mai 07

Incroyable : une imprimante qui fabrique de la peau

3d printer skin

 

Nouvelle invitation en provenance de l’univers de l’impression 3D : les scientifiques ont inventé une imprimante, portative, permettant d’imprimer de la peau sur leurs patients !

On doit ce petit exploit à des chercheurs de l’université de Toronto et leur imprimante pourrait notamment aider les victimes de brûlures. Mieux encore, cette technique d’impression pourrait éventuellement être utilisée à la place des greffes de peau pour les patients ayant des plaies cutanées profondes, affectant les trois couches de la peau: l’épiderme, le derme et l’hypoderme.

Le Dr Guenther, qui a participé à l’élaboration du projet, a déclaré que la plupart des bio-imprimantes 3D actuelles étaient volumineuses, fonctionnant à basse vitesse, tout en étant trop chers et pas tout le temps effectif

Le docteur et son équipe pensent que leur appareil portatif peut être réduit à moins d’un kilogramme, et nécessiterait une formation minimale de l’opérateur.

Pour ce qui est du design, l’appareil a fait dans la sobriété et non l’esbroufe : celui-ci ressemble à un distributeur de ruban blanc, mais à la place du ruban, il y a un petit dispositif qui forme des feuilles de tissu. Lesdites feuilles pourront même s’adapter aux différents types de pathologies selon la gravité des blessures chez les patients. Aussi simple qu’efficace.

Aucun test concert n’a pour le moment été effectué sur des humains, seuls des cochons ont été pour le moment sujet à des expérimentations. Gageons cependant qu’à la vitesse où vont les choses, cette imprimante risque d’aider bien des personnes dans un avenir proche.

 

                            

mai 20

Une future peau imprimée pour les robots

peau-3d

 

Une peau imprimée pour robots. Voici la nouvelle petite trouvaille de chercheurs œuvrant dans le domaine de l’impression en relief. En effet, des ingénieurs de l’université du Minnesota ont développé une peau imprimable dotée de capteurs, destinée à aller garnir les squelettes de robot.

 

La raison de cette invention ? Aider les robots à acquérir le sens du toucher ! Ainsi, cette peau synthétique a été obtenue en associant différentes couches de produit : une de silicone, une composée à 75% d’argent et une dernière contenant 68% d’argent.Pour mettre au point leur création, les scientifiques sont même allés jusqu’à créer une imprimante spécifique, entièrement dédiée à ce but. Quid de l’utilité de cette peau spécial robot ? Les concepteurs espèrent ainsi permettre à des robots chirurgiens de ressentir le pouls ou la température du patient, mettant ainsi de côté les caméras conventionnelles.

Si le projet porte ses fruits, il se peut que cette peau soit utilisée pour les humains. De par sa solidité et son élasticité, elle pourrait ainsi recouvrir n’importe quel membre chez un individu. Les possibilités seraient assez nombreuses, entre un usage militaire pour protéger les soldats d’attaques chimiques ou industriel pour les travailleurs évoluant dans des environnements hostiles. Pourra-t-on également en faire une peau pour les grands brulés ? La question mérite d’être posée !

 

Des tests supplémentaires doivent encore être réalisés mais gageons que cette petite découverte risque de faire le bonheur de certains milieux spécialisés.