L’Actualité sur les imprimantes, les cartouches et les encres!

En vedette

encros logo

 

Bienvenue sur le blog de l’actualité des cartouches d’encre et des imprimantes…

Ici nous traiterons de tout ce qui touche à l’actualité des imprimantes, des cartouche et des Encres en général car c’est notre spécialité depuis une dizaine d’années. Nous sommes une boutique de recharge de cartouche  existant depuis 2003 et nous proposons ainsi des solutions pour utiliser vos cartouches  de manière plus intelligente.

logo_ac_square_sr

 

Nous sommes également à la pointe de l’information et nous partageons régulièrement avec nos lecteurs les dernières actualités du monde de l’impression.  Que ce soit la dernière imprimante d’une grande marque ou une nouvelle encre qui va changer le monde, France Recharge décrypte et analyse les dernières nouvelles, qu’elles soient des plus sérieuses ou insolites et vous en fait profiter en retour!

 

encros imprimante

Histoire de vous aider à mieux comprendre vos imprimantes et vos cartouches, nous mettons aussi en ligne, en parallèle au blog France Recharge le blog cartouche-blog.fr qui décortique les spécificités techniques de vos cartouches jet d’encre, toner-blog.fr ; la même chose mais pour les imprimantes laser, TonerRecharge.fr et CartoucheRecharge.fr les blogs émaillés de photos, de vidéos et de tutoriels pour vous aider à recharger vos propres cartouches grâce à la méthode ENCROS.

Ces articles s’adressent à tous, de la ménagère de plus de 50ans au passionné d’imprimantes (si, si …) vous retrouvez chaque semaine dans nos blogs, des astuces et des informations sur vos terribles engins des réponses à vos questions ; comment la recharger sans acheter la cartouche originale hors de prix et sans qu’elle explose, pourquoi est-elle bloquée quand il manque juste une couleur, pourquoi ça clignote , dans quel trou dois-je mettre le café…

Retrouvez nous chaque semaine sur nos blogs et sur notre site et n’hésitez pas à lancer des sujets (telle ou telle cartouche ou imprimante) par le biais de commentaires!

N’hésitez pas à découvrir nos tutoriels, nos reportages et bien plus encore dans nos vidéos!!

 
oct 16

La Sprocket 2-en-1 : l’imprimante qui possède un appareil photo !

 

sprocket1

Nous vous avons déjà parlé de la Sprocket, l’imprimante miniature de HP, une jolie  imprimante qui se caractérisait par ses mensurations minimalistes et son utilisation en parallèle avec votre Smartphone. Histoire de doper un peu son bébé, la firme américaine vient d’ajouter une nouvelle fonction à son appareil.

En effet, voici venir la Sprocket 2 in 1, une nouvelle version implémentant un appareil photo. Plus besoin ainsi de smartphone, vous pourrez directement imprimer vos clichés sans faire de transferts au préalable. Pratique !

Comme la plupart des imprimantes de ce genre, pas de cartouches d’encre à l’horizon mais la présence de la technologie Zink (pour zero ink). Au niveau des options supplémentaires, HP permettra aux utilisateurs de rajouter des filtres ou du texte sur les photos avant le passage à l’impression. À noter que l’imprimante possède également une petite carte SD (de 256 Go ) si jamais vous souhaitez conserver vos photos en mémoire.

HP prévoit, en parallèle, de sortir une autre imprimante aux propriétés quasi similaires à la Sprocket originelle, à la différence que celle-ci devrait pouvoir imprimer des feuilles 30% plus grandes que la Sprocket. Au niveau des tarifs, la 2-in-1 devrait coûter 159,99 dollars (soit près de 135 euros) tandis que la Sprocket XL serait de l’ordre de 149,99 dollars (126 euros).

sprocket2

Alors que prendre des photos et les transférer sur les réseaux sociaux est devenu la norme de nos jours, il semblerait qu’imprimer des photos revienne peu à peu à la mode. Faites de la place sur votre frigo ou le mur de votre chambre !

oct 11

Casio se lance dans l’impression 2.5D

imprimantecasio1

Alors que l’impression 3D a su, au fil du temps, faire son petit bout de chemin dans le monde des imprimantes, son comparse 2D continue cependant de satisfaire des millions de consommateurs dans le monde. Mieux encore, les deux formes d’impression arrivent même à coexister au point de créer de nouvelles possibilités relativement inédites.

