avr 24

Les choses à savoir sur le bioprinting

bioprinting

 

Attendu au tournant par de nombreux médecins et particuliers, le bio-printing devrait permettre l’impression de cellules humaines de manières plus efficace. Encore à ses tâtonnements, voici certaines choses que l’on sait déjà sur cette technologie.

Il existe quelques types d’imprimantes permettant l’impression de cellules :

  • Les “bio-imprimantes” : la première du nom se nomme Organovo et est une imprimante 3D permettant ainsi l’impression de cellules humaines. Cette machine possède deux têtes d’impressions robotisées, l’une imprimant les cellules et l’autre plaçant de l’hydrogel. Elle utilise ainsi les cellules comme de l’encre et celles-ci sont placées entre des couches d’hydrogel tandis que dans certains cas le collagène est également utilisé pour maintenir les cellules ensemble.

 

  • Les imprimantes s’inspirant des imprimantes jet d’encre : les premières tentatives d’impression de cellules s’inspirèrent de l’impression conventionnelle. Ainsi, les cellules étaient plaçaient dans des simili cartouches d’encre et la machine était programmée de sorte à ‘imprimer” les cellules dans un ordre particulier.  De nos jours, les machines utilisant cette technologie utilisent par exemple des cellules de la peau placées dans une cartouche et imprimées directement sur une blessure.

Il va sans dire que l’impression de cellules est bien plus complexe que n’importe quelle autre type d’impression.  Alors que cette technologie est encore trop jeune pour pouvoir imprimer des organes, elle est surtout utilisée pour essayer des médicaments. Ainsi, plus besoin d’utiliser des animaux ou des humains pour des expériences, le bio-printing étant un substitut bien plus étique que les essais sur les êtres vivants!!
On risque d’attendre un certains temps avant que le bio-printing ne se démocratise vraiment, certains risques comme le rejet du corps des cellules imprimées étant encore bien réels. Gageons néanmoins qu’avec le temps et les avancées particulièrement spectaculaires de l’impression 3D, nos imprimantes serviront dans un futur proche  à sauver des vies!

avr 22

La Stylo LIX : l’impression 3D au bout de vos doigts

 

 

Il semblerait que les créateurs d’imprimantes tendent ces temps ci à créer des appareils de plus en plus petit !! Un temps l’apanage des imprimantes pour photos , voilà que l’impression 3D tente également de jouer la carte XS avec la Stylo LIX.

Si on retient bien une chose des imprimantes 3D au delà de leurs capacités quasi sans limites, c’est leur taille parfois impressionnante (certaines étant désormais capables de construire des maisons ). Quoi de mieux pour briser les idées reçues qu’un petit appareil pouvant tenir dans la main ! C’est une petite startup britannique du nom de LIX qui est à l’origine du petit objet. Comme vous vous en doutez , pas de cartouches d’encre à l’horizon mais un filament en plastique quasi identique à celui qu’on trouve sur ses comparses de grande taille. Vous pourrez alors faire fondre du plastique (que ce soit de l’ABS ou du PLA )en un rien de temps et imprimer la forme désirée tout aussi rapidement.

Facile à prendre en main, la Stylo LIX se branchera sur le port USB de votre PC pour se recharger avant que vous ne puissiez imprimer à votre guise.Si vous souhaitez à votre tour donner forme à vos envies, sachez que la sacro-sainte plate forme de financement Kickstarter va aider au lancement du petit bestiau et il sera disponible à la vente aux alentours de 140 dollars.

lix

En attendant de vous procurer une Makerbot ou autre, vous pourrez ainsi vous amuser à jouer aux artistes à un prix plutôt abordable.

avr 16

Les Chinois désormais capables d’imprimer une maison en moins de 24 heures!

 

Vous voila prêt à quitter le domicile de vos parents et l’envie vous prend  de faire construire une nouvelle maison. Pas envie d’attendre des mois avant de voir apparaitre votre logis? Faites donc appel  à une imprimante de taille XXL pour faire apparaitre votre nouveau chez vous en moins de deux!

