mar 31

Epson lance un système d’encrage XXL

 

Même si l’impression laser a bien plus la côte que sa comparse à jet d’encre dans les petites entreprises,cette dernière fait quand même de la résistance et Epson s’apprête à lancer un nouveau type de consommable  se voulant moins gourmand en énergie et surtout plus bon marché!

La solution viendrait ainsi d’un nouveau type de container d’encre, le  “Replaceable Ink Pack System” (ou RIPs pour les intimes) qui devrait permettre à tout un chacun d’imprimer pour un bon bout de temps! Ressemblant vaguement à une outre à vin, ce container contiendrait assez d’encre pour sustenter une imprimante pendant longtemps ( on parle de 75 000 pages!!!) et serait d’autant plus très facile à remplacer. A ce titre, un journaliste avait été invité lors d’une conférence à Vienne a essayer de changer l’une de ces cartouches XXL, réussissant à le faire en à peine quelques secondes.

Epson compte ainsi concentrer ses forces sur  sa gamme d’imprimantes Workforce, ce qui devrait permettre l’impression des traditionnelles feuilles A4 mais aussi des feuilles A3. Aucun prix n’a néanmoins été communiqué pour le moment.

 

Ce lancement vient nous rappeler que les cartouches conventionnelles ne risquent plus sur le long terme d’avoir le monopole de l’impression jet d’encre, les alternatives pour passer outre le cout de ces consommables étant de plus en plus nombreuses. A ce titre, le RIPs  n’est pas sans rappeler le système d’encrage en continue ou CISS qui permet à l’utilisateur d’imprimer en grande quantité mais surtout pour un prix moins couteux.

Les constructeurs semblent en tout cas de plus en plus conscients des couts parfois exorbitants de leurs produits et nous ne pouvons qu’espérer que de nouveau moyens d’imprimer tout autant accessibles pour l’utilisateur lambda que pour l’employé de bureau verront le jour!

mar 26

Prix des consommables : les fabricants doivent désormais montrer patte blanche

Vous le savez depuis un moment déjà, Encros met un point d’honneur à faire de l’impression une activité ne vous coutant pas un bras. A ce titre, de nombreuses personnes ou associations se plaignent  régulièrement des tarifs résolument exorbitants de certains consommables et désormais les constructeurs vont devoir  montrer patte blanche avant de pouvoir vendre leurs produits!

En effet, deux membres du partie démocrate aux Etats-Unis ont pointé du doigt le cout des cartouches d’encre et surtout le manque flagrant de communication venant des fabriquants, ces dernier oubliant de signaler aux clients les sommes parfois astronomiques qu’ils vont devoir dépenser après l’achat d’une imprimante.

Ainsi, une nouvelle législation a vu le jour depuis le début de l’année, forçant les constructeurs d’imprimantes à indiquer la quantité et le cout de l’encre nécessaire pour l’impression d’un millier de pages. Outre cette information,les constructeurs seront également obligé d’indiquer le nombre exact de pages pouvant être imprimées à partir d’une cartouche (l’information devant être visible sur l’emballage et non cachée dans un coin uniquement connu du constructeur). Tout manquement à cette législation conduira à une amende pouvant aller de 10 000 à 20 000 dollars!
Selon l’un des deux membres du parti, il n’est ainsi pas rare d’acheter une imprimante au premier abord très abordable sans avoir la moindre idée des dépenses que celle-c va occasionner par la suite. La loi, appliquée depuis le mois dernier, pourrait ainsi aider le consommateur à y voir plus clair.

On ignore encore si de telles décisions seront un jour prisent sur le Vieux Continent mais devant les nombreuses voix s’élevant contre les dérives du monde de l’impression, les fabricants devront tôt ou tard se mettre au diapason de manière général.  En attendant, les solutions alternatives pour imprimer à bon marché ont encore de beaux jours devant elles!