Alors que la Da Vinci permet désormais à l’impression 3D et jet d’encre de faire équipe, un nouveau venu s’apprête à apporter sa contribution. C’est en effet la firme Casio qui propose une imprimante 2.5, la Mofrel, capable d’imprimer de façon originale. Jugez plutôt !

On ne parlera pas d’ici d’objet en relief, mais de feuilles comprenant une légère texture donnant l’impression, au toucher, de reproduire certaines matières tel le cuir. Pour cela, la machine utilisera une gamme de feuilles de format A4 en plastique (utilisant du PVC et du PET) , et la Mofrel se chargera alors de chauffer certaines zones de la feuille afin de créer ces fameux reliefs. Pour ce qui est de la colorisation, l’imprimante utilisera la bonne vieille technique du jet d’encre, tout en étant le plus proche possible du visuel de la matière imitée. Même si certains marqueurs demeureront absents (difficile par exemple de reproduite la chaleur ou le touché du cuir), le résultat demeure, aux dires de ceux l’ayant testé, assez bluffant.

imprimantecasio2

Au vu du coût assez exorbitant de la machine (près de 40 000 euros) , la Mofrel se destinera surtout aux professionnels œuvrant, par exemple, dans des domaines comme l’automobile.

Une jolie preuve que les différents formats d’impression peuvent cohabiter sans se parasiter, mais en donnant naissance à des projets originaux et ingénieux !

sept 16

Ils tentent de payer avec un faux chèque imprimé

fauxchèque

Même si les imprimantes seront, généralement, des appareils servant à imprimer des documents ordinaires, il arrive parfois que certains individus trouvent une utilité autrement respectueuse aux jets d’encre ou laser

Dernier cas en date, deux personnes ayant été interpellées à Lyon après une tentative avortée de paiement par faux chèque. Le document, affichant la coquette somme de 925 euros, avait été créé via une imprimante laser que la police a retrouvée après avoir effectué une perquisition dans la maison de l’un des deux accusés. D’autres éléments tels des cartes magnétiques vierges ainsi qu’une machine à encoder ont été retrouvé sur les lieux. À noter que l’un des deux interpellés n’a que 17 ans et qu’elle possédait également une fausse carte d’identité.

Les malfaiteurs sont pour le moment en liberté mais une enquête est toujours en cours suite à l’incident.

L’affaire peut sembler banale surtout quand on sait que des personnes peuvent écoper de peine très lourde suite à l’impression de faux billets. Ce fut le cas de deux sexagénaires qui ont écoulé de fausses coupures durant des années ! Résultat, ils risquent près de 30 ans de prison suite à leurs méfaits. Outre les billets et autres chèques, certaines autres sont allés parfois plus loin, utilisant des cartouches laser pour transporter de la drogue.

faut-billet

Il aurait été difficile de croire, il y a quelques années, que l’utilisation des imprimantes à des fins criminelles allait prendre une telle ampleur. Avec l’émergence des imprimantes 3D, nous avons assisté à l’apparition d’armes créées par impression. Le revers de la médaille en quelque sorte !

août 24

La Nemonic : imprimer vos notes adhésives devient un jeu d’enfant

nemonic-2

 

Vous voulez imprimer de jolies notes adhésives, mais vous ne savez comment faire ? L’imprimante Nemonic devrait vous faire plaisir !

