L’Actualité sur les imprimantes, les cartouches et les encres!

En vedette

encros logo

 

Bienvenue sur le blog de l’actualité des cartouches d’encre et des imprimantes…

Ici nous traiterons de tout ce qui touche à l’actualité des imprimantes, des cartouche et des Encres en général car c’est notre spécialité depuis une dizaine d’années. Nous sommes une boutique de recharge de cartouche  existant depuis 2003 et nous proposons ainsi des solutions pour utiliser vos cartouches  de manière plus intelligente.

logo_ac_square_sr

 

Nous sommes également à la pointe de l’information et nous partageons régulièrement avec nos lecteurs les dernières actualités du monde de l’impression.  Que ce soit la dernière imprimante d’une grande marque ou une nouvelle encre qui va changer le monde, France Recharge décrypte et analyse les dernières nouvelles, qu’elles soient des plus sérieuses ou insolites et vous en fait profiter en retour!

 

encros imprimante

Histoire de vous aider à mieux comprendre vos imprimantes et vos cartouches, nous mettons aussi en ligne, en parallèle au blog France Recharge le blog cartouche-blog.fr qui décortique les spécificités techniques de vos cartouches jet d’encre, toner-blog.fr ; la même chose mais pour les imprimantes laser, TonerRecharge.fr et CartoucheRecharge.fr les blogs émaillés de photos, de vidéos et de tutoriels pour vous aider à recharger vos propres cartouches grâce à la méthode ENCROS.

Ces articles s’adressent à tous, de la ménagère de plus de 50ans au passionné d’imprimantes (si, si …) vous retrouvez chaque semaine dans nos blogs, des astuces et des informations sur vos terribles engins des réponses à vos questions ; comment la recharger sans acheter la cartouche originale hors de prix et sans qu’elle explose, pourquoi est-elle bloquée quand il manque juste une couleur, pourquoi ça clignote , dans quel trou dois-je mettre le café…

Retrouvez nous chaque semaine sur nos blogs et sur notre site et n’hésitez pas à lancer des sujets (telle ou telle cartouche ou imprimante) par le biais de commentaires!

N’hésitez pas à découvrir nos tutoriels, nos reportages et bien plus encore dans nos vidéos!!

 
avr 23

La Sprocket Plus : l’imprimante d’HP prend du grade

sprocketplus1

 

HP semble beaucoup croire en sa Sprocket, cette petite imprimante portable qui fait le bonheur de ceux imprimant des photos. En effet, après avoir sorti deux premiers modèles, la firme américaine a vu ses ambitions à la hausse en proposant désormais la Sprocket Plus.

On peut ainsi parler de changement de taille, car la nouvelle Sprocket se targue de proposer des photos plus grandes qu’à l’accoutumer. Ainsi, c’est un gain de 30% dont pourront profiter les futurs acquéreurs de cette petite imprimante aux grandes ambitions.

Au niveau de ses dimensions, la Sprocket Plus demeure cependant tout aussi discrète. L’appareil affiche des dimensions de 14,2×8,9×1,8 cm ainsi qu’un poids de 204 grammes. Idéal si l’on veut se promener avec un peu partout. L’imprimante est ainsi disponible en noir ou blanc, tout en arborant un design se voulant aussi sobre qu’élégant. Qui de l’impression même ?

Fonctionnant une fois de plus avec la technologie ZINK (pour zero ink), il sera assez aisé d’installer le papier photo et vous pourrez donner vie à des clichés au format 5,8×8,6 cm , de quoi donner de jolis souvenirs que vous pourrez accrocher à vos murs ou sur votre frigo. Une petite application vous permettra aussi de gérer vos petites impressions à même votre Smartphone, la petite imprimante ne disposant pas d’écran propre.

sprocketplus2

En définitive, la Sprocket Plus apportera une sympathique plus-value à ses grandes sœurs, tout en gardant sa taille succincte. Si vous souhaitez vous procurer cette version 2.0 de la création d’HP, sachez qu’elle est déjà en vente, pour la somme de 149 euros.     

