mar 14

Incroyable : Une imprimante fonctionnant avec un stylo

pen1

On vous parlez il y’a peu d’une imprimante qui utilisait les crayons en guise de tête d’impression. Il se trouve qu’il existe également des imprimantes utilisant des stylos pour donner vie à leurs documents.

Des étudiants californiens ont ainsi eu l’idée de fabriquer une imprimante 2D avec trois fois rien, avec comme élément d’impression des stylos. Exit donc les cartouches d’encre trop exorbitant, place à une alternative bien plus économique et ingénieuse.

Petite particularité et non des moindres, l’imprimante en question est capable d’imprimer des textes en utilisant une police se rapprochant d’une police manuscrite à la main. Un beau moyen de donner une plus-value à votre feuille de papier !Pour ce qui est des photos, il faudra cependant ne pas trop compter sur cette imprimante pour vous sortir une photo de haute volée. Le système de l’imprimante ne pourra ainsi pas vous permettre d’avoir des nuances de couleurs, comme le ferait une imprimante 2D conventionnelle.

Même si l’appareil transpire et le fait maison et est à des coudées des performances d’une imprimante jet d’encre normale, celui-ci nous démontre que les plus futés cherchent systématiquement des solutions pour imprimer à moindre coût.

pen2

Ce genre d’innovation nous rappelle également que le monde de l’impression est en plein tumulte actuellement, l’affaire de l’obsolescence programmée chez les imprimantes étant sur toutes les lèvres.

À voir désormais si les solutions d’impression alternatives finiront par avoir plus de poids avec le temps, le coût exorbitant des cartouches devenant au fil du temps un véritable problème pour les utilisateurs.

                                

mar 10

Un squelette imprimé qui prend vie !

squelette

 

Grâce à l’impression, on peut imprimer haut, très haut ! En effet, depuis que les imprimantes 3D ont vu le jour, de nombreux projets aussi inventifs que farfelus n’ont eu cesse d’apparaitre un peu partout. Après les bâtiments, les voitures et les vêtements, les têtes pensantes se dirigent aussi, désormais, vers des impressions plus artistiques.

Ainsi, lors d’un récent festival s’étant déroulé à Guadalajara au Mexique, un gigantesque squelette a été imprimé pour l’occasion. C’est un service d’impression local du nom de Moti Digital qui s’est chargé de donner vie à l’œuvre de taille XXL. Résultat, une belle œuvre qui frôle allégrement les 8 mètres de long et 3 mètres de hauteur.

Le but derrière la création de l’œuvre était simple, en mettre plein la vue aux différents participants et le résultat semble avoir été atteint, au vu du résultat final. Il aura néanmoins fallu près de quatre jours pour donner corps au gigantesque squelette, avant que ce dernier ne soit peint et exposé dans une fontaine se trouvant sur la Plaza Tapiata.

Pour information, l’imprimante utilisée a été une Massivit 1800, une belle machine qui n’en est pas à son premier exploit. En effet, une belle statue du héros de bande dessinée Corto Maltese avait été imprimé en grandeur nature.

 squelette3d

Les imprimantes en relief ne cessent de donner aux têtes pensantes de nouvelles opportunités de créations. Quand on sait qu’elles pourront bientôt voler, voire imprimer dans l’espace, on se dit que ces appareils n’ont pas fini de nous dévoiler leur potentiel.

                                  

mar 06

Une imprimante 3D qui donne vie au chocolat

chocolat1

Des universités de l’université de Lund, en Suède, ont développé une imprimante 3D capable d’imprimer du chocolat. Si vous nous lisez régulièrement, vous n’êtes pas sans savoir que nous avons souvent parlé d’imprimantes donnant vie à du chocolat. Celle-ci a cependant une petite astuce dans son sac.

 

En effet, cet appareil utilise un lit d’eau pour refroidir le chocolat imprimé, d’où son nom qui lui sied à merveille : la Hydro 3D Printer. Le concept est venu à l’esprit des étudiants de l’université après qu’on leur ait demandé de mettre au point une imprimante pour chocolat faisant refroidir ce dernier en un rien de temps. Après un intense brainstorming, l’idée de l’eau comme élément de refroidissement est intervenu.