L’impression 3D étant en train de tout balayer sur son passage, nous attentions avec impatience le jour où il serait possible de faire imprimer sa nouvelle maison. La compagnie WinSun Decoration Design Engineering Co i, originaire de Shanghai, a ainsi avoué avoir réussi à mettre sur pied plus d’une dizaine d’habitats en quelques heures à peine. Plus fort , ces bâtisses sorties de l’imprimante couteraient la bagatelle de 4800 dollars, une broutille quand on voit les tarifs plutôt exorbitants de l’immobilier. Pour ce qui est des matériaux, les imprimantes en question ( mesurant quand même 6m de haut) se sont servis d’un ciment particulier et de fibre de verre.

Certains mettent néanmoins en cause le bien fondé de l’opération. En effet, les détracteurs pointent du doigt le fait que ce ne soit pas une imprimante 3D géante qui aurait construit l’habitat en une seule fois mais que ces maisons  sont la résultante d’un assemblage de plusieurs pièces qui ont été néanmoins imprimées en bonne et due forme.

Les petites querelles autour du modus operandi  de l’opération n’entachent en rien tout l’intérêt de la chose, les possibilités qu’ouvriraient ce type de construction faisant déjà rêver des milliers de futurs propriétaires dans le monde, notamment ceux à faible revenus. Si on ajoute à cela l’aspect éminemment écologique de ces habitats nouvelle génération,  les compagnies de construction risquent de trouver de sérieux concurrents dans les années à venir!

avr 14

Les imprimantes 3D : futures amies des personnages âgées

 

Si la médecine est déjà en train de faire les yeux doux à cette nouvelle manière d’imprimer depuis belle lurette, le champ d’application des imprimantes 3D semble grandir de jour en jour et il semblerait que la prochaine étape verra ces imprimantes nouvelle génération servir de cuisinier pour les personnes âgées.

Alors que les plus gourmands d’entre nous fantasment sur les Foodini et autre Sugarlab, l’Europe a décidé de jeter un coup d’œil aux imprimantes alimentaires, décidant même il y a deux ans de cela de monter un programme en collaboration avec une compagnie allemande, Biozoon Food Innovations, afin de fournir aux maisons de retraite un ustensile capable de servir aux résidents des plats adaptés à leur condition.  Il va sans dires qu’un repas de personnage âgée devra répondre à certains critères particuliers et il n’est pas rare de voir certains d’encre eux être victime de troubles respiratoires après avoir ingurgités des nourritures pas vraiment adaptées.

Les imprimantes pourront ainsi servir des repas à la texture voulue histoire que les résidents puissent avaler le tout sans le moindre problème. Les chercheurs planchent d’ailleurs activement sur la machine en question, étudiant les différentes possibilités quant à l’ajout de nouvelles cartouches contenant les aliments mais également des vitamines histoire de constituer des repas digne de ce nom !

 

Si tout se passe bien, nous devrions voir apparaitre ces nouveau cuistots aux alentours de 2015!! D’ici là la technologie aura sans doute fait quelques bonds non négligeables et peut être investie nos cuisines! Votre four et vos mixeurs vivent peut-être leurs derniers instants!

mar 20

Impression 3D : HP entre dans la danse

 

Il ne se passe pas un jour sans qu’une petite start-up ne vienne dévoiler au monde son imprimante 3D qui va de sa petite innovation , imprimant des spaghettis, des pizzas et autres armes à feu. Devant cette manne divine qu’est l’impression en relief, les grandes marques semblaient pour l’instant en retrait, tâtant timidement le terrain en attendant de mettre définitivement les pieds dans le plat! C’est ce que s’apprête à faire le géant de l’impression HP après une annonce faites cette semaine.

