devrait couter la bagatelle de 413 euros. Reste à savoir désormais si le monde de l’impression va accueillir ce nouveau venu à bras ouvert…ou pas.

juil 21

Le projet Squink : imprimez des circuits imprimés chez vous!

Imprimez tout et n’importe quoi semble être devenu depuis longtemps la gageure des imprimantes 3D et les nombreux modèles débarquant chaque semaine viennent constamment nous le rappeler. Nouveau projet à faire parler de lui, la Squink, ou comment vous allez pouvoir donner vie à vos circuits imprimés grâce à une…imprimante!

La squink serait ainsi une imprimante 3D très particulière qui vous permettra d’imprimer vos propres circuits et cela sans bouger de chez vous. On ne compte plus le nombre d’appareils contenant des circuits imprimés et ce sont des ingénieurs provenant d’une école polytechnique de New-York qui ont eu l’idée de fabriquer cette petite merveille. Il vous sera possible d’effectuer vos impressions sur divers matériaux comme le papier et l’imprimante en question sera accompagnée d’une cartouche d’encre spéciale (celle-ci étant conductrice) ainsi que d’une colle pour pouvoir fixer le tout. La cartouche d’encre permettrait ainsi l’impression d’une centaine de circuits  tandis que le cylindre de colle fourni sera à usage unique.

Le projet est néanmoins à ses balbutiements et BotFactory , la société créé par les ingénieurs en question, a lancé une campagne sur Kickstarter pour récolter les 100 000 dollars nécessaires à la mise en branle du projet en vue d’une commercialisation massive. L’imprimante serait par la suite disponible pour un prix d’environ 2999 dollars (sans compter les frais de port et autres taxes).

Les créateurs de la Squink ont également déclaré qu’ils ne comptaient pas supplanter le marché du circuit imprimé mais de proposer aux personnes un moyen rapide d’imprimer un circuit sans avoir à en chercher un ou à en commander un chez un spécialiste. Avis donc aux inventeurs de tout poil.