Quid du fonctionnement ? L’idée de la Hydro est de déposer une première couche de chocolat sur le plateau. Une fois que la couche est imprimée, de l’eau est versé dans un container, jusqu’à atteindre la hauteur du chocolat. Le système est également conçu pour que l’eau ne déborde pas sur le chocolat ! Par la suite, une seconde couche sera alors imprimée et de l’eau viendra à nouveau refroidir le tout.

Afin de donner naissance au projet, 5 étudiants ont potassé sur le sujet, avec comme seule base une imprimante 3D lowcost

.chocolat2

Les essais étant encore à leurs prémices, de nombreuses améliorations sont encore à prévoir mais l’enthousiasme des étudiants devant le projet n’a pas manqué de galvaniser Olaf Diegel, professeur à l’    université. Une belle façon en somme d’allier l’utile à l’agréable !  

 

                                 

mar 02

La nouvelle imprimante HP met le paquet niveau sécurité

hp-designjet-t1700

HP vient de dévoiler sa nouvelle gamme d’imprimantes de la famille des Designjet, destinée à ceux travaillant dans le milieu de la conception assistée par ordinateur ou de système d’informations géographiques.

La HP Designjet T1700 s’armera de six cartouches d’encre couleurs (avec du cmj, du noir photo, du noir mat et du gris) et si les concepteurs ont mis les petits plats dans les grands au niveau de la qualité d’impression, un autre aspect de cette imprimante a été particulièrement travaillé : la sécurité.

On parle depuis longtemps de piratage d’imprimante, et ce fléau prend de plus en plus d’ampleur depuis quelques temps. Cela n’a pas échappé à Guayente Sanmartin, directrice générale d’impression grand format pour la firme américaine. Selon elle, les violations de données se multiplient à un rythme alarmant. Au cours du premier semestre 2017, le Breach Level Index indiquait une progression de plus de 160 % des violations de données dans le monde. La gamme d’imprimantes HP DesignJet T1700 intègre des technologies de sécurité avancées qui doivent protéger en permanence les imprimantes en réseau des entreprises, ainsi que leurs documents et leurs données, a-t-elle ajouté.

hp-designjet-t17002

De ce fait, la nouvelle imprimante se pare d’un disque dur à cryptage automatique, qui ne sera lu que par l’imprimante. Le système de sécurité assurera la protection du BIOS et un système dit de Whitelisting permettra de filtrer les micrologiciels afin d’installer que ceux « valides » .

Une belle initiative d’HP qui cherche à prévenir plutôt que guérir, à une époque ou récupérer des informations illégalement depuis une imprimante est une réalité.

                                      

fév 28

Lenovo offre une imprimante à Motorola

motorolaprinter

 

On ne jure souvent que par l’iPhone et les Samsung quand on parle de smartphones. Cela dit, les autres marques ne sont pas en reste et proposent parfois des petites options et applications non négligeables. Ainsi, si ces modèles précités ont une technologie de pointe, elles n’ont pas forcément une imprimante portative en option !

C’est lors du Mobile World Congress, qui s’est déroulé à Barcelone il y a peu, que Lenovo a montré au grand public de nouveaux gadgets pour la nouvelle gamme de téléphones Motorola. Pour information, Lenovo a racheté la marque Motorola à Google et propose ainsi des gadgets spécialement prévus pour les smartphones depuis l’an dernier. On peut ainsi retrouver une nouvelle imprimante estampillée Polaroid, qui vous permettra d’imprimer vos photos en un rien de temps. L’appareil pourra se greffer au dos des Motorola de la game Z et vous permettra d’imprimer des images de 5×7 cm environ. Le petit appareil intégrera même un petit bouton de déclenchement physique et vous pourrez également imprimer les clichés issus de vos réseaux sociaux favoris comme Facebook ou Instagram. .

Lenovo a sorti son nouveau bébé depuis le mois dernier, au Royaume Uni, pour la modique somme de 119 livres (soit près de 134 euros ). Aucune nouvelle quant à une éventuelle sortie en France mais gageons que l’on retrouvera très rapidement cette imprimante photos sur nos étagères.

motorolaprinter2

Pour les autres, sachez que les imprimantes pour possesseurs de Smartphones sont en vogue depuis quelques années et qu’il ne serait pas très compliqué de trouver son bonheur.

