oct 22

Armes à feu : quand les imprimantes 3D commencent à faire peur

 

arme

Propriétés de plus en plus nombreuses, modèles de plus en plus performants, la liste devient de plus en plus longue lorsqu’on parle des avantages et qualités des imprimantes 3D. Si le monde semble accueillir  ces machines à bras ouverts, un petit impair commence à apparaitre dans ce tableau tout idyllique.

Avec leurs possibilités quasi infinies, les imprimantes 3D donnent libre court à notre imagination et certains ont vu dans ces appareils un moyen de mettre au point des armes à feu de manière rapide et efficace. Pire encore, il semblerait que les armes conçues par impression en relief soient bel et bien capables de faire feu pour de vrai. Il va sans dire que certains voient d’un très mauvais œil cette nouvelle manne pour criminels en herbe et en début d’année le gouvernement américain avait fait fermé un site du nom de Defcad basé au Texas. Le site proposait ainsi  des plans pour pouvoir fabriquer son propre pistolet chez soi, le tout en quelques heures seulement et avec très peu de matériel.

L’Europe n’est pas en reste et mis à part le prix des imprimantes qui est en constante chute libre depuis quelques mois déjà, c’est surtout la possibilité de fabriquer des armes en utilisant des matériaux moins conventionnels qui inquiéte. Le métal pouvant ainsi être mis de côté en faveur du plastique, les autorités craignent ainsi que les armes nouvelle génération puissent passer les contrôles de sécurité dans les aéroports par exemple.  Il est vrai que les lois concernant la fabrication et la possession d’armes sur le vieux continent sont bien plus stricts que chez l’Oncle Sam mais quand on sait que les plans de fabrication pour armes à feu circulent désormais sur nombre de sites Web, la tentation risque d’être un peu trop grande pour certains.

A l’heure qu’il est, on n’a pas encore eu de fais divers liés à la fabrication d’armes par impression 3D et de nombreux pays, européens notamment, s’organisent pour endiguer ce nouveau type de problème dans l’œuf. Croisons les doigts pour que les futurs utilisateurs d’imprimantes 3D s’intéressent plus aux bibelots et aux meubles qu’au dernier modèle de Fa-mas!


Jouer au Jeu Doom sur une imprimante Canon Pixma! par encros

oct 08

Blizzident : quand l’impression vous aide à avoir une bonne dentition

 

On aurait eu du mal il y a 10 ans de cela de trouver un lien entre la santé bucco-dentaire et l’impression, et même aujourd’hui on risquerait de se creuser les méninges pendant quelques minutes avant de trouver une quelconque relation entre ces deux univers. Néanmoins, depuis que l’impression 3D est en passe de chambouler nos vies de manière radicale, il semblerait que le terme “impossible” soit bien parti pour être rayé de notre vocabulaire de manière définitive!

C’est un petit groupe d’ingénieurs et de dentistes qui a eu l’idée de mettre au point ce curieux appareil se nommant Blizzident, le tout grâce à l’apport d’une imprimante 3D. A première vue, pas de quoi sauter au plafond quand on regarde de plus près la Blizzident. Evoquant plus un dentier transparent qu’une brosse à dents lambda, la Blizzident se présente néanmoins comme étant un moyen radical et des plus efficaces pour rendre vos quenottes propres comme un sou neuf. En effet, il suffirait de 6 secondes pour que le nettoyage soit effectif. Fini donc la longue corvée du brossage , un coup de brosse à dents 3D et ça repart!
Outre le temps de brossage qui baisse drastiquement, vous pourrez grâce à la Blizzident avoir votre propre brosse à dents personnalisée et ce grâce à l’imprimante en 3D. En effet, il faudra tout d’abord faire un scanner de votre mâchoire afin d’avoir les dimensions de cette dernière et l’imprimante vous imprimera une brosse à dents qui siéra à merveille à votre bouche! Fini donc les mélanges intempestifs de brosse à dents, vous serez tranquille pour un bon bout de temps!

En parlant de durée, cette petite merveille devrait être opérationnelle durant toute l’année tandis que votre brosse à dents normal se doit d’être changée tout les trois mois. Seule petite ombre au tableau, ce petit gadget devrait couter la bagatelle de 300 euros! Un prix qui fera certes un peu tiquer mais comme on ne plaisante pas avec la santé, c’est sans doute un investissement qui portera ses fruits à long terme. Vous pouvez sinon vous acheter votre propre imprimante en relief et vous amuser à créer votre propre dentier hi-tech!!


Une imprimante 3D Bio présente au salon de l… par encros