fév 23

Art : Epson donne vie à la célèbre photo de Bert Monroy

epson-bert-monroy

Le Computer History Museum, situé en Californie, a lancé une nouvelle exposition, centrée sur les différents logiciels ayant marqué l’histoire de l’informatique ( Photoshop par exemple). Afin de bien illustrer le thème abordé, les organisateurs ont tenu à utiliser le « Time Square » de Bert Monroy.

Afin de bien faire les choses, l’œuvre a été imprimé avec une imprimante de haute volée, à savoir la Epson SureColor P20000. Résultat, une photo de très belle taille, rehaussé par un écran rétro éclairé. Pour information, l’œuvre aura demandé près de 750 000 couches de calques Photosop, nécessitant près de 4 ans de travail. Le panorama final comporte ainsi des prises de vues de Time Square, ainsi que la famille de Monroy, ses amis et des pionniers de l’imagerie numérique comme John et Thomas Knoll.

Selon Kirsten Tashey, l’une des responsables du musée, l’œuvre d’art de Bert représente une pièce de choix pour illustrer l’exposition a déclaré Elle a rajouté que l’imprimante d’Epson a permis de donner vie à l’image de Bert, la montrant sous ses plus beaux atours, que ce soit au niveau des dimensions ou au niveau des détails.

De son côté, le responsable produit d’Epson Larry Kaufmann a vanté les mérites de son imprimante, arguant que la Surecolor mettait à profit des techniques d’impressions de haute volée, ceci afin de repousser les limites connues dans ce domaine. Cela aura ainsi permis, selon lui, de donner vie à une œuvre d’art des plus inspirantes.

epson-surecolor

Un beau moyen de redorer le blason de la firme qui aura surtout fait parler d’elle, ces derniers temps, pour des histoires de cartouches pas aussi vides que ça !

déc 01

Epson dévoile son plan d’attaque pour l’Europe

epson headquarters

Epson a décidé de muscler sa présence en Europe en mettant en place une équipe de direction ayant un but bien précis : faire en sorte que la firme atteigne les 2 milliards en termes de revenues.

L’équipe est ainsi constituée : Ernest Quingles s’est vu nommé directeur commercial pour la section européenne mais également pour la partie Moyen-Orient et Russie, tandis que Darren Phelps (ancien lieutenant d’Acer et de Lenovo) est devenu directeur exécutif Imagerie et Impression Professionnelles pour la firme japonaise.

Ces nominations font partie d’un énorme plan d’attaque de la part d’Epson, qui injecté pas moins de 50 millions d’euros dans le but de doper ses infrastructures et d’augmenter les salaires.

Selon le vice-président de la branche européenne d’Epson, Rob Clark, le vieux continent est un beau terrain pour faire fructifier les revenus du géant de l’impression. Il a également ajouté que les entreprises avaient tout à y gagner à opter pour l’impression jet d’encre, que ce soit au niveau de l’économie d’énergie (près de 96% de dépense en moins) et de l’écologie (95% de déchets en moins générés).

epson_precisioncore

Epson ne compte pas s’endormir sur ses lauriers et compte déjà étendre son infrastructure dans les années à venir. Outre une nouvelle usine de fabrication d’imprimantes ayant couté la bagatelle de 400 millions d’euros, le constructeur compte aussi mettre l’emphase sur la production de ses têtes d’impression PrecisionCore. Montant de l’investissement supplémentaire : 185 millions d’euros.

À voir désormais si ces investissements porteront leurs fruits sur le long terme.

déc 02

Epson dévoile son plan d’action pour conquérir le marché européen

epson

La firme Epson vient de signifier son envie d’accroître sa présence sur le territoire européen, allant ainsi jusqu’à investir près de 50 millions de dollars sur le continent. Une preuve tangible que le constructeur japonais cherche à étendre son hégémonie et damer le pion à ses concurrents.

Selon le vice-président de la branche européenne d’Epson, Rob Clark, cette zone du monde, au même titre que l’Afrique et le Moyen-Orient, est un endroit clé dans la stratégie de développement de la marque. Clark a ajouté qu’Epson ciblé notamment l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Espagne afin d’y construire de nouveaux bureaux, ce qui devrait permettre une croissance salariale de près de 10%

Afin de se mettre en avant, Epson a choisi comme étendard deux de ses imprimantes, à savoir les Workforce Pro et Workforce RIPS Pro. Équipées de têtes d’impressions PrecisionCore, ces deux imprimantes seraient selon les dires des responsables de la marque l’outil idéal pour les entreprises, optimisant au mieux l’efficacité de ces dernières. Toujours selon Clark, le jet d’encre aurait le vent en poupe chez les professionnels, au détriment de son comparse laser. Selon lui, le gain en matière d’énergie serait conséquent, sans compter que l’utilisateur pourrait imprimer de manière rapide.

workforce

Epson voit en grand pour son développement sur le Vieux Continent et voudrait ainsi cibler des secteurs comme l’éducation, l’administration ou la santé. Quand on sait que le marché du jet d’encre en Europe est susceptible de générer des revenues pouvant aller jusqu’à 38 milliards d’euro, gageons que les dirigeants d’Epson risquent de toucher le gros lot. On attend désormais de voir la contre-attaque du côté des concurrents !