                                  

fév 24

Un défilé de mode avec des têtes de mannequins imprimés

head1

L’impression et le monde de la mode se tournent autour depuis quelque temps déjà, et de ce mariage inattendu sont nés les vêtements imprimés en relief. Mais les têtes pensantes derrière les défilés ont voulu aller encore plus loin, en utilisant les imprimantes dans un but assez étrange.

En effet, lors du dernier événement s’étant déroulé à Milan, la maison Gucci a causé un petit buzz avec sa dernière idée en date : faire défiler deux de ses mannequins avec des répliques de leur tête imprimé.

Ces accessoires somme toute originaux ont nécessités près de six mois de conception, et ont été imprimés grâce à des scans haute définition deux modèles : Dwight Hoogendijk et Unia Pakhomova. Cela dit, aucun détail concernant la technologie d’impression utilisée n’a filtré.

Selon Alessandro Michele, qui œuvre chez Gucci, a déclaré que cette idée lui était du Manifeste cyborg, un essai féministe publié au début des années 80. L’usage de têtes imprimées avait ainsi pour but de représenter toute la difficulté de trouver et d’accepter son identité propre dans le contexte actuel. Un concept qui n’a pas manqué en tout cas de remuer les réseaux sociaux, de nombreux memes ayant fait surface après le défilé.

head2

Ce n’est pas la première fois que l’impression s’attaque au faciès d’individus. On se souvient par exemple de l’ancien président Barack Obama qui s’était vu offrir un remodelage en 3D, suivi d’une impression de son buste à son effigie.

Et vous, aimeriez-vous avoir une tête ou un buste imprimé ?

                                   

fév 23

Il imprime une prothèse pour son père amputé

 

robbie1

Que faire lorsque l’un des membres de sa famille se retrouve privé de l’un de ses membres ? D’aucuns opteront pour une prothèse tandis que d’autres passeront par des solutions plus innovantes et originales.

C’est le cas de Robbie Frei, qui a décidé de venir en aide à son père, victime de la guerre en Irak. Afin d’aider le vétéran, le jeune homme a ainsi appris à se servir d’une imprimante 3D, non sans des heures de travail.

Le lycéen vivant à St-Louis, et qui souhaite par la suite se diriger vers des études d’ingénierie, a tout d’abord passé près de trois mois à concevoir son projet avant de passer à l’action. Mais avant d’imprimer le nouveau bras, l’inventeur en herbe s’est mis en tête de créer un adaptateur pour que son père puisse à rejouer à la console.

Après de nombreux essais, le lycéen fut en mesure de créer un bras gauche adapté à la morphologie de l’ancien soldat. La création du jeune homme n’a pas manqué de lui amener de nombreux compliments, certains allant jusqu’à dire que sa petite invention n’était pas vraiment surprenante au vu du talent du jeune homme. Ainsi, un expert en robotique le suivant depuis des années, Derek Ward, a rajouté que Robbie était dans un groupe de robotique depuis près de 6 ans, d’où ses aptitudes poussées en la matière.

3d-arm

L’avenir de Robbie semble en tout cas tout tracé, le monde de l’impression et surtout celui en relief ne cessant de produire de nouvelles possibilités et autres têtes pensantes.                 

                                      

fév 22

Incroyable : une imprimante crayon lowcost

pencil

On barde parfois les imprimantes de technologies diverses et variées, suffisamment pour donner le tournis à l’utilisateur pas forcément averti. Il est ainsi bon, parfois, de revenir aux bases et de proposer un produit tout aussi simple qu’efficace.

C’est un peu le cas de l’imprimante du Youtuber Terrormink , qui se placera à des kilomètres des monstres de guerre que les grandes marques sont capables de nous sortir. Jugez plutôt. 

En effet, en guise de tête d’impression, l’imprimante en question utilisera…un crayon. Un simple crayon qui pourra ainsi donner vie à vos notes et autres dessins en un rien de temps. Idéal pour ceux n’en pouvant plus d’acheter des cartouches d’encre par dizaines. Notre inventeur s’est contenté de prendre le strict minimum pour mettre au point sa petite création : l’imprimante est en effet constituée d’un vieux scanner, d’un disque dur et d’un vieux lecteur de CD-ROM. Un sommet de minimalisme mais qui fait quand même son effet, cette imprimante lo-fi arrivant à imprimer malgré tout.

