déc 29

Des informations surprenantes sur le papier

Papier

Difficile de donner vie à nos impressions sans les feuilles de papier ! En effet, grâce à ce support bien souvent en format A4, ce sont des centaines de documents qui sont imprimés chaque jour. Vous voulez en savoir plus sur la pile de papier que vous avez chez vous ? Voici quelques faits intéressants sur celle-ci !

  • La consommation annuelle de papier s’élève à 48 kilos par personne, avec plus d’un tiers utilisé par la population américaine. Les USA utilisent 25% de la production annuelle !

 

  • 77% du papier est recyclé aux Pays-Bas (contre 67% en Allemagne, 52% au Japon et 45% aux USA ).

 

 

  • Recycler 54 kilos de papier journal permettrait de sauver un arbre

 

  • 10 litres d’eau sont utilisés pour la fabrication d’une feuille A4. Pour faire un kilo de papier, il faudra 26,500 litres d’eau et 75,000 arbres. De manière générale, l’industrie du papier est celle consommant le plus d’eau dans les pays développés.

 

  • Afin d’imprimer un exemplaire dominical du New-York Times, il ne faut pas moins de 75 000 arbres !

 

  • L’émergence de l’électronique et des appareils connectés n’a nullement stoppé ou même fait diminuer l’usage du papier. Ainsi on prévoit une hausse considérable de la demande en papier d’ici 2030.

 

  • Au moment où vous lirez ces lignes, on aura produit près de 199 tonnes de papier dans le monde.

 

mar 27

L’imprimante Prepeat, ou quand l’encre joue aux abonnées absentes

 

prepeat-printer_YffxY_24429

 

Il est intéressant de voir à quel point l’univers de l’impression, bien souvent pointé du doigt pour la pollution qu’elle peut générer à cause de ses cartouches ou autre éléments toxiques, fait toujours des pieds et des mains pour faire taire les mauvaises langues en proposant des solutions alternatives visant avant tout le bien être de notre environnement.

 

Les Japonais, toujours en quête  de l’innovation qui prendra tout le monde de court ont encore fait fort en mettant au point la” Prepeat”,  imprimante qui n’utiles pas de toner ou d’encre spécial, mais tout simplement…rien!
Alors vous vous demandez mais comment cela est-il possible? C’est très simple. Grâce à un procédé thermique particulier faisant intervenir les UV, la machine peut en effet effacer les documents précédemment imprimés et les réimprimer à son aise si besoin est. L’économie de papier est bien là, d’autant plus qu’on peut imprimer et réimprimer jusqu’à 1000 fois la même page.  Pratique n’est-ce pas?  Vous vous doutez bien que le papier utilisé ne sera pas votre Offset habituel qui prendrait cher à force de subir un tel traitement mais une feuille très particulière faite à base de polyéthylène téréphthalate ( ou de plastique pour faire plus simple).

 

Tout irait bien dans le meilleur des mondes si le prix  de la Prepeat n’était pas aussi exorbitant. En effet, non content d’être verte, cette machine vous fait aussi voir vert avec ses 500 000 yens ( 4000 euros) de cout tandis que la feuille elle-même coutera 2,40 l’unité. Pas de quoi sauter au plafond en effet. Comme la plupart des grosses innovations, il faudra sans doute attendre un certain temps avant que cette soit  machine soit plus accessible mais en tout cas l’idée est là et il faut se dire que dans un futur proche la nature ne fera plus la tête quand on ira imprimer ses faire-part ou sa dernière thèse!


Découvrez l’imprimante Prepeat qui imprime sans… par encros