En effet, cette petite imprimante, récemment présentée au CES 2017 à Las Vegas, vous permettra de donner vie à vos impressions diverses, tout en profitant d’un appareil à l’allure discrète, épurée tout en restant très design.

Selon un porte-parole de la compagnie Mangoslab, à qui l’on droit cette petite machine fort coquette, on pourra imprimer des textes et autres graphiques, pour ensuite coller le tout où bon vous semble. Un appareil, en somme, idéal, pour ceux ayant systématiquement besoin de notes dans tous les sens. Idem pour les personnes amatrices de selfie. Il ne faudrait pas plus d’une minute pour imprimer une photo issue de votre Smartphone.

Pas d’encre à signaler dans cette imprimante, mais une impression thermique, à l’image de la droPrinter qui fait l’impasse sur les consommables conventionnels. Petit bémol, l’imprimante ne peut imprimer des éléments en couleur, pour le moment du moins.

L’appareil devrait coûter 120 $, tandis que ses cartouches de papier spécial devraient se rapprocher des 4 $. On ignore cependant combien de feuilles seront fournies dans la cartouche spéciale

nemonic-1

Même si la Nemonic n’est pas encore en vente, un porte-parole de la compagnie a déclaré qu’elle ne devrait pas tarder à s’installer sur les étagères de Corée du Sud, du Japon et des États-Unis.

En attendant la sortie de cette imprimante, vous pourrez toujours vous souvenir de sa sortie prochaine en collant une note sur votre frigo !

juin 23

La PhotoBee : l’imprimante nomade venant de Corée du sud

photobee

 

L’arrivée des Smartphones dans nos vies a sensiblement bouleversé nos habitudes. Ces charmants appareils ont pris une telle ampleur que certains constructeurs d’imprimantes ont décidé de tabler sur ces téléphones intelligents pour concevoir de nouveaux appareils.

Ainsi, la Photobee cherche à son tour à conquérir un marché où des appareils comme la Pocket de LG cherchant à faire bonne impression. Cette petite imprimante, aux dimensions minimalistes, nous vient de Corée du sud, d’une compagnie du nom de CIAAT. Cette dernière n’est pas toute nouvelle dans le monde de l’impression, celle-ci œuvrant depuis des années du côté des fabrications de passeports et autres documents « précieux ».

Cherchant ainsi à tabler sur son expérience pour créer des imprimantes de qualité, CIAAT propose ainsi, avec la Photobee, une imprimante mobile utilisant la technique de la sublimation thermique pour donner vie aux clichés. Au niveau des autres particularités, cette imprimante fonctionnera via une application qu’il faudra télécharger au préalable (fonctionnant sous iOS et Android), et l’appareil possèdera également un port USB. Pour ce qui est de la qualité des photos, on parle d’une résolution de 310 dpi ( pour des tirages de 5,8 x 8,9 cm).

photobee_imprimante_pour_smartphone-c9cc9

Au niveau des dimensions, la Photobee jouera donc dans la catégorie ders poids plume, arborant des dimensions de 9,6 x 14,7 x 2,5 cm pour un poids de 363 g. Très pratique donc si vous souhaitez vous déplacer tout en imprimant.

Cette petite imprimante devrait rapidement être disponible, pour un prix de 149 euros, et est disponible en blanc et en rose. Avis aux personnes souhaitant imprimer sans les contraintes des appareils conventionnels.

juin 16

Kodak nous sort une nouvelle imprimante pour photos

1088x725kodakdockprinter

Kodak vient de présenter son nouveau bébé, la Kodak Photo Printer Dock, proposant aux utilisateurs de smartphones un moyen rapide et facile d’imprimer leurs photos facilement.

 

La station d’impression photo Kodak est compatible avec les appareils Android et iOS, et fonctionne également avec les appareils photo numériques et les clés USB pour imprimer les fichiers .jpg ou .png. Outre le fait de pouvoir charger les appareils à même l’imprimante, les utilisateurs peuvent également se connecter en utilisant la WiFi.Une application dédiée sera également disponible, permettant aux possesseurs de Smartphone d’appliquer des effets divers sur leurs clichés avant d’imprimer le tout.