Bien que se popularisant à vitesse grand V , les imprimantes 3D sont encore faillible et la firme américaine vient d’annoncer en toute simplicité qu’elle avait résolu deux des problèmes majeurs de ce nouveau type de machine, à savoir la vitesse d’impression évoquant selon Meg Whitman, l’une des dirigeants de HP, la fonte des glaces. L’autre problème serait toujours selon elle la précision et la qualité du produit fini qui pêche encore en terme de rendu après impression.
Cela voudrait-il dire qu’HP se prépare à enfin s’inscrire dans le landerneau des fabriquants d’imprimantes 3D?

Il serait un peu trop tôt pour faire ce type d’affirmation car la véritable annonce concernant le futur de HP se ferait en juin. La firme compte ainsi dévoiler ses plans pour l’avenir dans quelques mois, même si quelques indices lâchés par les dirigeants laissent entendre que ce seront les entreprises qui en profiteront dans un premier temps (en recevant des produits déjà  imprimés par exemple). La firme a en tout cas du retard a rattraper mais renifle de plus en plus les bénéfices qu’elle pourrait se faire dans les années (la marché pourrait selon ses estimations générer près de 11 milliards de dollars en chiffre d’affaire aux alentours de 2021)

 

Tous les regards sont en tout cas tournés vers le mois de juin où HP dévoilera enfin son plan de bataille. Les petites entreprises déjà bien présentes sur le marché risquent-elles de mordre la poussière avec l’arrivé d’un des leadeurs du marché des imprimantes? Réponse très bientôt!

mar 14

Une homme se fait reconstruire le visage avec une imprimante 3D

Bras artificiel, modèle du cœur humain, il semblerait que l’impression en relief soit en train de devenir une allié incontournable de la médecine! La donne est loin de changer car c’est désormais un visage accidenté qui s’est vu soigné grâce à cette nouvelle forme d’impression, ni plus ni moins!

Stephen Power peut en effet dire un grand merci à l’impression 3D qui lui a permet de sortir de l’ombre après qu’un grave accident de moto survenu en 2012 l’est complètement déformé le visage. Ce Gallois avait souffert de graves fractures au niveau de ses pommettes et n’osait depuis plus se montrer en public sans se cacher entièrement le visage jusqu’à ce que l’impression en relief ne vienne à sa rescousse. Les chirurgiens ont en effet conçu et imprimer des prothèses à l’aide de plastique, prothèses qui ont été implanté sous la pommette du jeune homme qui a ainsi pu retrouver une certaine symétrie à ce niveau, lui donnant enfin l’occasion de se montrer sans aucune honte!
Selon les médecins, les résultats obtenus grâce à l’imprimante sont assez fabuleux, surpassant de très loin ce qui avaient été fait auparavant en terme de réparation.

Qui aurait cru que cette forme d’impression nouvelle génération allait apporter une aide aussi précieuse à la médecine? Alors qu’on attends désormais le jour où l’on pourra se faire soigner chez soi à l’aide de son imprimante, tous les regards sont également  tournés vers l’impression de tissus humain, la fabrication d’organes via une imprimante ne sera peut-être plus qu’un simple fantasme. Affaire à suivre!

mar 11

Quand l’impression reprend des couleurs avec la ProDesk3D

Il est certes bien joli d’imprimer les objets que l’on désire en relief mais force est de reconnaitre que le résultat peut être assez terne vu le peu de couleurs arborées. Que les Picasso que vous êtes se rassurent, la ProDesk3D devrait satisfaire les amateurs de couleurs, cette nouvelle imprimante permettant (enfin!) d’appliquer quelques touches plus vives sur vos créations en 3D.