 

                               

avr 18

Nike se lance dans l’impression de chaussure

nike1

 

Il n’est pas rare de voir les grandes marques se tourner vers l’impression en relief pour donner vie à leurs nouvelles créations. En effet, vous n’êtes pas sans savoir que certaines marques comme New Balance ou Adidas se sont tournées vers cette nouvelle forme d’impression. D’autres marques se sont ainsi engouffrées dans cette mouvance comme le mastodonte Nike qui veut désormais imprimer ses chaussures.

La célèbre marque a ainsi présenté au monde sa Zoom Vaporfly, portée par le marathonien recordman, Eliud Kipchoge (qui pour la petite histoire avait réussi à finir sa dernière course en deux heures et cinq minutes). Pour l’occasion, le sportif avait ainsi porté la chaussure créée via une imprimante, marquant ainsi le début de l’objet de manière fracassante. Mais quel est le secret derrière ces chaussures ?

Le véritable atout de ces Nice réside dans la semelle, dont le poids a été considérablement réduit durant la phase de création. Les créateurs ont également rajouté de la fibre de carbone dans ladite chaussure, afin de donner un peu plus dé vélocité à l’athlète.

Selon les têtes pensantes de la marque, l’inspiration pour cette ingénieuse invention est venue après une journée particulièrement pluvieuse lors d’un marathon à Berlin. Les chaussures absorbaient tellement la pluie que les designers de la marque ont commencé à imaginer à une alternative qui serait imperméable à l’humidité.

 nike2

L’impression 3D ouvre à nouveau un champ des possibles non négligeable et l’on ne s‘étonnera pas si d’autres grandes marques se décident elle aussi à sauter le pas.   

 

                                  

avr 16

Quelques faits étonnants sur le monde de l’impression

epson

 

Vous êtes partant pour en savoir plus sur le monde magique de l’impression ? Voici quelques nouveaux faits qui vont vous permettre de parfaire vos connaissances pour vous permettre de briller en soirée.

  • Rien qu’au Royaume Uni, ce sont près de 30 millions de cartouches d’encre qui sont envoyé à la décharge chaque année, ce qui équivaudrait, en termes de poids, à 18 baleines bleues.

 

  • Pour ce qui est des USA, on estime que ce ne sont pas moins de 375 millions de consommable jet d’encre qui finissent leur carrière dans des déchetteries. Et pour ce qui est du poids, cela équivaudrait à près de 112,000 Coccinelles de chez Volkswagen

 

  • On pense que ce sont les Chinois qui auraient pensé au principe de l’impression, faisant de ce concept l’une des quatre inventions majeures nous venant du pays. Pour rappel, c’est Guttenberg qui a proposé le principe d’impression en Europe en 1440.

 

  • En 2009, l’imprimante laser la plus rapide en activité pouvait imprimer 37 double-pages en une minute et 47 pages individuelles en une minute. Prix de la machine : 1500 dollars. La première imprimante laser conçue pour un usage bureautique coutait 17000 dollars.

 

  • Les imprimantes les plus rapides au monde sont produites par la compagnie RISO. Leur ComColor 9050 est capable d’imprimer 150 pages à la minute, la rendant 5 fois plus rapide que les imprimantes conventionnelles.

 

Les imprimantes laser utilisent la plupart du temps des unités de fusion pour faire fondre le toner avant impression. Il existe cependant des modèles d’imprimantes qui passent par des ampoules spéciales pour cette besogne.

 

                                       

avr 14

La Kiipix : l’imprimante photo d’un nouveau genre

kiipix2

 

Nous vivons à une époque où le numérique a quasiment tout dévoré, et les supports en dur font presque figure d’objets anciens. Ce n’est pas exemple le cas pour les photos, qui ont plutôt tendance à circuler sur les réseaux sociaux que sur les murs de votre appartement.