Ils pourront également capturer des photos à partir de réseaux sociaux ou des images de vidéos pour créer des tirages. L’application dispose également d’une fonction de création de collage, de modèles de cartes, d’autocollants et d’autres fonctionnalités qui régaleront les plus créatifs. L’imprimante est livrée avec un adaptateur secteur, un manuel d’utilisation et une cartouche de 10 photos et un pack papier. Le périphérique comprendra également un connecteur micro USB intégré à cinq broches et un adaptateur pour les périphériques iOS. De quoi satisfaire tout le monde en somme.

 

Kodak Photo Printer DOCK _ docking printer_ photo printer_3

 

Le spécialiste de la photo est en tout en train de parfaire sa collection d’imprimantes photos, lançant régulièrement de nouvelles imprimantes portatives. La Kodak Photo Printer Dock est quant à elle disponible à 139 dollars (soit près de 124 euros). Avis donc si vous faites partie de ceux souhaitant encore imprimer des photos.

juin 16

Le projet humanitaire et écologique de HP

recyclage cartouche 1

Les cartouches d’encre ont toujours été au centre de nombreux débats au fil des années, celui revenant le plus souvent étant toujours celui autour de leurs prix (l’encre étant un liquide qui vaut de l’or) et de leur impact sur la nature. Fort heureusement, le monde de l’impression a toujours su proposer des alternatives aussi écologiques qu’économiques, et il arrive même que les constructeurs se décident à proposer des solutions aussi inédites que bienvenues.

HP va ainsi se servir des déchets générés à Haïti pour créer de nouvelles cartouches d’encre. L’initiative aidera à créer des emplois dans le pays et offrira des possibilités d’éducation et des bourses d’études pour les enfants. Tout aussi important, le projet de la firme est de faire en sorte que les enfants qui ramassent des bouteilles recyclées ne trainent plus sur les sites d’enfouissement mais qu’ils se retrouvent plutôt sur les bancs de l’école.

HP a décidé de collaborer avec Thread, une entreprise qui utilise déjà des bouteilles recyclées d’Haïti et du Honduras pour créer des vêtements. En plus de nettoyer le monde tout en aidant à créer un marché du travail, Thread tente de réduire le travail des enfants en créant un environnement favorisant le travail des adultes.

 recyclage cartouche 2

Une coalition du nom de First Mile, qui comprend HP, Thread, Timberland, Team Tassy et ACOP fera en sorte de venir en aide aux enfants non scolarisés, aux parents sans travail tout en donnant un coup de pouce à l’environnement. Un très beau moyen de montrer que l’univers des imprimantes peut être utile à bien des niveaux.

juin 14

La BuildOne : l’imprimante 3D pour les petits budgets

Buildone 2

 

Tout a été fait, ou presque, pour rendre les imprimantes 3D plus accessible au grand public. Néanmoins, le problème du coût est souvent revenu sur le terrain, ces machines étant particulièrement coûteuses la plupart du temps. Fort heureusement, il arrive parfois que certaines imprimantes sortent du lot, proposant des tarifs rivalisant facilement avec la concurrence.

 

C’est le cas de la BuildOne, une imprimante qui a la bonne idée de coûter un prix dérisoire. En effet, celui-ci se chiffrerait à seulement 99 dollars. Pas de quoi donc vendre un rein donc.Même si elle est lowcost, cette imprimante va posséder quelques sympathiques atouts. Elle pourra s’auto-calibrer et vous pourrez passer par la WIFI pour la diriger à distance. Vous pourrez même passer par une interface Web pour piloter le tout. À noter que vous disposerez même d’un bouton d’alerte si jamais il y a un problème au niveau de l’impression.

