mar 27

Un logement social imprimé à Nantes

nantes imprimante 3D

La ville de Nantes vient d’accueillir un logement social d’un genre nouveau. En effet, la cité portuaire a vu l’arrivée d’une maison construite par imprimante 3D. Un nouveau pas dans l’implantation de l’impression 3D dans l’Hexagone, cette technique d’impression proposant de plus en plus de solutions à différents secteurs.

Cette première maison imprimée sera en mesure d’avoir quatre pièces le tout pour une surface de 95m². L’imprimante utilisée fut un robot muni d’un bras éjectant de la mousse, le tout couche par couche, afin de créer une structure solide de près de 4m de haut.

Une jolie première qui pourra ouvrir ses portes dès le mois de juin et avant l’arrivée de la première famille, le grand public pourra venir admirer les prouesses de l’impression 3D.

Il aura fallu près de sept mois entre le lancement du projet et l’apparition de cette maison imprimée. L’un des points forts de ce chantier hors normes fut l’aspect minimaliste de ce dernier. En effet, fait rare, aucun échafaudage n’a été utilisé sur celui-ci. Les instigateurs ont également fait remarquer que ce projet avait été moins dépendant des conditions météorologues, sans compter que les performances énergétiques de l’ensemble furent bien plus positives qu’un chantier lambda. Bien que terminé, l’habitat sera bardé de capteurs divers et variés afin de suivre l’évolution des matériaux au fil du temps.

nantes imprimante 3D2

Une première qui ne devrait sans doute pas tarder à faire des émules, de nombreux pays commençant à dépendre de l’impression 3D pour construire des immeubles de plus en plus grands.

                      

                              

avr 28

Un bâtiment imprimé qui va peut-être finir sur Mars !

maison-3d

Au rythme où l’impression évolue, votre prochaine maison pourrait être construite par une imprimante 3D !

Suite au récent départ en fanfare de la compagnie Apis Cor, l’imprimante mobile imprimant des maisons, une équipe de chercheurs du MIT a créé sa propre machine mobile et autonome. Pour prouver que le prototype fonctionne, l’équipe a construit un igloo de 3m de haut et 15m de large, le tout avec une mousse à prise rapide. Résultat, la plus grande structure de ce type réalisée par une imprimante, a ainsi vu le jour.

L’équipe a récemment publié son travail dans la revue Science Robotics, arguant que l’automatisation devrait aider à réduire les coûts de construction et à accélérer les temps de construction. Leur création, baptisée Digital Construction Platform, se compose d’un grand bras hydraulique, monté sur des bandes de chenilles. À la pointe de son bras, l’équipe a installé une attache, afin de pouvoir y mettre nombre d’outils différents, y compris des extrudeuses de mousse et thermoplastiques, un soudeur voire un tuyau d’arrosage !

Afin d’aller dans vers une impression encore plus verte, et plutôt que de compter sur des combustibles fossiles, l’imprimante n’est alimenté que par l’énergie solaire.

.maison-3d2

Selon Steven Keating, instigateur du projet, cette imprimante robotisée a un bel avenir devant elle. L’ingénieur voit ainsi un avenir fait de bâtiments imprimés, que ce soit sur Terre mais également sur Mars ! Réalité ou projet frôlant la science-fiction ? On est en droit d’être sceptiques, mais au vu des miracles actuels causés par les imprimantes 3D, il se peut que celles-ci aillent un jour à la conquête des étoiles.


Une maison imprimé en 24h ! par encros

mar 03

Une maison imprimée construite en un temps record

apis-calor-3d

 

Nous avions déjà évoqué l’Apis Cor, cette imprimante mobile imprimant des maisons. Ce beau bestiau vient de réaliser un petit exploit en imprimant une maison d’une traite !

En effet, les bâtiments imprimés sont générale construit en morceaux par une imprimante, avant que les travailleurs n’assemblent le tout. Pas de ça avec l’imprimante Apis, qui a tout fait d’une traite ! , La machine a pris 24 heures pour compléter l’enveloppe du bâtiment, donnant ainsi naissance à une maison d’une jolie superficie.

Imprimer un tel objet pendant la période la plus froide de l’année en Russie n’a pas été facile. En effet, la température extérieure était de -35 degrés, mais une solution toute simple a été trouvée : une tente scellée a été placée autour du site d’impression pour garder le tout au chaud.

Le cœur de la technologie derrière l’imprimante 3D Apis est assez unique en son genre. Ressemblant à une grue de construction, l’imprimante peut être facilement transportée sur un site choisi. Lorsque l’impression sera terminée, l’imprimante pourra être soulevée hors de l’intérieur du bâtiment et le tour sera joué.

apis-cor

Des touches finales sont ensuite ajoutées pour rendre la structure plus proche d’une maison : Du matériel isolant sera pulvérisé à l’intérieur des murs, un toit plat est installé, avant qu’une bonne couche de plâtre ne soit utilisé pour combler le tout.

Résultat : un intérieur de maison confortable, construite en un rien de temps, coutant « à peine » 8,000 euros. Une future solution qui risque de redéfinir le monde du BTP !