Cela dit, on assiste depuis quelques années au retour des photos imprimées, grâce à l’apparition de petites imprimantes se voulant aussi mignonnes que hi-tech. C’est ainsi le cas de la Kiipix, un petit appareil des plus charmants et qui nous vient du Japon, qui vous aidera à donner vie à vos clichés.

L’utilisation de l’appareil est des plus simples, jugez plutôt. Il vous suffira d’ouvrir l’appareil et d’y placer votre Smartphone, écran face à l’appareil, en faisant en sorte que la luminosité soit optimum. Il vous faudra ensuite placer un papier photo dans l’imprimante et de déclencher le tout et le tour sera joué.

Tout aussi facile à utiliser qu’innovant dans sa conception, la Kiipix se présente comme un savant mélange de photocopieuse et d’imprimante. Petit détail qui devrait faire plaisir aux puristes, les photos imprimées se pareront d’un filtre vintage du plus bel effet, histoire de donner une jolie patine à l’ensemble.

kiipix1

Si jamais vous voulez vous procurer cette ingénieuse petite imprimante, sachez qu’elle est déjà en précommande en trois coloris différents, pour le prix de 46,19 euros. L’appareil devrait ainsi être disponible aux alentours d’août 2018.

 

                                      

avr 12

Incroyables : des électrodes créées par impression

 

eelctrique1

En temps normal, afin de mesurer l’activité électrique du cœur ou d’un tissu musculaire, Il arrive parfois que l’on installe des électrodes à même la peau d’un sujet. Loin d’être agréable, cette technique pourrait cependant avoir une jolie alternative, grâce à l’impression.

Ces fameuses électrodes ont été conçus par un consortium de scientifiques de l’Université technique de Graz (TU Graz), aidé par l’instituto Italiano di Tecnologia, Università degli Studi et la Scuola Superiore Sant’Anna.

Créées avec l’impression jet d’encre, tout en s’aidant de papier de tatouage temporaire, les électrodes sont ainsi appliquées sur la peau des patients en utilisant simplement de l’eau. Du fait qu’elles ont moins d’un micromètre d’épaisseur, elles peuvent ainsi s’appliquer sur des surfaces de peau non lisses. Mieux encore, leur finesse permettrait aux patients de se déplacer sans le moindre inconfort.

De plus, les électrodes peuvent rester collées et sont utilisées pendant une longue période, et il suffira d’un peu d’eau et de savon pour les enlever.

« Nous travaillons sur le développement d’électrodes de ce type qui seraient dépourvus de fils et comportant des transistors intégrés, ce qui permettrait à la fois d’envoyer et de recevoir des signaux », a expliqué le chercheur Francesco Greco, l’une des têtes pensantes derrière le projet. Nous pourrions non seulement mesurer les impulsions en utilisant cette méthode, mais nous pourrions également stimuler les régions du corps d’une manière ciblée. »

Une nouvelle preuve que le monde de l’impression et celui de la médecine peuvent très bien faire des étincelles !!

 

                                       

avr 10

Imprimer du liquide : bientôt une réalité ?

 

liquide

 

On vit à une époque où il est quasi possible d’imprimer des centaines de choses différentes, en partie à l’impression 3D, il semblerait que les chercheurs arrivent toujours à trouver une petite astuce pour utiliser l’impression à des fins inédites.

Ainsi, des scientifiques américains ont pour vocation de créer, dans un jour qu’ils espèrent proches, des appareils électroniques particuliers : ils seraient faits à base de liquide.

Des scientifiques américains espèrent pouvoir un jour fabriquer des appareils électroniques liquides. Pour l’instant, ces derniers sont déjà capables d’imprimer en 3D des structures entièrement faites de liquide.