 

pencil

Ce n’est pas la première fois qu’un appareil utilisant ce type de concept fasse surface. On peut, par exemple, évoquer la Pencil Printer, qui avec son concept et son allure des plus élégantes, a de quoi flatter le regard des amateurs de facéties liés à l’impression.

On se demande ainsi si l’avenir des imprimantes ne se situe pas dans le DIY. Avec tous les scandales liés au monde des compatibles, il se peut ainsi que le public se tourne de plus en plus vers les solutions alternatives. À suivre.

 

                                             

fév 21

Un artiste qui se prend pour une imprimante

david bayo

 

Difficile d’associer au premier abord l’art et l’impression, mais il arrive parfois qu’un individu sorte du lot et s’inspire du modus operandi des imprimantes pour nous offrir des œuvres qui sortent de l’ordinaire !

C’est un peu le cas de David Bayo, artiste de son état qui nous sort des œuvres tout simplement sublimes. N’utilisant pas de pinceau ou autre pour donner vie à ses tableaux, notre artiste est, en quelque sorte, une imprimante humaine. En effet, son style rappellera beaucoup le système d’une imprimante jet d’encre, avec les microgouttes d’encre posées une à une sur une page blanche.

Mais là où une imprimante conventionnelle prendre quelques minutes pour donner vie à une feuille, il faudra un peu plus de temps (près de 12 jours) pour que l’artiste « imprime «  l’une de ses œuvres.

D’aucuns pourraient sourire en voyant le temps de réalisation d’un dessin mais quand on sait à quel point l’encre peut couter une fortune, on se dit qu’une personne prenant autant de temps reviendrait bien moins cher que de faire appel à des cartouches d’encre.

david bayo2

Quoi qu’il en soit, nous avons parfois eu l’occasion de voir des concepts d’imprimante qui, au-delà de simplement donner vie à une feuille de papier, cherchent à donner une vraie plus-value à l’impression. On pourra par exemple penser à la printbrush, ou littéralement imprimante-pinceau, qui vous permettra de peindre sur une feuille tel un vrai peintre.

Gageons en tout cas que Bayo n’est pas prêt de troquer son stylo contre une imprimante, quand bien même celui lui prendrait moins de temps.                   

                                           

fév 02

Des oreilles imprimées au secours des enfants

Oreille3D1

Les malformations corporelles ne sont jamais agréables à voir, et il faut parfois de nombreuses et couteuses opérations pour pouvoir réparer tout cela. C’était sans compter l’impression 3D, qui arrive désormais à faire des miracles au niveau médical.

Nouvel exploit en date : des chercheurs en Chine ont découvert un moyen de venir en aide aux enfants atteints d’une malformation à l’oreille. Mieux encore, les têtes pensantes seraient arrivées à leurs fins en utilisant une imprimante ainsi que les cellules des patients. Ce sont cinq enfants atteints de microtie qui ont été choisis pour essayer cette nouvelle forme de greffe.

S’il existe des moyens pour « effacer » cette malformation, il n’existait jusque-là aucun moyen de redonner aux malades des oreilles ressemblant aux vraies. C’est désormais possible, grâce aux imprimantes 3D.

C’est en s’aidant de cellules se trouvant dans le cartilage de l’oreille que l’opération a été réalisée. Lesdites cellules ont ensuite étaient développés au cœur d’une moulure conçue par impression. Les patients ont ensuite reçu le tout en greffe, à la place de leurs oreilles (ou du moins là où devaient se trouver leurs oreilles).

Avec le temps, les greffes ont commencé à se mêler au reste du corps des enfants, la peau de ces derniers épousant au fil du temps les contours des greffes.

enfant2

Cela fait maintenant deux ans que cette technique a été utilisée pour la première fois et si cette technique s’avère aussi efficace qu’on le dit, les personnes souffrant de cette malformation à l’oreille auront enfin une solution à leurs problèmes.