Buccaneer, quand l’imprimante 3D fait dans les petits prix

 

A l’instar des nouvelles télés et autres consoles Nextgen, la plupart des nouveaux appareils arrivant sur le marché coûtent parfois les yeux de la tête à leur sortie. Cela s’applique aussi au monde de l’impression mais alors que certains pensent  que les imprimantes 3D sont encore à l’état de projet farfelu, voici que ces dernières commencent petit à petit à se démocratiser et surtout se rendre plus accessible au commun des mortels.

La Buccaneer est le bébé d’une compagnie répondant au doux nom de Pirate3D  qui suite à une campagne sur Kickstarter a dévoilé sa machine de guerre aux yeux de tous.  Le but ultime de Pirate3D? Rendre l’impression en relief accessible au plus grand nombre de personnes possibles sans attendre la fin de la prochaine décennie! Outre son prix des plus abordables (comptez près de 347 dollars, 270 euros pour le prix de lancement), la Buccaneer joue aussi sur son design à la fois élégant et minimaliste pour flatter le regard.  Elle se voudra aussi très ergonomique et facile d’utilisation , les concepteurs planchant d’ailleurs sur un bouton on/off qui sera présent sur l’avant de la machine. Absolument tout est fait en tout cas pour que la machine séduise au maximum.

Au niveau de ses capacités, on sait déjà qu’elle pourra bénéficier du WIFI et les accros aux Smartphones pourront aussi se servir de leur appareil pour lancer des ordres à leur guise.  On sait aussi qu’elle disposera d’un filtre à l’arrière qui permettra aux mauvaises odeurs d’êtres réduites au silence. Quand on connaît les produits qui sont utilisés dans les imprimantes en 3D, on se dit que cette petite touche subtile sera loin d’être inutile!

Prévue pour arriver sur les rayons en décembre 2013, la Buccaneer pourra ainsi faire office de joli cadeau de noël pour certains. Reste à savoir désormais qu’elle sera la réponse des autres compagnies face au lancement de cette imprimante qui sera à coup sur l’un des événements majeurs de cette fin d’année. La balle est désormais dans leur camp!


La Carbon 3D : l’imprimante 3D inspirée de… par encros