Le projet a, semble-t-il, séduit bon nombre d’utilisateurs, à tel point que la BuildOne a littéralement explosé sur Kickstarter, générant plus de 550 000 dollars sur les 100,000 escomptés, alors qu’il reste encore quelques jours avant la fin de la campagne. Preuve en est qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un look dernier cri pour avoir du succès sur les campagnes de financement.

 Buildone 1

Une belle preuve que l’impression en relief n’est pas réservée à une frange de technophiles aisés. On se souvient encore de l’imprimante 3D W.Afate ,a la machine qui partait de rien. Les meilleures idées ne sont définitivement pas celles qui coûtent le plus cher !

juin 12

Imprimer via Chromebook va devenir plus aisé

google-chrome-printer-960x540-840x500

 

Imprimer depuis l’OS de Chrome n’a jamais été une mince affaire, les imprimantes devant pour cela se connecter au Cloud de Google (via Google print ) avant d’être utilisable sur une appareil régi par Chrome.

 

Connecter son Chromebook à une imprimante peut être assez sportif, et si tout cela vous semblait rébarbatif, vous allez être heureux d’apprendre que Google a décidé de simplifier ce modus operandi. En effet, vous pourrez désormais passer par une nouvelle option baptisée Native Printing, vous permettant de vous connecter à tout type d’imprimante, en évitant la partie Cloud.

Cette fonction sera directement intégrée à la version 59 du navigateur, et devrait ainsi faire plaisir à ceux étant peu familier avec l’impression via Cloud. Néanmoins, vous pourrez toujours utiliser cette fonction si vous êtes un afficionado du « Nuage ». Pour pouvoir imprimer avec le Native Printing, il vous suffira de connaitre l’adresse IP d votre imprimante, de même que son protocole. Vous vous en doutez, votre imprimante devra être connectée en WIFI pour imprimer à votre aise.

L’arrivée de cette solution devrait faire son petit effet dans les bureaux et les écoles, ces endroits étant particulièrement friands des produits fonctionnants sous l’OS de Chrome.

chrome-phone-640x0

 

Il est intéressant de voir certaines marques apporter des facilités d’impression à ses utilisateurs, alors que certaines profiteront de mises à jour pour mettre des bâtons dans les roues. À voir désormais si la concurrence

juin 09

Il fabrique son imprimante 3D à seulement 16 ans

felix

 

Il n’y a pas d’âge pour bien faire ! On a souvent vu des petits génies sortir des idées venant révolutionner le monde de l’impression, à l’image de Shubham Banerjee et de son imprimante braille à l’aide de Lego ! Pas besoin d’aller jusqu’aux USA pour trouver des têtes pensantes plutôt jeunes.

 

C’est ainsi un jeune lycéen de 16 ans, Felix Balmonnet qui se retrouve sur le devant de la scène avec son imprimante portative, imprimante 3D qui plus est ! Il a ainsi monté sa machine comme un grand, et les félicitations n’ont pas tardé à tomber, tant et si bien que le jeune inventeur s’est vu décerner le prix du concours « Science en vie Junior », à la cité des sciences et de l’industrie ce week-end. À noter que l’imprimante y sera d’ailleurs exposée. 

L’appareil en question, baptisé Chameleon one, possède un axe vertical permettant ainsi d’imprimer des objets pouvant être plus haut que l’imprimante elle-même. L’axe pourra se replier et rendre l’imprimante portative. On s’imagine que Felix est un féru d’informatique et de nouvelles technologies, mais ce n’est pas vraiment le cas. Le jeune homme se dit ainsi plus attirer par l’aspect mécanique et électronique de la chose, l’utilisation de l’informatique étant relativement secondaire.

 

Notre inventeur ne compte pas, en tout cas, s’arrêter en si bon chemin et pense déjà à une version 2.0 de son imprimante. Prochain objectif, rendre la Chameleon one plus compacte et y adjoindre un caisson métallique. Le meilleur reste donc à venir !