Fini les objets à une ou deux couleurs, vous allez pouvoir avec la ProDesk3D obtenir quelques jolis dégradés et ainsi donner plus de personnalités à vos diverses impressions. Ce procédé était jusque là réservé qu’aux professionnels mais s’ouvre enfin au grand public, non sans que ce dernier ait eu à attendre un certain temps. La ProDesk3D avait en effet commencer à faire parler d’elle depuis l’an dernier mais était devenu une arlésienne depuis, les nouvelles concernant la machine se faisant de plus en plus rare. Heureusement, une vidéo toute récemment posté est venu rappeler les amateurs à l’ordre, la ProDesk3D semblant enfin prêtre à faire ses premiers pas au dehors.

Pour ce qui est du modus operandi de l’appareil,  celui-ci est aidé par cinq cartouches spéciales utilisant les couleurs courantes de l’impression ( a savoir le magenta, cyan, jaune, noir et blanc)  , couleurs qui se verront fixées grâce au contenu d’une sixième cartouche.  Histoire d’orchestrer le tout, l’imprimante possède également un logiciel qui vous permettra de modéliser vos créations  à votre guise, avec des résultats qui semblent être des plus avenants ( on serait proche des 25 microns en terme de résolution ).

prodesk3d

Vous voulez à votre tour faire des objets de toutes les couleurs chez vous? Si vous êtes prêt à débourser près de 3500 euros, la machine est à vous! Si vous n’êtes toujours pas prêt à vendre un rein pour obtenir une imprimante, contentez vous pour l’instant d’imprimer vos documents avec votre bonne vieille machine jet d’encre ou toner!

mar 05

Les imprimantes jet d’encre et toner bientôt obsolètes?

 

Vous êtes particulièrement attaché à votre imprimante et vous vous voyez mal vous en débarrasser? Certains experts prédisent  que votre indispensable appareil sera à priori obsolète dans les années à venir, la faute à la démocratisation galopante de certains autres technologies.

Le boom des tablettes tactiles ces dernières années pourrait ainsi avoir une incidence sur notre manière d’utiliser les imprimantes.  En effet, il est de bon ton ces temps-ci de se passer les fichiers et autre documents de tablette en tablette, d’autant plus  que des nouvelles manière d’échanger comme l’e-impression commencent à percer. Le prix des tablettes étant en constante baisse (l’Inde se joignant désormais de la partie en proposant des appareils low coast ne dépassant pas les 50 euros), l’impression papier risque de faire la tête sur le long terme, certains donnant une espérance de vie d’à peine 4 ans à notre manière actuelle d’imprimer.

Là où l’impression conventionnelle a des chances de tirer son épingle du jeu, c’est en proposant des techniques plus innovantes, à l’instar des imprimantes solaires et autres concepts permettant d’utiliser des morceaux de crayons ou autre fond de tasse de thé!
Tandis que l’impression 3D gagne également du terrain (même si ses fonctionnalités ne sont absolument pas  identiques à l’impression habituelle et que le prix encore important d’une machine ne permette pas une démocratisation importante) , les grands constructeurs se retrouvent ainsi dans l’obligation de contre –attaquer sans plus attendre!

 

On attends ainsi une hypothétique baisse des prix au niveau des consommables (même si les solutions vous permettant d’économiser sur vos impressions sont bien présentes) ou tout autre idée  miracle, les grands constructeurs se devant de s’adapter aux besoins des consommateurs, au risque de disparaitre pour de bon dans les  années à venir.

mar 03

Une jeune femme retrouve l’usage de ses jambes grâce à l’impression 3D

L’actualité du monde de l’impression est plus que jamais dominée par…les prouesses médicales! Après que les imprimantes 3D aient servi à opérer le cœur d’un enfant, c’est une jeune femme qui a à son tour pu profiter de cette technologie, celle-ci ayant pu remarcher après de nombreuses années clouée sur un fauteuil roulant.