 

fév 02

Epson enrichit sa gamme d’imprimantes CISS

La firme Epson vient de rajouter de nouvelles cordes à son arc en présentant au grand public deux nouvelles imprimantes appartenant à sa gamme de « L-series » , gamme comprenant des imprimantes dotées de systèmes CISS.  Nous retrouverons désormais les modèles L455 et L850 et chacun apportera son lot d’avantages à l’utilisateur.

Ainsi, la L455 offrira une vitesse d’impression de près de 33 pages par minute pour le N&B, sans compter une résolution de 5760dpi pour les documents un peu plus détaillés. Ce modèle vous offrira également la possibilité de copier, de scanner et bien sûr d’imprimer pour un cout résolument avantageux.

De son côté, le modèle L850 montre un cran au dessus et se parera d’un système d’encrage comprenant six compartiments d’encre différents et fera notamment la différence au niveau de la qualité d’impression des photos. La vitesse sera également au rendez-vous avec cette imprimante, vous donnant la possibilité d’imprimer jusqu’à une photo toutes les douze secondes. Loin de s’arrêter là, vous pourrez également avec ce modèle imprimer directement sur des CDs et DVDs histoire d’économiser sur les étiquettes ! Vous pourrez bien entendu faire appel à la WIFI sur les deux imprimantes, sans compter que vous diverses applications ( iprint par exemple) pourront être utilisées via les appareils.

Epson cherche ainsi à enrichir ce type d’impression jet d’encre qui reste pour le moment relativement méconnu, alors que sa démocratisation pourrait faire baisser la prolifération de cartouches d’encre de manière conséquente. En espérant que les autres marques emboitent bientôt le pas, la nature ne s’en portera que mieux !

sept 09

Epson dévoile au monde la plus petite imprimante A4 existante

La firme japonaise vient de frapper fort en dévoilant au monde sa nouvelle création lors du salon de l’IFA à Berlin, à savoir une imprimante A4 aux dimensions assez succinctes baptisée la WorkForce WF-100W.

Cette dernière fait ainsi dans la catégorie poids plume, l’imprimante mesurant à peine 309 x 154 x 61 mm tout en affichant 1,6 kilos au compteur, faisant de lui l’appareil le plus léger au monde dans son genre.  Cette imprimante sera surtout destinée aux personnes mobiles et qui souhaiterait prendre leur imprimante où bon leur semble pour cause d’impression intempestive.  Afin de faciliter son transport, la firme a ainsi opté pour un design épuré qui vous permettra de glisser le tout dans une sacoche par exemple.

Pour ce qui est des caractéristiques même de la Workforce, cette dernière aura une batterie intégrée qui pourra se recharger via un port USB ou un chargeur approprié (même si on ignore à l’heure actuelle la durée de vie de la batterie). Elle possèdera également un petit écran LCD afin que vous puissiez où vous en êtes au niveau de l’impression.  Vous pourrez compter sur deux cartouches d’encre (et une autre à pigments) afin de mener à bien votre besogne tandis que la capacité de l’imprimante vous permettra de transporter 50 feuilles avec vous. Pour ce qui est de la connectivité, vous pourrez compter sur la WIFI ,sans compter que l’imprimante sera également compatible avec le Google Print et l’AirPrint d’Apple.

Envie de profiter à votre tour de cette imprimante mobile? Vous pourrez vous la procurer aux alentours de 299 euros lors de sa sortie sur le Vieux continent.

juin 05

Epson transforme ses imprimantes en vrais bombardiers

 

Même si l’impression en relief est dans toutes les conversations actuelles, les imprimantes laser et jet d’encre sont loin d’avoir dit leur dernier mot! A ce titre, la firme Epson compte bien montrer ce qu’elle a dans le ventre en proposant désormais un nouveau type de tête d’impression sur ses imprimantes, rien que ça!

