Les imprimantes 3D : vers l’infini et au-delà!

 

Alors que les imprimantes 3D envahissent petit à petit les foyers de la planète, voila que cet appareil qui s’apprête de changer de manière radicale notre vision de l’impression monte en grade et va désormais accompagner les astronautes dans leurs périples spatiales à partir de l’an prochain.

La NASA avait déjà depuis longtemps jeté son dévolu sur ce type d’imprimante et avant que cette dernière n’aille satisfaire l’appétit des astronautes, elle servira dans un premier à fournir du matériel et ce de manière rapide et efficace. En effet, vu le nombre d’outils à emporter lors des voyages interstellaires, sans compter les diverses pièces de rechanges pour les réparations, une solution plus pratique se devait d’être trouvée et c’est là que l’imprimante 3D entre en lice. Outre l’aspect éminemment pratique de l’appareil, une imprimante 3D peut même se révéler vitale dans l’espace. Si  une pièce de machinerie importante viendrait à manquer pour empêcher un satellite de nous tomber dessus, un coup d’impression et nous voila tous sauvés!

Le choix  de l’appareil ne fut pas forcément évident et la NASA dut dans un premier choisir entre les divers types d’imprimantes 3D, un voyage dans l’espace impliquant des conditions de fonctionnement autres que sur la Terre, entre vibrations lors du décollage et les différentes contraintes liées à la gravité zéro. Les imprimantes présentes sur le marché ne répondant pas vraiment aux désidératas des scientifiques, une petite start-up basée dans la Sillicon Valley fut chargé de mettre au point un tout nouveau type d’imprimante.

imprimante 3d

Outre les petites réparations basiques, la NASA voit déjà plus loin et les projets liés à l’impression 3D commencent à pousser comme des champignons à l’agence spatiale. Ce sont près de 500 000 dollars qui ont été déboursés pour un projet visant à créer d’ici 2020 de gigantesques antennes et autres générateurs dans l’espace à l’aide de l’impression 3D.  Du petit bibelot à la machine flottant au dessus de nos têtes, il semblerait que seul notre notre imagination soit la seule limite des imprimantes 3D!


La première base lunaire imprimée bientôt en… par encros