Loin d’être une simple lubie, cette curieuse idée a déjà faites des émules à l’université de Lawrence-Berkeley aux USA, où des scientifiques affirment avoir créé des tubes d’eau mesurant à peine 1 millimètre d’épaisseur, tout en étant étirables. Comment en sont-ils arrivés là ? Les chercheurs ont utilisé une imprimante 3D classique pour l’opération, équipée d’une seringue modifiée permettant d’imprimer dans de l’huile de silicone.

L’eau utilisée pour l’opération était quant à elle truffée de nanoparticules d’or et de polymères ligands, offrant au final une vitrification créant ainsi des tubes à la fois liquides et solides.

Dans l’eau utilisée pour l’expérience, les chercheurs ont ajouté des nanoparticules d’or ainsi que des polymères ligands, c’est-à-dire ayant des atomes s’associant à un atome de métal. Ainsi, les ligands se collent à l’or, créant une gaine de nanoparticules empêchant l’eau de se transformer en gouttelettes. Selon les chercheurs, ce « supersavon nano particulaire » est un tensioactif, réduisant les tensions de surface des liquides avec lesquels ce dernier entre en contact.

Même si tout ceci est encore au stade expérimental, les chercheurs se voient déjà imprimer des outils médicaux grâce à cette méthode. À suivre.

 

                                 

avr 06

Picolor : devenez maitre de vos couleurs

picolor2

Jouer avec des couleurs n’est pas forcément une mince affaire, surtout quand on est un artiste dans l’âme. Cependant, il arrive parfois que certaines inventions donner un petit coup de pouce à tous ceux voulant apporter un petit peu de couleurs à leurs créations.

C’est le cas de la Picolor, une invention nous venant de l’esprit de Max Vovk, un jeune ukrainien ayant de la suite dans les idées. Son invention, qui n’est pas sans rappeler une imprimante jet d’encre, vous proposera de mélanger du cyan, du magenta, du jaune et autre à votre convenance. Car la particularité de la Picolor réside dans son champ des possibles quasi infini.

En effet, à l’aide d’une application dédié, vous pourrez ainsi vous créer des nuances de couleur à votre bon vouloir. Idéal ainsi quand on cherche à créer des couleurs très spécifiques quand on dessine. Fini de passer des heures à mélanger des couleurs sur une palette, la Picolor devrait vous être d’une grande aide.

N’importe qui peut utiliser cet appareil au vu de la simplicité du modus operandi. Ainsi, après avoir choisi vos coloris, un simple envoie de l’application à la machine via bluetooth vous offrira le résultat voulu .

Picolor

L’idée semble en tout cas avoir plu au grand public, au vu du succès rencontré par la Picolor sur la plateforme Kickstarter. Ce ne sont pas moins de 32,152 euros qui ont été récoltés sur les 16 000 voulus, de quoi galvaniser un peu plus les têtes pensantes derrière le projet.

Avis aux artistes en herbe ou accomplis !

 

                                   

avr 04

Quand l’impression 3D sensibilise autour des prothèses imprimées

Capture

Les imprimantes qui peuvent parfois se retrouver au cœur du buzz ! En effet, une image a fait le tour du net en ce début de mois, mettant en scène une certaine œuvre d’art fort connue. La Venus de Milo s’est ainsi retrouvée au cœur de l’information, à cause d’un détail assez cocasse.

La photo en question mettait en scène la célèbre sculpture, arborant les deux prothèses imprimées aux bras. Le cliché a été réalisé dans le cadre d’une opération nommée « Body can’t wait », organisée par Handicap International. Au-delà de la simple photo, des statues situées dans les quatre coins de Paris ont également été affublées de prothèses imprimées, avec un but précis : sensibiliser le grand public autour de ces fameuses prothèses en provenance des imprimantes. Il faut savoir que près de 100 millions de personnes dans le monde souffrent d’un handicap et n’ont pas accès à des prothèses adéquates.

Ainsi, Handicap International veut passer par le biais de l’impression pour offrir des prothèses à ceux qui en ont besoin, même si passer par les imprimantes serait plus cher, quoi que plus rapide.