La nouvelle gamme d’imprimante jet d’encre Workforce s’équipe ainsi des têtes d’impressions de type PrecisionCore. Ces charmants pièces à l’apparence anodine sont en vérité des véritables monstres de guerre capable d’envoyer une belle quantité d’encre sur vos feuilles en moins de deux. A ce titre,  chaque tête d’impression comporte près de 800 buses capables d’envoyer des gouttes d’encre de 1.5 à 24 picolitres  afin de générer des impressions plus nettes et précises. Ce nouveau type de tête d’impression sera d’ailleurs modulable, capable par exemple d’équiper des machines industrielles avec des têtes de la taille de la feuille elle-même!

En sus d’être équipées de cette tête d’impression nouvelle génération, les Workforce bénéficient égaiement d’une vitesse d’impression de 20 ppm  pour le noir et les couleurs, soit un e vitesse bien plus importante qu’une imprimante laser conventionnelle.  Les options habituelles n’ont pas été oubliés et il vous sera possible de scanner et de faxer vos documents en un rien de temps. Les plus connectés d’entre vous seront également heureux d’apprendre que le WIfi ne jouera pas aux abonnés absents et permettra aux possesseurs de Smartphones sous iOS ou Android d’imprimer via l’Air Print et le Google Cloud.

Les Workforce se déclineront en plusieurs modèles : la WF-3620 et la WF-3640 pour les utilisateurs lambdas ainsi que deux autres Pro ( la Pro WF-4630 et la Pro WF-4640) , proposant des fonctions améliorées selon leurs modèles ainsi que des couts propres à chaque type d’imprimante. Si vous souhaitez ainsi une imprimante rapide et fiable pour votre chez-vous ou bureau , vous savez désormais ce qu’il vous reste à faire!

Retrouvez notre vidéo pour savoir comment nettoyer comme il faut les têtes d’impression de votre imprimante !

mai 20

Epson passe à l’heure d’Android avec ses imprimantes

Epson vient de passer un nouveau cap en associant désormais sa gamme d’imprimante jet d’encre à la technologie Android Printing.

Ce sera ainsi plus d’une soixantaine d’imprimantes qui bénéficieront de cet apport et le site de la marque vient d’être mise à jour, listant les différents modèles qui pourront jouir de cet apport non négligeable. Cette fonction que l’on doit au géant Google devrait ainsi permettre aux utilisateurs d’imprimer leurs documents de manière bien plus rapide. Pour bénéficier de ce petit plus, il vous sera demandé dans un premier temps d’avoir une tablette ou un Smartphone bénéficiant du KitKat d’Android. Puis, il vous faudra vous rendre sur le Google Store pour vous procurer l’application nécessaire (Epson Print Enabler pour être précis)  et vous voila paré pour imprimer à qui mieux mieux depuis votre appareil! A noter que cette application vous permettra non seulement d’imprimer mais également de faire tout les petits réglages nécessaires comme la taille du document à imprimer ainsi que la couleur de celui-ci.

Les imprimantes WIFI ont depuis longtemps apposé leur patte sur le marché de l’impression et la guerre entre les utilisateurs d’iOS et d’Android n’a pas manqué de rejoindre le monde des utilisateurs de cartouches jet d’encre. Epson avait depuis 6 ans déjà accueilli à bras ouvert la technologie sans fil et l’un des responsables de la branche américaine de la firme, Patrick Chen, a applaudi l’introduction de la technologie d’Android au sein de leur marque, permettant ainsi aux utilisateurs lambda mais également aux développeurs d’applications d’utiliser leur imprimante de manière plus efficace.

mar 31

Epson lance un système d’encrage XXL

 

Même si l’impression laser a bien plus la côte que sa comparse à jet d’encre dans les petites entreprises,cette dernière fait quand même de la résistance et Epson s’apprête à lancer un nouveau type de consommable  se voulant moins gourmand en énergie et surtout plus bon marché!

La solution viendrait ainsi d’un nouveau type de container d’encre, le  “Replaceable Ink Pack System” (ou RIPs pour les intimes) qui devrait permettre à tout un chacun d’imprimer pour un bon bout de temps! Ressemblant vaguement à une outre à vin, ce container contiendrait assez d’encre pour sustenter une imprimante pendant longtemps ( on parle de 75 000 pages!!!) et serait d’autant plus très facile à remplacer. A ce titre, un journaliste avait été invité lors d’une conférence à Vienne a essayer de changer l’une de ces cartouches XXL, réussissant à le faire en à peine quelques secondes.

Epson compte ainsi concentrer ses forces sur  sa gamme d’imprimantes Workforce, ce qui devrait permettre l’impression des traditionnelles feuilles A4 mais aussi des feuilles A3. Aucun prix n’a néanmoins été communiqué pour le moment.