Victime en 1992 d’un accident de ski, Amanda Boxtel était condamnée à rester toute sa vie privée de l’usage de ses jambes mais c’était sans compter le mode d’impression nouvelle génération qui allait lui donner un coup de pouce. C’est en effet grâce à un exo-squelette entièrement imprimé que la jeune femme allait redécouvrir la joie de la marche, une prouesse qui aura demandé des mois de travaux intensifs.
Il aura fallu dans un premier temps effectuer un scan complet du corps d’Amanda afin que l’armature lui aille comme un gant. Selon le directeur du projet, chaque centimètre du corps de l’accidentée devait ainsi être passé au crible afin qu’aucune proéminence osseuse ne vienne gêner le bon fonctionnement de l’ensemble, que ce soit au niveau du confort ou de la sécurité. Un travail parfaitement minutieux qui a pour le coup porter ses fruits, l’imprimante 3D ayant par la suite fait sortir un appareil parfaitement fonctionnel qui a permis à la jeune femme de pouvoir se mouvoir après des années.

 

Si l’impression en relief devait permettre sur le long terme de pouvoir imprimer tout et n’importe quoi, peu d’entre nous auraient cependant parié sur les nombreuses avancées médicales que ces imprimantes du 21ème siècle allaient apporter! Vers une guérison prochaine du cancer à l’aide d’une Makerbot? On se prend à rêver!

fév 14

Les secteurs qui vont se voir bouleverser par l’impression 3D

 

recherche-medicale

 

L’arrivée d’une nouvelle technologie, ici l’impression 3D, est bien souvent synonyme de changements et ce serait un doux euphémisme de dire que les imprimantes en relief vont bouleverser bien des secteurs, si ce n’est déjà fait!

L’environnement

Alors que l’impression lambda est bien souvent pointée du doigt à cause des déchets engendrés ( notamment à cause des cartouches d’encre), l’impression 3D pourrait bien changer la donne. Entre une utilisation moindre d’éléments polluants (certains allant même jusqu’à utiliser des matériaux comme les algues), des transports d’objets moins fréquents et une durée de vie plus accrue des objets fabriqués (ou du moins c’est le souhait de beaucoup de gens), notre chère planète risque de pousser un ouf de soulagement avec cette technologie ( à condition qu’entretemps les chercheurs arrivent à rendre les imprimantes 3D moins gourmandes en énergie!) .

 

L’art

Vous voulez voir une jolie petite sculpture de Rodin mais vous habitez à l’autre bout du monde? Pourquoi de pas reproduire directement le Penseur chez vous!  L’impression 3D risque de rendre l’art plus accessible chez le quidam et certaines firmes comme Fujifilm ont déjà conclu des deals avec des musées pour pouvoir reproduire certaines œuvres d’artistes comme Van Gogh.

 

L’aéronautique

Entre la construction de futures bases sur la Lune ou Mars et l’amélioration de la station spatiale internationale, il semblerait que la NASA ait trouvé un allié de choix avec l’impression 3D, technologie qui permettrait ainsi de construire directement des éléments en gravité zéro plutôt que de tout acheminer dans l’espace. Et dans un registre plus gustatif, les astronautes pourront enfin déguster des pizzas depuis leur cabine, les imprimantes 3D s’apprêtant à jouer les pizzaiolos  en apesanteur!

iss-station

La médecine

Le bioprinting est en train de prendre de l’essor petit à petit. Même si créer des membres humains tiens pour l’instant plus du fantasme qu’autre chose, les chercheurs sont déjà arrivés à recréer des cellules souches saines. Dans un avenir qu’on espère proche, il se peut qu’une imprimante 3D trône fièrement dans la salle d’opération de votre hôpital!

 

Les droits d’auteur

Si reproduire tout et n’importe quoi chez soi fait saliver bien des personnes, certains industriels risquent quant à eux de s’arracher les cheveux au vu des modèles et autres plans d’impression qui risquent d’envahir le Net tôt ou tard. Gageons qu’entretemps un moyen sera trouvé pour empêcher la reproduction illégale d’objets divers, en espérant que cela ne bride pas la créativité de certains!