Durant les derniers mois, 19 personnes ont pu être appareillées de la sorte, et Handicap International voudrait faire équiper une centaine de personnes de la sorte en Inde.

Un joli moyen d’utiliser les imprimantes, d’autant plus que l’impression en relief n’a eu cesse d’aider de nombreuses personnes au fil des années. En attendant que les prothèses imprimées soient accessibles au plus grand nombre dans un avenir proche.                     

             

                                         

mar 27

Un logement social imprimé à Nantes

nantes imprimante 3D

La ville de Nantes vient d’accueillir un logement social d’un genre nouveau. En effet, la cité portuaire a vu l’arrivée d’une maison construite par imprimante 3D. Un nouveau pas dans l’implantation de l’impression 3D dans l’Hexagone, cette technique d’impression proposant de plus en plus de solutions à différents secteurs.

Cette première maison imprimée sera en mesure d’avoir quatre pièces le tout pour une surface de 95m². L’imprimante utilisée fut un robot muni d’un bras éjectant de la mousse, le tout couche par couche, afin de créer une structure solide de près de 4m de haut.

Une jolie première qui pourra ouvrir ses portes dès le mois de juin et avant l’arrivée de la première famille, le grand public pourra venir admirer les prouesses de l’impression 3D.

Il aura fallu près de sept mois entre le lancement du projet et l’apparition de cette maison imprimée. L’un des points forts de ce chantier hors normes fut l’aspect minimaliste de ce dernier. En effet, fait rare, aucun échafaudage n’a été utilisé sur celui-ci. Les instigateurs ont également fait remarquer que ce projet avait été moins dépendant des conditions météorologues, sans compter que les performances énergétiques de l’ensemble furent bien plus positives qu’un chantier lambda. Bien que terminé, l’habitat sera bardé de capteurs divers et variés afin de suivre l’évolution des matériaux au fil du temps.

nantes imprimante 3D2

Une première qui ne devrait sans doute pas tarder à faire des émules, de nombreux pays commençant à dépendre de l’impression 3D pour construire des immeubles de plus en plus grands.

                      

                              

mar 21

La Beer Ripples : l’imprimante pour amateurs de bière

beer1

Imprimer sur du papier est devenu tellement commun que cela n’impressionne plus grand monde. Depuis l’avènement de l’impression 3D et autre, nos imprimantes sont revenues sur le devant de la scène, des machines de plus en plus originales se décidant à bouleverser notre quotidien !

Ainsi, on peut désormais trouver des imprimantes pouvant officier sur des tranches de pain voire du café, et voilà qu’on peut désormais imprimer ce que l’on veut…sur des verres.

Si vous êtes amateur de boissons houblonnées, vous serez ravi de savoir que votre pinte pourra désormais s’affubler d’un joli motif, grâce à la magie de l’impression.

Selon le créateur de cette petite merveille, Yossi Meshulam, la Beer Ripples ( le nom de l’imprimante ) est une machine capable d’imprimer des images en haute résolution et des images grâce à un simple bouton. Pas la peine ainsi d’avoir un bac + 5 pour faire fonctionner l’appareil, un écran tactile ne sera ainsi présent pour faciliter la vie aux utilisateurs. Apporter un peu de personnalité à votre verre de bibine sera ainsi un véritable jeu d’enfant.

Petite ombre au tableau, l’imprimante coutera la coquette somme de 3000 dollars, sans compter l’abonnement annuel de 1500 dollars qui vous donnera droit à suffisamment d’encre maltée pour imprimer sur 6000 pintes.

Au vu du prix, il est évident que la Beer Ripples s’orientera surtout vers les bars et autres restaurants, d’autant plus que certaines grosses boites comme Facebook, Google ou IBM, se sont servis de l’imprimante pour donner un petit plus à leurs évènements mondain.

Attendons de voir désormais si vous pourrez bientôt savourer une bière personnalisée dans le bistrot du coin.