 

Ce lancement vient nous rappeler que les cartouches conventionnelles ne risquent plus sur le long terme d’avoir le monopole de l’impression jet d’encre, les alternatives pour passer outre le cout de ces consommables étant de plus en plus nombreuses. A ce titre, le RIPs  n’est pas sans rappeler le système d’encrage en continue ou CISS qui permet à l’utilisateur d’imprimer en grande quantité mais surtout pour un prix moins couteux.

Les constructeurs semblent en tout cas de plus en plus conscients des couts parfois exorbitants de leurs produits et nous ne pouvons qu’espérer que de nouveau moyens d’imprimer tout autant accessibles pour l’utilisateur lambda que pour l’employé de bureau verront le jour!

jan 23

La TM-P80 d’Epson : petite mais costaude

Epson a récemment dévoilé l’une de ses dernières créations, une imprimante aux dimensions plus que minimes (140 x 110 mm et pesant à peine 500g) mais qui possède néanmoins de jolis petits atouts technologiques qui feront le bonheur des propriétaires de commerces.

La TM-P80 se destine en effet aux professionnels à la recherche d’un appareil capable d’imprimer des tickets en un rien de temps. Vu la taille de la bête, vous vous doutez bien que ce sera assez compliqué d’imprimer votre roman favori avec celui-ci! Ce seront ainsi des petites feuilles mesurant 50 mm qui pourront passer par la case impression grâce à la technologie thermique, tandis que la vitesse d’impression avoisinera les 100 mm/s, un score qui est loin d’être anodin!

Comme bon nombre d’imprimantes actuelles, la TM-P80 accueille à bras ouvert la connectivité et vous pourrez trouver deux modèles différents, l’un carburant à la WIFI et l’autre s’axant sur la technologie Bluetooth. Les plus pointilleux d’entre vous pourront même protéger la transmission de données histoire d’être plus tranquille. Il sera bon de noter néanmoins que la durée de vie des deux modèles sera assez différente, la version Bluetooth pouvant tenir jusqu’à 40 heures tandis que sa comparse WIFI arrivera jusqu’à 20 heures d’autonomie. A vous donc de choisir scrupuleusement le modèle qui vous siéra le mieux!

Epson-TM-P80_article_full_image

Epson a également mit en avant la solidité de l’appareil qui pourrait selon leurs dires résister à une chute d’un mètre sans risquer la moindre égratignure. Vous êtes cordialement invités à ne pas tester la solidité de l’appareil si vous voulez éviter d’avoir de mauvaises surprises!
Malgré son prix assez conséquent (près de 510 euros), la TM-P80 semble en tout cas être l’imprimante parfaite pour les commerçants exigeants et pressés.

jan 15

Impression 3D : Epson prépare son avenir

 

Difficile de ne pas entendre parler des imprimantes 3D ces derniers temps mais chose curieuse, les grandes marques semblent pour l’instant se tenir à l’écart de cette nouvelle technologie, se focalisant toujours sur les valeurs sures comme le jet d’encre ou le toner. Histoire de montrer que les grands constructeurs gardent quand même l’œil ouvert sur l’impression  en relief, le président de la firme Epson a récemment déclaré que la marque comptait entrer dans la course d’ici 5 ans.

Présent durant le CES 2014 pour présenter leurs derniers joujoux (notamment au niveau des…montres), Epson via son PDG Minoru Usui, a ainsi exprimé le plan d’attaque de la firme qui consistait à attendre quelques années avant de se mettre à produire des imprimantes 3D. Citant entre autres la fiabilité encore discutable de certains matériaux, Usui a aussi mentionné que le temps d’impression et la précision des machines actuelles laissaient encore à désirer, les quelques expériences menées par la firme confirmant selon lui ses dires.
Histoire d’enfoncer un peu plus le clou, le président a aussi déclaré que l’engouement actuel pour les imprimantes 3D était juste bon à alimenter le buzz et que peu de personnes avaient actuellement besoin d’imprimer des morceaux de plastique chez elles.  Il reconnait néanmoins que dans les années à venir l’impression 3D pour le grand public allait connaitre un certain essor, même si Epson compte dans un premier temps se focaliser sur l’impression industrielle, visant notamment l’industrie automobile. Une machine imprimant des voitures serait-elle en cours de conception?

On ignore si l’entrée tardive de la marque dans la course à l’impression 3D ne causera pas plus de préjudice à celle-ci qu’autre chose, surtout quand on voit le nombre de petites compagnies bombardant systématiquement le marché de nouveaux concepts.  Gageons que le géant nippon possède plus de ressources que l’on ne croit et rendez vous est pris aux alentours de 2019 pour voir l’un des cadors de l’impression enfin présenter son bébé.